6 signes avant-coureurs de la stéatose hépatique

· 15 novembre 2018
La stéatose hépatique est étroitement liée à l'obésité, l'hypercholestérolémie, et à l'hypertension. Bien qu'elle soit difficile à détecter, certains symptômes peuvent donner des signes de la présence de cette maladie.

Son nom scientifique est stéatose hépatique, bien qu’il soit populairement connu sous le nom de foie gras. Il peut être causé par une consommation excessive d’alcool ou un syndrome métabolique comme le diabète ou l’hypertension. Découvrez les principaux signes de cette maladie ci-dessous.

Qu’est-ce que la stéatose hépatique ?

Lorsque la graisse s’accumule dans les cellules du foie, nous pouvons souffrir de stéatose hépatique. Cette pathologie est étroitement liée à l’obésité, l’hypercholestérolémie et à l’hypertension. Dans de nombreux cas, les cellules graisseuses se remplissent de graisse et « transmettent » l’excès aux organes voisins.

Il est important de savoir que le foie remplit des fonctions vitales : il produit des protéines, régule le métabolisme des graisses, élimine les toxines du sang et contrôle la quantité d’acides aminés à un niveau général. Par conséquent, il est essentiel de le garder en bon état.

Il existe certains facteurs de risque qui prédisposent une personne à cette maladie :

  • Femmes d’âge moyen
  • Personnes en surpoids
  • Patients diabétiques ou avec un taux élevé de cholestérol
  • Mauvaises habitudes alimentaires
  • Problèmes de dépendance à l’alcool

Lisez donc : Recettes de punch sans alcool

Signes qui alertent d’une stéatose hépatique

qu'est-ce que la stéatose hépatique ?

La mauvaise nouvelle est que dans la plupart des cas, la stéatose hépatique est asymptomatique. Cela signifie que tant que la personne n’est pas réellement affectée, il est difficile de la détecter. Il y a trois tests utilisés pour diagnostiquer cette maladie :

  • Analyses sanguines (pour connaitre le taux de transaminases)
  • Ultrasons (plus le foie est gros et plus la maladie est grave)
  • Biopsies (pour connaitre le degré de souffrance)

A consulter également : Une biopsie liquide permet de détecter les tumeurs cérébrales

Certains patients présentent des symptômes ou souffrent de certains problèmes de santé pouvant être liés à la stéatose :

1. Douleur abdominale

L’inconfort ou le « point » est ressenti au centre ou dans la partie supérieure droite de l’abdomen. Cela n’a rien à voir avec une activité ou un effort ponctuel. Il peut apparaitre après avoir mangé parce que l’estomac se développe et appuie sur le foie élargi.

2. Gonflement abdominal

 

L’ascite est la présence de liquide entre le péritoine viscéral et pariétal, et provient d’une maladie du foie. Les signes de ce problème sont la distension abdominale, l’indigestion, la douleur dans le bas du dos et la difficulté à respirer. Un oedème des chevilles peut également survenir.

3. Indigestion

Si tout ce qui est consommé (même s’il est en bonne santé ou en petite quantité) cause des maux d’estomac, des nausées ou des gaz, cela peut être également dû à une complication dans le foie. Les personnes ayant la stéatose hépatique vont souvent chez le médecin en pensant que le problème est l’indigestion. Quand ils font les examens, ils se rendent compte qu’ils souffrent de stéatose.

4. Fatigue

 

Lorsque le foie ne fonctionne pas correctement, le métabolisme ralentit. Cela arrive quand un organe important a un problème. Le corps essaie de se protéger de la situation et compense ce manque en pompant moins de sang.

Ce cas particulier peut entraîner une fatigue inexpliquée, des problèmes de concentration, de la confusion, de la fatigue ou une perte d’énergie. En outre, la personne peut perdre l’intérêt pour les activités qu’il faisait auparavant et veut plutôt passer des heures et des heures à dormir.

5. Urine foncée

Grâce à l’urine, nous pouvons détecter certaines maladies. Ne pas oublier que ce liquide transporte des toxines et des déchets. En ce qui concerne le développement fluide du foie gras, il est plus foncé que d’habitude et cela ne changera pas tout au long de la journée (il est normal qu’il soit d’habitude plus foncé le matin).

Dans ce cas les matières fécales peuvent également présenter des changements. Elles peuvent être plus blanches, ou couleur argile et sentir plus mauvais que d’habitude.

6. Changements dans la peau

la stéatose hépatique peut impliquer un changement de la couleur de peau

La jaunisse est aussi l’un des signes de la stéatose hépatique. C’est la coloration jaune de la peau et des muqueuses due à l’augmentation des taux de bilirubine accumulés dans les tissus. Il peut également apparaître par la destruction des érythrocytes ou par un problème dans la vésicule biliaire.

D’autres changements dans la peau dus au foie gras peuvent également être : col et aisselles décolorés, vaisseaux sanguins brisés sur le visage, paumes rougies ou veines d’araignées dans le dos, la poitrine ou les épaules. Des taches blanches peuvent apparaître sous les ongles.

Alimentation et foie gras

Une fois que le foie gras a été détecté, l’étape suivante consiste à commencer un traitement approprié. En plus des médicaments prescrits par le médecin, il est essentiel de suivre un régime faible en gras et d’effectuer une activité physique. Voici quelques recommandations :

1. Réduire l’ingestion de produits raffinés

 

Dans ce groupe on retrouve la farine et les sucres blancs. Optez plutôt pour des céréales complètes et des versions intégrales.

2. Suivre un régime méditerranéen

Il est l’un des plus sains qui existe, car il est basé sur de nombreux aliments faibles en gras et riches en graisses saines, comme l’huile d’olive.

3. Eviter l’alcool

 

C’est l’un des principaux ennemis du foie. La consommation de boissons alcoolisées en excès peut entrainer non seulement une stéatose, mais aussi une cirrhose.

4. Ne pas consommer certains médicaments

Vérifiez auprès de votre médecin pour savoir quels médicaments peuvent être nocifs dans votre état. probablement, il vous dira de réduire autant que possible la consommation d’analgésiques, d’oestrogènes et d’anti-inflammatoires.

5. Faire du sport

 

L’exercice est également un excellent allié pour vous sentir mieux et maintenir votre fonction hépatique correcte. Vous pouvez marcher dans un parc, promener votre chien, faire du vélo ou nager. Choisissez la discipline que vous aimez le plus et répétez-la au moins trois fois par semaine.