10 signes qui indiquent une prolifération bactérienne intestinale

 

Vous sentez votre estomac gonflé une heure après avoir mangé et vous n’arrivez même plus à fermer votre pantalon ?

Ce symptôme est très commun aujourd’hui et beaucoup de personnes se plaignent de se réveiller avec un ventre plat et de terminer la journée avec un ventre très gonflé.

N’importe quel type de ballonnement abdominal, même s’il n’est pas excessif, peut révéler une inflammation intestinale.

Si en plus des gonflements, vous souffrez de gaz et/ou de distension abdominale, cela peut indiquer que vous souffrez de sensibilité à certains aliments ou que vous avez une infection intestinale, comme la prolifération bactérienne intestinale (SIBO).

Qu’est-ce que le SIBO ?

La prolifération bactérienne intestinale est une infection qui se produit quand les bactéries de nos intestins perdent l’équilibre et grandissent sans mesure.

Pourquoi cela se produit-il ? Souvent, ce type d’infection intestinale se produit chez les personnes qui suivent un régime alimentaire riche en hydrates de carbone, en aliments raffinés, en alcool, en aliments transformés, entre autres.

Ce type d’alimentation sert également à nourrir les bactéries et quand les acides gras de la chaîne alimentaire courte se détériorent, des gaz et des gonflements se produisent. 

Un autre type de bactéries peut également décomposer les sels biliaires, avant que le corps n’ait l’opportunité de les utiliser, et notre organisme a une mauvaise absorption des graisses, et des problèmes comme la diarrhée se produisent.

Pour finir, un troisième type de bactéries peut produire des toxines qui endommagent la muqueuse de l’intestin grêle, ce qui empêche le corps d’absorber les nutriments dont il a besoin.

Quels sont les 10 signes qui indiquent une prolifération bactérienne intestinale?

Indigestion

Les signes de la prolifération intestinale peuvent être assez communs et peuvent être confondus avec d’autres maladies.

Dans le cas où vous souffrez de l’un d’entre eux ou de plusieurs, et fréquemment, le mieux est de consulter un médecin.

  • Gaz.
  • Distension abdominale.
  • Mauvaise absorption des graisses.
  • Intolérances à des aliments comme le lactose, le gluten, la caféine, le fructose, entre autres.
  • Douleur et coliques abdominales.
  • Problèmes de digestion comme la constipation.
  • Syndrome de l’intestin irritable ou maladie inflammatoire intestinale.
  • Problèmes chroniques comme la fatigue, le diabète, la fibromyalgie, les maladies auto-immunes, les troubles neuromusculaires, entre autres.
  • Déficience de vitamines et minéraux, surtout la vitamine B12.
  • Diarrhée.

Que peut causer la croissance excessive des bactéries ?

La croissance excessive des bactéries se produit quand quelque chose censé transporter les bactéries avec la nourriture jusqu’à sa destination finale (le côlon), interfère dans le processus digestif.

L’endommagement des nerfs et des muscles dans l’intestin peut donner lieu à des restes de bactéries dans l’intestin grêle, ce qui augmente le risque de souffrir de prolifération bactérienne intestinale.

Par exemple, les maladies comme le diabète peuvent affecter les muscles de l’intestin, donnant lieu au développement de la prolifération bactérienne intestinale.

Bactéries

Les autres causes possibles de l’accumulation anormale des bactéries dans l’intestin sont les obstructions physiques comme les cicatrices de chirurgies ou la maladie de Crohn.

La consommation de médicaments peut aussi influencer cela, car ils altèrent la flore intestinale.
Sont concernés les médicaments comme les antibiotiques, et ceux qui bloquent les acides et les stéroïdes.

Finalement, et comme nous l’avions mentionné, l’une des principales causes est la consommation de produits raffinés, d’alcool, d’hydrates de carbone, de sucre etc. 

Comment faire un test de SIBO ?

Chez vous, il est possible de faire un test d’haleine. Cela consiste à jeuner pendant 12 heures, respirer dans un petit ballon, ingérer une quantité exacte de sucre et réaliser le test d’haleine, toutes les 15 minutes pendant 3 heures.

Ce test peut être quelque chose de compliqué étant donné le temps qu’il faut passer sans manger, mais il peut servir à identifier le SIBO et d’autres troubles comme la maladie céliaque ou l’insuffisance pancréatique.

Dans les cliniques, les hôpitaux ou tout autre type de centre de santé, on identifie ce problème à travers les tests d’urine, ou des selles. Dans ce cas, il faudra avant tout consulter un spécialiste et lui mentionner tous ces symptômes.

Comment traiter le SIBO ?

L’une des premières recommandations pour traiter le SIBO est de réduire son régime alimentaire en hydrates de carbone et éviter la consommation d’aliments raffinés comme le sucre et les farines.

Il faut également éviter la consommation d’alcool et consulter un médecin pour recevoir le traitement pharmacologique adéquat.

En général, le médecin prescrit des antibiotiques, et sachez qu’il est important d’éviter toute automédication.

Catégories: Soins Étiquettes:
A découvrir aussi