3 signes qui montrent un manque de protéines dans l’alimentation

17 août 2017

Saviez-vous que cette fatigue chronique dont vous souffrez et la chute de cheveux peuvent être dus à un manque de nutriments ? Si c’est votre cas, consultez un nutritionniste pour écarter d’importantes carences.

L’alimentation est l’un des facteurs les plus importants dans le développement de l’être humain. Son importance est telle que suivant ce que l’on inclut dans notre alimentation, s’ensuivra le rôle énergétique au quotidien.

Ainsi, nous pourrions dire que les aliments sont le combustible de l’organisme. Enfin, leur qualité influe sur le facteur santé et sur l’efficacité avec laquelle sont faites les choses.

Dans cette pratique se retrouvent des composants importants comme les hydrates de carbone, les lipides et les protéines. Ci-dessous nous allons parler de ce dernier groupe.

L’importance des protéines dans l’alimentation

Dans la société actuelle, le déséquilibre alimentaire est fréquent, en ayant une plus grande consommation de protéines.

Toutefois, à cause du changement des habitudes alimentaires, nous remarquons également un manque en ce composé important.

Dans cet ordre d’idée il est nécessaire de connaître le rôle que joue les protéines dans l’organisme et leur véritable importance :

  • Elles apportent, environ 15 % de la valeur énergétique totale.
  • Elles contribuent à la formation des os, des muscles, des ongles, de la peau et des cheveux.
  • Elles produisent des anticorps, ce qui aide à traiter les infections.
  • Elles aident lors du processus de perte de poids, grâce au renforcement musculaire.
  • Elles participent à la production de globules rouges et des enzymes.
  • Elles jouent un rôle important dans l’homéostasie de l’organisme, particulièrement de l’eau du corps.

Facteurs qui indiquent un déficit protéinique dans l’alimentation

En connaissant les processus importants dans lesquels sont engagés les protéines, nous devons connaître les principaux indicateurs d’un manque en protéines dans l’alimentation.

Au cas où nous présenterions l’un des facteurs suivants, le plus adapté est d’aller consulter un-e professionnel-le de la santé (surtout un-e nutritionniste) afin qu’il nous prescrive un traitement ou une alimentation adaptée.

  1. Tomber plus facilement malades

Bien entendu, le premier système à répondre face à une menace contre notre santé est le système immunitaire. Il est très fortement lié aux protéines.

Lorsque l’on ne consomme pas assez de ce puissant nutriment dans l’alimentation, le plus probable est de souffrir d’un déficit en anticorps : ce sont des structures à base de protéines.

Pour cette raison, les maladies profitent de la moindre occasion pour commencer à faire des siennes dans tout l’organisme.

2. Diminution de la masse musculaire

L’une des fonctions les plus importantes et communes de la protéine est la fabrication de muscle.

Si vous allez à la salle de sport, l’une des premières recommandations que l’on vous donnera sera d’augmenter votre consommation en protéines dans votre alimentation pour atteindre plus rapidement votre objectif (hypertrophie musculaire).

Au moment où les muscles vont s’atrophier, lentement, il est possible qu’un problème survienne au moment de consommer des protéines.

Plus le temps passera plus ils se fragiliseront, puis l’hypertrophie gagnée diminue de manière considérable.

Ceci, en plus de jouer sur l’image esthétique de la personne, a également des répercussions négatives sur la santé.

Les blessures et les crampes sont les premières à apparaître dans l’organisme, surtout dans les extrémités, aussi bien supérieures qu’inférieures.

3. Fatigue chronique

La fatigue chronique est l’un des principaux indicateurs de l’insuffisance en protéines dans l’alimentation.

Elle se caractérise par l’incapacité de l’organisme à réaliser des activités communes et courantes, que nous pouvons faire à chaque instant.

En terme général il s’agit d’un épuisement sans raison apparente, qui préoccupe souvent la personne qui en souffre.

4. Problèmes de peau

Les tissus cutanés chargés de composer la superficie de la peau demandent un grand nombre de nutriments pour remplir leur rôle de base. Parmi eux se trouve la protéine.

Lorsqu’une carence arrive, la peau a des difficultés à créer le collagène, la kératine et l’élastine. Elles sont fondamentales pour tout ce qui concerne la résistance, l’élasticité ou l’hydratation, entre autres.

Dans cet ordre d’idées, le cheveu est également terriblement affecté ; les follicules pileux, formés de protéines, sont les plus touchés.

Ceci gêne le processus de croissance, ainsi que la force et la résistance de chaque cheveu.

Enfin, avoir une carence en ce nutriment dans l’alimentation favorise également l’apparition des rides et des lignes d’expression sur le visage.

 

A découvrir aussi