10 causes à l’origine de la douleur dans le côté droit de l’abdomen

1 janvier 2020
Une douleur dans le côté droit de l'abdomen peut survenir pour différentes raisons. Dans tous les cas, l'essentiel est d'éviter l'automédication et de consulter un médecin afin d'obtenir un diagnostic.

Une douleur dans le côté droit de l’abdomen peut survenir pour différentes raisons. Il peut s’agir d’un problème mineur tout comme il peut s’agir d’un problème qui requiert une attention médicale immédiate. Par conséquent, il est indispensable de se rendre chez le médecin afin d’obtenir un diagnostic précis.

Il ne faut pas ignorer que dans cette zone du corps se trouvent des organes vitaux impliqués dans la digestion ou dans le fonctionnement urinaire. Par conséquent, une douleur dans cette zone peut être liée à une altération au niveau de l’un de ces organes. Dans tous les cas, en cas de douleur, il faut être attentif à d’autres symptômes tels que la fièvre, la diarrhée ou une douleur sévère prolongée.

Si c’est le cas, consultez immédiatement un médecin. Il ne faut en aucun cas s’automédicamenter ou tester des thérapies non approuvées par un médecin. Vous pourriez aggraver le problème. Découvrez quelles sont les causes les plus fréquentes à l’origine de cette douleur.

Les causes possibles à l’origine de la douleur dans le côté droit de l’abdomen

Selon une publication de American Academy of Family Physicians, la douleur abdominale peut représenter un large spectre de maladies allant de maladies bénignes aux urgences chirurgicales. Selon cette même entité, l’emplacement de la douleur est le point de départ pour guider l’évaluation additionnelle.

Il faut prendre en considération le fait que la douleur au niveau du côté droit de l’abdomen peut supposer différents problèmes associés aux organes de cette zone. Par conséquent, une fois la douleur évaluée, le médecin doit proposer des examens de diagnostic complémentaires. Voyons quelles sont les causes possibles dans la suite de cet article.

1. Les traumatismes osseux

Femme souffrant de douleur dans le côté droit de l'abdomen

Un traumatisme dans la zone de la cage thoracique et des côtes est l’une des principales causes de la douleur dans le côté droit de l’abdomen. Les coups reçus au niveau des côtes sont très douloureux. Comme la cage thoracique s’ouvre pour respirer, la disparition de la douleur dans cette zone est lente.

2. La pneumonie

La pneumonie peut être à l’origine d’une douleur dans le côté droit de l’abdomen. Si c’est le cas, la douleur est alors aiguë et devient plus forte lorsque l’on respire profondément ou lorsque l’on tousse. Cette pathologie est, qui plus est, généralement accompagnée des symptômes suivants : toux, mucus jaune, fièvre, frissons et respiration difficile.

3. La vésicule

Selon les informations publiées sur Clínica Mayo, une douleur dans le côté droit de l’abdomen peut être liée à des problèmes au niveau de la vésicule tels que les calculs rénaux. Les patients touchés par cette affection présentent alors les symptômes suivants : peau qui prend une couleur jaune, fièvre, douleur dans la partie supérieure droite ou au milieu de l’abdomen.

Lire aussi : Régime après une cholécystectomie ou une ablation de la vésicule biliaire

4. Les gaz

Les gaz sont une cause fréquente à l’origine de la douleur dans la partie droite de l’abdomen. Cette douleur est alors due à une mauvaise digestion ou à la constipation. Selon un article de Clínica Mayo, la douleur liée aux gaz apparaît lorsque le gaz est bloqué ou ne se déplace pas bien dans le système digestif.

5. L’appendicite

Homme ayant une appendicite

L’inflammation de l’appendice est la cause la plus commune à l’origine de la douleur dans la partie inférieure droite de l’abdomen, comme l’affirme une publication de National Center for Biotechnology Information.

Elle peut se manifester à tout âge, mais plus fréquemment, l’inflammation se produit entre dix et trente ans. Une douleur dans la partie centrale du ventre ou dans la partie supérieure de l’abdomen est généralement le premier symptôme. La douleur se déplace ensuite dans la zone inférieure droite de l’abdomen. Si vous exercez une pression avec votre main sur cette zone, vous sentirez une douleur aiguë.

En plus de la douleur, vous pouvez observer les symptômes suivants : nausées, vomissements, inappétence, diarrhée. Si c’est le cas, rendez-vous aux urgences.

