5 clés qui vous aideront à gagner n’importe quelle dispute

Lorsque nous sommes au milieu d'une dispute, nous devons prendre soin de nos mots et les choisir minutieusement pour ne pas empirer la situation et pouvoir arriver à un accord avec l'autre partie.

 

Une dispute est caractérisée par un dialogue où il y a des désaccords, des différences d’opinion et la nécessité claire d’imposer une vérité au-dessus les arguments de l’autre personne.

Même si personne ne nous a jamais appris comment on discute de manière saine dans le but d’arriver à un accord mutuel, il existe une série de facteurs clés qui peuvent vous aider.

Ce qu’il faut comprendre, tout d’abord, est que les principales ennemies d’une discussion constructive et respectueuse sont les émotions négatives.

Un désaccord dans le couple, un malentendu avec un-e collègue de travail ou avec un-e chef-fe provoquent souvent un sentiment d’inconfort, d’énervement, de frustration ou même de colère.

Contrôler ces émotions nous permettra d’atteindre ce calme mental grâce auquel on est bien plus efficace lorsqu’il s’agit d’argumenter et de sortir triomphant de n’importe quelle discussion.

Nous vous proposons de découvrir 5 clés faciles pour y arriver.

N’attaquez pas : se disputer, c’est aussi écouter et tenir compte de l’autre

Une dispute ne se gagne pas en attaquant. Elle se gagne avec de bons arguments et avec le charisme de quelqu’un qui se sent en confiance avec lui-même pour influencer l’autre personne en la guidant vers un bon accord.

  • Il est nécessaire de comprendre, tout d’abord, que les attaques, le mépris, les cris et les accusations ne servent à rien dans une dispute.
    D’autant plus si ces comportements s’intensifient jusqu’à arriver à un point de non-retour. Ils sont inutiles.
  • Même si ce type de dialogues intenses part d’un désaccord ou de quelque chose qui nous gêne ou nous fait du mal, il est important de ne pas les transformer en quelque chose de personnel.
  • Essayez de garder la tête froide, le cœur tiède et la voix ferme.

Ne cessez jamais de tenir compte de la personne que vous avez en face de vous. Si les émotions négatives vous contrôlent, vous cesserez d’écouter et si vous n’écoutez pas, vous n’offrirez pas d’arguments logiques ni valides.

2. Dans une dispute, au lieu d’un « pourquoi », utilisez un « comment »

Cela peut sembler bête mais quand nous sommes au milieu d’une dispute, il y a certains mots qui peuvent nous aider à « déplacer » l’autre personne en la « forçant » à prendre conscience de quelque chose de plus profond.

Prenons un exemple. Imaginez que vous êtes au milieu d’une dispute avec votre conjoint et que vous lui dites la chose suivante :

  • Pourquoi tu me laisses de côté quand tu prends une décision ? Pourquoi as-tu fait cela sans rien me dire ?

Il est très probable que, face à ce type de questions, l’autre personne émette des réponses classiques déjà toutes prêtes.

Cependant, imaginez ce qui pourrait se passer si vous lui disiez la chose suivante :

  • Comment penses-tu que je me sens quand tu agis sans tenir compte de moi ?

Lire aussi : 11 phrases toxiques qui ne devraient jamais apparaître dans notre dialogue interne

3. Ne pensez pas à « avoir raison ». Pensez à trouver un accord commun

La finalité d’une discussion n’est pas d’introduire à la force notre vérité dans l’esprit de l’autre personne. Ce que nous recherchons c’est la chose suivante :

  • Que l’autre personne prenne conscience de notre point de vue.
  • Nous ne voulons pas plus empirer la situation.
  • Que les deux personnes sortent renforcées de la discussion après avoir trouvé un accord.

4. Contrôlez le ton de votre voix, soyez assertif-ve et évitez les tics de langage

Des phrases telles que « Tu ne me comprends pas », « Tu ne sais pas ce que je veux dire » ou même débuter des phrases avec « Non » implique de dresser un mur dans la fluidité du dialogue.

Et une émotion négative est déjà imposée dans la conversation.

  • Parlez avec assertivité, soyez ferme mais empathique envers l’autre personne.
  • Au lieu de débuter des phrases avec le mot « non », il est important de dire « Je sais ce que tu veux me dire et je te comprends. »
  • Il est important que votre ton soit détendu, de ne pas perdre votre calme et et de vous montrer toujours proche et aimable.
  • Même si vous ne devez pas négliger l’aspect émotionnel à aucun moment, il est aussi recommandé d’utiliser sa logique.
  • Souvent, l’autre personne sort un argument qui manque de logique. Soyez attentif-ve pour le détecter et lui montrer son erreur.

Découvrez aussi : Apprenez à méditer en marchant et éliminez les émotions négatives

5. Argumentez et apportez des idées qui réveillent l’empathie de l’autre

L’un des problèmes les plus communs que nous avons lors d’une dispute, c’est que nous ne savons pas argumenter.

  • Les idées, les émotions et les pensées dans l’esprit s’accumulent mais nous ne parvenons pas à mettre un ordre clair pour débattre avec assertivité, calme et assurance.
  • Nous devons apprendre à organiser nos idées pour les exposer de manière claire, concise et assurée.

Une autre proposition très adaptée est d’introduire des phrases qui réveillent « obligatoirement » l’empathie de l’autre.

Voici des exemples simples :

  • Tu me comprends, tu sais ce que je veux dire
  • Tu es une personne intelligente et tu sais comprendre ma position

Pour conclure, apprendre à se disputer de manière sage demande du temps et de bonnes capacités d’intelligence émotionnelle.

Le faire avec calme, respect et de bons arguments vous aidera à sortir victorieux avec un bon accord pour les deux parties.

Images principale de © wikiHow.com