6 aliments dont vous ignoriez la forte teneur en mauvais cholestérol (LDL)

· 9 janvier 2018
Le mauvais cholestérol (LDL) peut finir par former des plaques dans les artères et dériver sur des problèmes cardiovasculaires, c'est pourquoi nous devons contrôler ses niveaux pour éviter des complications.

L’accumulation de cholestérol dans les artères, une maladie connue sous le nom d’hypercholestérolémie, est l’un des maux qui affectent le plus la population mondiale.

Ce lipide, qui est nécessaire à l’organisme dans une certaine mesure, est sécrété par le foie et provient également de certains aliments qui en contiennent.

Une fois synthétisé, il participe à la formation d’acides biliaires, au travail cardiovasculaire et à d’autres séries de processus essentiels pour la santé.

Le problème, c’est qu’en quantités excessives, il provoque divers déséquilibres, et après avoir formé des plaques dans les artères, il augmente de manière alarmante le risque de souffrir de pathologies coronaires.

Pour cette raison, afin d’éviter des problèmes de santé, il est important de savoir comme il se manifeste et quels aliments ont tendance à augmenter ses niveaux.

Qu’est-ce que le mauvais cholestérol (LDL) ?

Les lipoprotéines de faible densité (LDL), mieux connues sous le nom de « mauvais cholestérol » sont un type de graisse qui à tendance à se déposer dans les artères tout en formant des plaques d’athérome.

C’est l’un des principaux facteurs à risque des maladies du système cardiovasculaire et, à cause de leur développement, elles ont été cataloguées comme l’un des « assassins silencieux » de l’être humain.

Une personne souffre d’hypercholestérolémie lorsque, en mesurant ses niveaux, le cholestérol LDL est supérieur à 130 mg/dl.

Il existe également un important facteur à risque lorsque les niveaux de « bons cholestérol » (HDL) sont inférieurs à 35 mg/dl chez les hommes et 40 mg/dl chez les femmes.

Voir également : 6 astuces de cuisine pour vous aider à réduire votre apport en cholestérol

Les symptômes d’un cholestérol élevé

Les symptômes d'un cholestérol élevé

Les manifestations cliniques d’un cholestérol élevé peuvent varier chez chaque patient. En général, lors des stades initiaux, il n’y a pas de symptômes prononcés.

Plus l’affection se développe, plus l’on ressent :

  • Sensation de lourdeur ou d’indigestion
  • Sensation de fatigue
  • Constipation
  • Agitation en réalisant des mouvements
  • Halitose
  • Inflammation des extrémités
  • Vertiges
  • Maux de tête
  • Vision floue
  • Douleur dans la poitrine

Quels sont les aliments qui contiennent beaucoup de mauvais cholestérol (LDL) ?

Il existe plusieurs facteurs qui peuvent influencer sur l’accumulation de mauvais cholestérol (LDL) dans les artères. Toutefois, la majorité des cas sont d’une façon ou d’une autre liés à la consommation excessive d’aliments qui contiennent de grandes quantités de cette substance.

C’est pourquoi, autant pour le prévenir que pour le contrôler, il est primordial de les exclure de votre alimentation quotidienne et de les remplacer par des options plus saines.

  1. Produits laitiers entiers

Produits laitiers entiers

A cause de leur forte teneur en graisses saturées, les produits laitiers entiers doivent être exclus de l’alimentation des patients souffrant de problèmes de cholestérol.

L’idéal est de les remplacer par les options « demi-écrémées » ou « écrémées » qui réduisent de manière significative leur teneur en lipides.

Voici quelques exemples de produits laitiers entiers :

  • Lait entier
  • Crème fraîche
  • Lait condensé
  • Chantilly
  • Beurre ou margarine

2. Fromages

La composition nutritionnelle des fromages, en incluant leur niveau de cholestérol, varie d’un type à un autre. Tandis que certains en contiennent très peu, d’autres concentrent des quantités élevés qui supposent un plus grand risque.

Ceux qui contiennent le plus de graisses saturées et de mauvais cholestérol (LDL) sont ceux qui ont été soumis à un processus d’affinage et ceux « à tartiner ».

3. Viandes rouges

Viandes rouges

Bien qu’elles font partie de l’alimentation quotidienne de nombreuses personnes dans le monde entier, les viandes rouges sont l’un des aliments qui contiennent le plus de cholestérol et de graisses saturées.

Il est déconseillé d’en abuser et il est même recommandé de choisir des morceaux maigres, ne contenant pas de graisse visible.

4. Triperie et viscères

Ces aliments sont une source importante de vitamines A, B et D et de minéraux comme le potassium et le fer.

Malgré cela, leur consommation doit être modérée et occasionnelle, car ils contiennent trop de cholestérol et de graisses saturées.

Lisez également : 6 stratégies pour réduire la consommation de cholestérol en cuisinant

5. MayonnaiseMayonnaise maison mauvais cholestérol

La mayonnaise, et en général de nombreuses sauces commerciales, contiennent une forte teneur en graisses saturées, cholestérol et calories.

Il est facile de ne pas en consommer. Toutefois, une consommation habituelle peut avoir une influence sur l’accumulation de ce lipide dans les artères.

6. Viennoiserie industrielle

Les produits de viennoiserie industrielle ou de boulangerie contiennent de fortes concentrations de sucre, de graisses saturées et de graisses hydrogénées.

Tout ceci renforce l’effet agressif du mauvais cholestérol (LDL) dans les artères tout en facilitant la formation de plaque dure.

Vous avez l’habitude d’inclure ces aliments dans votre alimentation quotidienne ? Même si vous n’avez pas des niveaux élevés de cholestérol, il est important que vous commenciez à réduire leur consommation à titre de mesure préventive contre ce problème.

Au lieu de cela, il est conseillé d’augmenter la consommation de sources d’oméga 3, d’antioxydants et de fibre diététique qui, ensemble, favorisent la décomposition de cette substance.