6. La pancréatite

Une pancréatite

Le pancréas se trouve sous le foie et derrière l’estomac. Les maladies du pancréas telles que le cancer du pancréas et la pancréatite peuvent favoriser l’apparition d’une douleur dans la partie supérieure droite de l’abdomen.

7. L’hernie abdominale

Les opérations pour soigner une hernie abdominale sont fréquentes et ont pour but d’éviter une hernie étranglée. Selon sa position, une hernie peut provoquer des douleurs dans le côté droit de l’abdomen, douleurs que vous pouvez sentir en exerçant une légère pression sur la zone affectée. Les nausées et les vomissements sont d’autres symptômes qui surviennent fréquemment.

8. Les problèmes rénaux 

L’infection de la vessie ou d’une autre partie de l’appareil urinaire peut s’étendre aux reins et provoquer une inflammation et des douleurs. Une infection dans cette zone se caractérise par des douleurs dans la partie inférieure droite de l’abdomen, douleurs qui ensuite peuvent s’étendre au dos.

9. Le côlon

Le côlon ascendant est situé dans le côté droit de l’abdomen. C’est la partie finale de l’appareil digestif. Une inflammation de l’intestin, telle qu’une colite, le syndrome du côlon irritable ou encore la maladie de Crohn, peut donc provoquer des douleurs.

10. Les kystes ovariens

Les kystes sont des petites structures qui peuvent se trouver à la surface ou à l’intérieur d’un ovaire. Bien qu’ils soient généralement bénins, s’ils sont grands ou s’ils se brisent, ils peuvent provoquer des douleurs.

Le diagnostic

Douleur abdominale

Comme nous venons de le voir, nombreuses sont les causes à l’origine de la douleur dans le côté droit de l’abdomen. Pour cette raison, plutôt que de faire des suppositions, il est préférable de consulter un médecin. Selon les informations publiées sur Journal of General Medicine, pour établir un diagnostic, les médecins évaluent les éléments suivants :

  • la durée de la douleur
  • les symptômes qui accompagnent la douleur
  • l’emplacement de la douleur
  • la durée et la progression de la douleur
  • en cas de douleur au niveau des côtes, il est nécessaire de vérifier la présence d’autre symptômes tels que la toux ou la fièvre, ainsi que de vérifier si le patient a reçu un coup, s’il manque d’air, s’il a des lésions sur la peau
  • l’historique médical et chirurgical du patient

Aussi, cette même étude signale que les examens suivants peuvent être nécessaires :

  • inspection, auscultation et percussion
  • examens d’irritation péritonéale
  • examen rectal
  • techniques spéciales d’exploration abdominale

Pour des raisons évidentes, le traitement dépendra essentiellement de la cause à l’origine de la douleur. Certains maux peuvent être soulagés par des ajustements au niveau de son mode de vie. Pour d’autres, le recours aux médicaments ou à la chirurgie est nécessaire.

  • Cartwright, S. L., & Knudson, M. P. (2008, April 1). Evaluation of acute abdominal pain in adults. American Family Physician.
  • Villegas, Marina Manotas, M., Agudelo, Bertha Ines, M., & Vasquez, Catalina, M. (2000). Neumonía adquirida. Asociacion Espanola de Pediatria, 16–27. https://doi.org/2145-4590
  • Renal, F. (2010). Fisiologia Renal. In Fundamentos da Circulação Extracorpórea(pp. 99–113). https://doi.org/10.1016/j.quaint.2012.05.025
  • Cuervo, J. L. (2014). Apendicitis Aguda. Rev. Hosp. Niños252, 15–31. https://doi.org/www.center.salud.gob.mx/interior/gpc.html
  • Bruno, M. J. (2005, January). Chronic pancreatitis. Gastrointestinal Endoscopy Clinics of North America. https://doi.org/10.1016/j.giec.2004.07.008
  • García Marín, A., Sánchez Rodríguez, T., Camarero Mulas, C., & Turégano Fuentes, F. (2011). Dolor abdominal. Abdomen agudo. Medicine10(90), 6069–6077. https://doi.org/10.1016/S0304-5412(11)70224-4
  • Dewar MJ, Chin JL. Chronic renal pain: An approach to investigation and management. Can Urol Assoc J. 2018;12(6 Suppl 3):S167–S170. doi:10.5489/cuaj.5327
  • Wilcox CM, Yadav D, Ye T, et al. Chronic pancreatitis pain pattern and severity are independent of abdominal imaging findings. Clin Gastroenterol Hepatol. 2015;13(3):552–e29. doi:10.1016/j.cgh.2014.10.015