5 décapants de plaque qui fonctionnent vraiment

· 15 août 2014
Pour jouir d'une bonne santé buccale, nous devons nous brosser les dents pendant au moins deux minutes, utiliser du fil dentaire, et finir par un bain de bouche à l'aide d'un collutoire.

Votre bouche est la seule partie de votre corps qui ne possède pas de mécanisme naturel  pour couvrir sa superficie. Cela fait que c’est un lieux parfait pour les bactéries. Pendant que vous lisez ceci, environ 600 espèces de bactéries sont aux aguets dans votre bouche, de nombreuses s’accrochent à la superficie des dents. Il faut que vous connaissiez les 5 décapeurs de plaque qui fonctionnent vraiment.

1. La brosse

Votre première ligne de défense contre la plaque est, naturellement, la brosse à dents. Pour éviter l’accumulation de plaque il est nécessaire de brosser au moins 2 fois par jour durant au moins 2 minutes avec un dentifrice au fluor et une brosse à dents aux poils doux, en prêtant une attention particulière à toutes les superficies des dents et de la langue. Les poils de la brosse doivent être courts et verticaux mais il ne doit pas y avoir beaucoup de pression durant le brossage.

dentifrice

Lorsque vous avez fini, rincez votre brosse à dents, agitez-la et laissez-la sécher complètement. Selon Howard Seseman, président de l’Académie Américaine d’Odontologie Cosmétique, il n’y a pas de différence entre l’usage d’une brosse à dents manuelle ou électrique, du moment que l’on utilise des techniques de brossage adéquates.

2. Le fil dentaire

La plaque se cache entre les dents et même la brosse à dent la plus méticuleuse ne peut pas se débarrasser de tout. C’est ici qu’entre en jeu le fil dentaire. Les experts recommandent d’utiliser le fil dentaire au moins une fois par jour, en cercles de 45 centimètres de fil entouré autour des deux premiers doigts pour pouvoir nettoyer toutes les dents et les zones derrière elles.

3. Le lavage buccal

lavage

Il y a d’autres étapes importantes dans la lutte quotidienne contre la plaque : le lavage anti-microbien. Après le brossage et l’utilisation du fil dentaire, un lavage efficace buccal peut désinfecter votre bouche. Quelques nettoyants buccaux contiennent des combattants de plaque, comme le fluor, le gluconate de clorhexidine, le citrate de zinc et le triclosan, mais les produits sur ordonnance seront plus forts. Toutefois, de nombreux lavages buccaux contiennent de l’alcool, donc si vous avez des enfants, mieux vaut avoir des nettoyages totalement naturels. Cherchez des produits composés d’huile de mente, d’huile d’arbre à thé ou d’extrait de graine de pamplemousse. 

4. Le régime adapté

Certains aliments sont clairement mauvais pour nous. Les sodas, les barres de chocolat, les madeleines, etc. nous savons tous qu’ils vont causer des ravages dans notre système. D’autres aliments, peuvent cependant être bons pour notre corps, mais pas autant pour notre bouche. Les fruits de couleur sombre, par exemple, peuvent faire augmenter la plaque et les tâches dentaires à cause de leur haute teneur en sucres et en acide (toutefois, le sucre naturel est bien moins nocif que le sucre raffiné). Les légumes, en revanche, sont bons pour tout notre organisme. Ils sont faibles en sucres et en acides, et ne causent donc pas de plaque ou de tâches, et s’ils sont crus, le mouvement de mastication fait que les dents se brossent et produisent de la salive utile, qui va défendre notre corps de la plaque naturelle.

5. Aller chez le dentiste deux fois par an

Pour tirer profit au maximum de votre brossage, de l’utilisation de votre fil dentaire, et de vos habitudes de lavage, consultez votre dentiste deux fois par an. En plus de vous faire un nettoyage en profondeur, votre dentiste identifiera les points problématiques et détectera la gingivite, les caries et les maladies des gencives. Si vous êtes une personne particulièrement sujette aux attaques de plaque, votre dentiste peut aussi vous appliquer une fine couche de ciment dentaire sur la surface de mastication des dents.