5 manières PUISSANTES de prévenir la démence

Pour prévenir la démence et jouir d'une meilleure santé mentale, il est fondamental de laisser de côté le stress et les inquiétudes, en plus de stimuler notre cerveau au quotidien, de différentes manières.

 

L’impact de la démence sur la population grandira de plus en plus dans les prochaines décennies.

Il ne s’agit pas d’être fatalistes. Nous parlons d’une réalité dont nous devons être conscient-e-s et à laquelle nous devons être sensibilisé-e-s. Cela peut s’expliquer très simplement.

L’espérance de vie est de plus en plus longue. Cela implique que nous allons avoir une population âgée de plus en plus nombreuse et chez laquelle le risque de développer des maladies neurodégénératives comme Alzheimer ou d’autres types de démences en lien est quasi inévitable.

Il s’agit donc d’une réalité qui, jusqu’à il y a quelques décennies, n’était pas si habituelle.

Il est nécessaire de prendre des mesures conjointement. Les institutions médicales et scientifiques doivent développer de nouveaux traitements ainsi que des mécanismes de détection précoce.

De plus, les organismes sociaux sont obligés de mettre en marche des mesures adéquates d’attention pour ces patient-e-s, grâce auxquelles leur garantir une vie digne et dans des conditions adaptées.

D’un point de vue individuel, nous avons aussi une responsabilité claire : prendre soin de nous et mettre en place certaines stratégies qui peuvent diminuer le risque de développer une démence.

Cela vaut la peine d’en tenir compte. Même si nous n’évitons pas le risque à 100%, nous en contrôlerons un pourcentage important, celui qui dépend exclusivement de nos habitudes de vie.

1. La stimulation mentale : non, les sudokus ne suffisent pas

La stimulation cérébrale est essentielle dans la prévention de la détérioration cognitive.

Nous parlons de cette capacité merveilleuse de notre cerveau : la neuroplasticité. Elle nous permet de continuer à créer des connexions et à construire un nouveau tissu neuronal.

Mais si vous pensez que cela ne se résout qu’en faisant des mots croisés ou des sudokus, vous vous trompez.

  • Pour prévenir les démences, nous avons besoin de stimuler nos interactions sociales. Nous avons besoin de communication, de défis, de nouveaux apprentissages, d’élargir les perspectives, de rire, de discuter et de nous laisser inspirer par les personnes qui nous entourent.
  • Le cerveau s’illumine avec les nouveaux apprentissages (et plus ils sont complexes, mieux c’est). Apprendre à jouer d’un instrument après 60 ans est merveilleux pour la santé cognitive.

Lisez aussi : Vous voulez garder votre cerveau en pleine forme ? Ne manquez pas ces 7 recommandations

2. Les acides gras oméga-3

L’huile de poisson est l’un des meilleurs aliments pour notre cerveau, ainsi que les noix, les avocats ou n’importe quel autre aliment riche en acides oméga-3.

  • Ce type d’élément naturel améliore la fonction cognitive, prend soin de notre cœur et prévient la neuro-dégénérescence liée à l’âge.
  • Il n’est jamais de trop de faire des changements dans son régime alimentaire et d’introduire ces aliments ou compléments vitaminiques dans lesquels les oméga-3 sont présents.

3. Le lien entre l’aspirine et la santé cérébrale

Certaines études d’observations ainsi que certains articles comme celui publié dans le journal britannique Telegraph indiquent que la consommation d’aspirine sur du long terme est lié à un risque moindre de maladie d’Alzheimer.

  • L’aspirine, prise en petites quantités et à partir d’un certain âge, protège les cellules du cerveau.
  • L’acide acétylsalicylique (AAS) réduit l’inflammation musculaire et des articulations. Il prévient aussi la dégénérescence cérébrale et la mort des neurones.
  • L’aspirine fluidifie le sang et nous aide donc à prévenir les crises cardiaques ainsi que les accidents vasculaires cérébraux.
  • Il ne s’agit ni plus ni moins de commencer à prendre une aspirine chaque jour.

Les médecins neurologues sont à même d’évaluer nos caractéristiques personnelles et notre niveau de risque pour décider de la pertinence ou non de prendre un petit comprimé d’aspirine chaque jour.

6. L’exercice et le régime méditerranéen

Ce bon régime alimentaire, en plus de contenir des acides gras oméga-3, est riche en fibres, en fruits et en légumes frais, en viandes maigres et en fruits secs.

  • De plus, prendre un petit verre de vin chaque jour permet de prendre soin de notre santé cardiaque et cérébrale.
  • Le régime méditerranéen est le meilleur régime alimentaire que l’on peut appliquer dans la vie.
  • L’huile d’olive, le riz et l’absence d’aliments transformés au profit des aliments de saison et les plus naturels possibles permet d’apporter un torrent de minéraux, de vitamines et d’antioxydants merveilleux à notre corps pour une meilleure santé.
  • De plus, souvenez-vous : pour prendre soin au maximum de votre qualité de vie et prévenir les démences, les exercices physiques sont indispensables.

Dites oui à l’activité chaque jour, oui à la marche, oui à la nage, oui à la danse, oui au vélo, oui aux escaliers et oui à la promenade après manger plutôt qu’à la télévision.

Lisez aussi : 8 raisons de danser chaque jour

5. Si vous voulez prévenir la démence, prenez soin de votre cœur

Tout au long de cet article, nous avons mis l’accent sur toutes les dimensions qui permettent de prendre soin du cerveau, de faciliter sa connectivité neuronale, son agilité et d’obtenir les nutriments qui préviennent la dégénérescence liée à l’âge.

Mais il y a un autre facteur qu’il ne faut pas négliger : si nous ne prenons pas soin de notre cœur, le cerveau perd aussi en force, en santé et en résistance…

D’où l’intérêt fondamental de prêter attention aux indicateurs suivants :

  • Contrôlez vos niveaux de cholestérol
  • Surveillez vos niveaux de sucre
  • Prenez soin de votre santé artérielle
  • Évitez le surpoids

Pour finir, et ce n’est pas moins important, il est essentiel de bien gérer notre monde émotionnel qui peut provoquer des problèmes de santé.

Le stress et l’anxiété sont de grands ennemis du cerveau et du cœur.

Image principale de © wikiHow.com