10 aliments anticancérigènes qu’il faut consommer

26 février 2016
La clé pour éviter la prolifération du cancer se trouve dans la consommation modérée d'aliments anticancérigènes, toujours sous supervision médicale. Il ne faut pas pour autant stopper les traitements médicamenteux.

Le cancer est une maladie chronique qui affecte les personnes depuis des centaines de siècles. À cause de sa gravité et des organes qu’il met en danger, c’est l’une des maladies les plus dangereuses du monde. C’est pourquoi nous vous invitons à découvrir quels sont les aliments anticancérigènes.

Beaucoup de gens souffrent d’un cancer. Il a été démontré que les habitudes de vie ont un lien important avec cette maladie. Ainsi, on pense que la fréquente exposition aux toxines de l’environnement peut augmenter le risque. De plus, les substances ajoutées aux aliments transformés et leur modification génétique peuvent également avoir un lien.

Ce n’est un secret pour personne… La nourriture naturelle, 100 % biologique et sans pesticide est bien meilleure pour éloigner les maladies.

Découvrez ici 10 aliments anticancérigènes que nous devrions tous inclure dans notre alimentation pour avoir une meilleure qualité de vie.

1. Le vin rouge, l’un des alliés anticancérigènes

La consommation d’un verre de vin rouge par jour est une excellente manière d’apporter au corps des antioxydants et des vitamines

Malgré sa haute teneur en alcool, cette boisson apporte du resvératrol, un ingrédient actif qui a montré qu’il stoppait le développement des cellules cancéreuses dans plusieurs régions du corps.

2. La grenade

Ce fruit a une haute teneur en antioxydants qui freinent l’action des radicaux libres à l’origine des dommages cellulaires.

La consommation régulière de grenade freine le mouvement des cellules malignes et réduit les probabilités de métastases.

Voir aussi : Le jus de grenade peut nous protéger face à la maladie d’Alzheimer

3. Le thé vert

Le thé vert est devenue populaire, car il permet de perdre du poids tout en éloignant le cancer.

Ce thé contient des polyphénols et d’autres types d’antioxydants qui préviennent la division des cellules cancéreuses.

Il réduit les probabilités de développer les tumeurs au niveau du :

  • côlon
  • rectum
  • pancréas
  • poumons
  • foie
  • seins

4. Le brocoli

Le brocoli est l’un des légumes verts que l’on doit tous consommer au moins une ou deux fois par mois.

Il est caractérisé par sa haute teneur en fibres, lesquelles éliminent les éléments nocifs dans l’intestin.

Il contient aussi du sulforaphane, une substance qui aide à détoxifier le foie et à prévenir les tumeur dans tous le système gastro-intestinal.

5. Le café, l’un des autres alliés anticancérigènes

La consommation et l’application de café a des effets positifs sur la prévention du cancer de la peau.

Cela est dû au fait que la caféine neutralise une protéine appelée ATR en détruisant les cellules endommagées par l’exposition constante aux rayons UV du soleil.

6. L’ail

Cet aliment médicinal est le meilleur antibiotique naturel. Il a également été démontré que c’est un excellent aliment anticancérigène.

Ses composés en soufre et sa haute teneur en vitamines et en minéraux participent de manière active dans la prévention des cancers de :

  • l’œsophage
  • des poumons
  • du côlon
  • de l’estomac

7. Les noix

Les noix et les autres fruits secs contiennent des phytostérols, des molécules qui bloquent les récepteurs d’œstrogènes tout en ralentissant le développement des cellules malignes.

Leur intégration dans le régime alimentaire peut permettre la réduction des risques de cancer du sein, de la prostate et du côlon.

8. Les agrumes

Les agrumes comme le citron, l’orange et le pamplemousse contiennent de grosses quantités de limonène, une substance stimulante pour les lymphocytes, les cellules qui luttent contre les différents types de cancers.

9. Les pêches

Selon certaines études, la pêche possède des propriétés et des nutriments qui détruisent les cellules cancérigènes dans plusieurs zones importantes du corps.

L’extrait de ce fruit est prometteur dans le développement futur de traitements contre le cancer du sein, car il nuit aux cellules les plus agressives sans affecter les cellules saines.

10. L’origan

Cette épice aromatique régulièrement utilisée dans la cuisine contient du carvacrol, un composant qui provoque la mort cellulaire dans les cellules malignes de la prostate.

De plus, il a été vérifié que l’origan agit comme un puissant anti-inflammatoire et antibiotique.

Cet article peut aussi vous intéresser : Mythes autour des aliments cancérigènes

Attention ! Le fait que ces aliments contiennent des agents anticancerigènes ne veut pas dire qu’ils peuvent être consommés dans des quantités excessives chaque jour.

Bien que leurs composés chimiques aient un impact positif contre ce type de maladies, cela ne signifie pas qu’ils soignent complètement.