6 habitudes qui peuvent affecter vos reins

· 3 juin 2017
Bien que cela semble inoffensif, se retenir d’uriner pendant longtemps peut provoquer une inflammation et des problèmes de reins.

Les reins sont les organes chargés de travailler toute la journée pour filtrer les déchets qui circulent à travers le flux sanguin.

On estime qu’ils traitent environ 190 litres de sang par jour et éliminent deux litres d’eau et de toxines.

Ils jouent également un rôle très important dans la sécrétion de certaines hormones et en même temps sont clés pour réguler la pression artérielle.

Cependant, tout comme d’autres organes du corps, leurs fonctions peuvent être compromises en raison du développement de certaines maladies et à l’accumulation excessive de déchets.

Le problème est que de nombreuses personnes ignorent comment en prendre soin et ont certaines habitudes qui affectent de manière directe leur santé.

Le plus inquiétant est que ces personnes souffrent progressivement d’une détérioration significative qui termine par affecter leur qualité de vie.

Pour cette raison, nous dédions cet article aux 6 habitudes qui affectent la santé rénale.

Découvrez-les toutes !

1. La consommation insuffisante d’eau

Nous vous recommandons de lire : 10 conseils pour éviter les maladies rénales

La consommation insuffisante d’eau est un des facteurs qui influence l’apparition des problèmes rénaux et des voies urinaires.

Ce liquide vital est essentiel pour un processus optimum de désintoxication qui avec les reins se charge d’éliminer les toxines présentes dans le sang.

La déshydratation peut conduire à la formation de calculs rénaux et développer même temps le risque d’infections et de problèmes inflammatoires.

Conseils

  • Buvez entre 6 et 8 verres d’eau par jour.
  • Augmentez la consommation de fruits et végétaux riches en eau.

2. La consommation excessive de sel

Bien que certain-e-s pensent que l’accumulation de sodium dans l’organisme est inoffensif, cela peut provoquer de graves déséquilibres pour la santé rénale et cardiovasculaire.

Consommer des aliments avec des taux de sel élevés est une cause directe de la forte pression artérielle et la rétention des liquides.

Ces états associés au mauvais fonctionnement des reins surchargés en sodium, ont moins de capacité à éliminer l’excès des minéraux à travers l’urine.

Conseils

  • Remplacez le sel fin raffiné de table par le sel de l’Himalaya ou marin.
  • Évitez de consommer plus de 3 grammes de sel par jour (la moitié d’une petite cuillère)
  • Cherchez des alternatives pour assaisonner vos plats avec d’autres condiments naturels comme les épices.

3. La consommation excessive de boissons alcoolisées

Si les principaux effets des boissons alcoolisées se font ressentir dans la santé hépatique, les reins sont aussi touchés par les toxines qu’elles contiennent.

Leur consommation habituelle et démesurée peut provoquer une insuffisance rénale et de graves dégâts dans les tissus.

Conseils

  • Modérez ou évitez la consommation excessive de boissons alcoolisées, y compris le vin rouge.

4. La consommation de viandes rouges

Bien que les viandes rouges contiennent certains nutriments bénéfiques à l’organisme, leur consommation en grandes quantités peut conduire à l’apparition de problèmes métaboliques et rénaux.

L’excès de protéines et de graisses augmente le travail des organes extracteurs et cela réduit leur capacité à éliminer les toxines.

D’autre part, ce sont des aliments avec des hauts niveaux de purines qui, une fois assimilés dans le corps, sont transformés en acide urique.

Cette substance s’accumule petit à petit dans les tissus et peut provoquer des états chroniques comme les calculs rénaux et la goutte.

Conseils

  • Consommez maximum deux portions de viande par semaine.
  • Remplacez les viandes rouges par d’autres plus saines comme le poulet, le poisson ou la dinde.

5. Se retenir d’uriner

Se retenir d’uriner est une habitude très dangereuse qui, même si au début il ne semple pas exister d’effets secondaires, peut provoquer des inflammations et des problèmes rénaux.

Même si parfois on ne peut pas aller aux toilettes immédiatement, il faut uriner dès que possible afin d’éviter des troubles dans le système.

Retenir l’urine longtemps et de manière habituelle augmente la pression dans les conduits urinaires et affecte les reins et la vessie.

Conseils

  • Allez aux toilettes aussitôt que vous avez envie d’uriner.
  • Évitez la consommation excessive de liquides lorsque vous n’avez pas de toilettes à proximité.

Lisez aussi : Les 7 aliments diurétiques que vous devriez ajouter à votre alimentation

6. Les abus des analgésiques

Les médicaments analgésiques calment beaucoup de douleurs communes mais, malheureusement, ont certains effets secondaires quand on les prend de manière exagérée.

Leurs composés chimiques doivent être métabolisés dans le corps, et très fréquemment, ils provoquent des difficultés rénales et hépatiques.

Conseils

  • Diminuez au maximum la consommation de médicaments analgésiques.
  • Remplacez dès que vous pourrez ces médicaments par des remèdes naturels comme les infusions.

Vous souffrez de ces habitudes ? Si c’est le cas, essayez de les corriger pour prévenir les problèmes de vos reins.