7 conseils qui vous aideront à tomber enceinte

La grossesse est un événement sujet à différents types de facteurs. L'état émotionnel, la qualité des relations sexuelles, les conditions physiologiques du couple conditionnent les possibilités de grossesse. 

La grossesse et la maternité sont des événements particuliers dans la vie de toutes les femmes, mais ce n’est pas toujours une tâche simple.

La fertilité est un sujet de couple qui affecte les deux membres de la même façon. Certains facteurs affectent négativement les possibilités de grossesse. Ces facteurs sont les suivants :

  • le stress
    • il est important d’éviter de faire de son envie de grossesse une source de stress, car cela peut réduire le taux de gonadotrophines et augmenter celui de prolactine, et ainsi provoquer une absence d’ovulation ;
  • l’âge
    • à partir de 35 ans, il devient généralement difficile de concevoir un enfant, car la quantité d’ovules et leur qualité diminuent, ce qui augmente le risque d’avortement et d’altérations chromosomiques ;
  • le poids 
    • l’obésité et la maigreur peuvent affecter la fertilité ; l’obésité entraîne des troubles de l’ovulation et un plus grand risque de souffrir d’hypertension et de diabète de grossesse ; la maigreur, quant à elle, peut provoquer des altérations du cycle menstruel et ainsi empêcher l’ovulation d’avoir lieu ;
  • le mode de vie 
    • le tabac et l’alcool réduisent les possibilités de grossesse, car ces deux mauvaises habitudes augmentent le risque d’avortement, de grossesse ectopique, du placenta praevia et d’un accouchement prématuré.

Voyons ensemble, dans cet article, 7 conseils pour tomber enceinte plus facilement.

1. Les jours les plus fertiles du cycle

couple chez le médecin

Savoir quels sont les jours les plus fertiles est de grande importance si vous souhaitez tomber enceinte. De façon générale, l’ovulation se produit entre le 12ème et le 16ème jour du cycle. Les spermatozoïdes restent vivants à l’intérieur de la femme pendant 3-4 jours, et les ovules peuvent être fécondés entre 24 et 48 heures.

Pour augmenter les chances de fécondation, il faut avoir des rapports sexuels quotidiens ou bien tous les deux jours pendant la deuxième et troisième semaines du cycle. De cette façon, vous aurez à disposition des spermatozoïdes sains. Aussi, il existe de nombreuses applications pour téléphones qui aident à suivre son cycle menstruel.

2. Les aliments qui stimulent la fertilité

Il est recommandé de consommer les antioxydants présents dans les fruits et dans les légumes, ainsi que des vitamines, l’acide folique présent dans les céréales, et les acides oméga-3 présents dans les poissons tels que le thon, le saumon, les sardines ou encore les fruits de mer.

3. Les positions sexuelles

couple enlacé

Il est préférable d’opter pour des positions sexuelles qui permettent une pénétration profonde, tel que c’est le cas avec la position du missionnaire. Cette position facilite l’introduction du sperme dans le vagin. La position du culte et la position du latéral sont d’autres positions parfaites pour favoriser la conception.

Il est aussi recommandé de ne pas retirer le pénis immédiatement après l’éjaculation, afin d’éviter la sortie du sperme. Ensuite, la femme doit rester couchée avec les jambes levées vers le haut pendant 15 minutes avec un coussin placé sous ses hanches. De cette façon, le sperme restera plus longtemps à l’intérieur de l’utérus.

Il faut éviter les positions sexuelles dans lesquelles la femme est bloquée dans ses mouvements ou bien se retrouve sur l’homme, car, pour des questions de gravité, les spermatozoïdes sortiront du vagin plus rapidement.

4. Les traitements médicaux 

Certains médicaments, tels que les pastilles pour traiter la dépression ou l’anxiété, peuvent affecter la fertilité ou être à l’origine d’anomalies du foetus, et ainsi provoquer un avortement. C’est pourquoi il est primordial de consulter son médecin traitant.

5. La qualité du sperme

couple dans le lit

La qualité du sperme est un critère fondamental pour augmenter les possibilités de grossesse. Le stress, la fatigue, la tension, une forte consommation d’alcool, de tabac ou de drogues, ainsi que des mauvaises habitudes alimentaires réduisent la quantité des spermatozoïdes et leur qualité.

Il est recommandé de ne pas utiliser des vêtements trop serrés ; les testicules doivent être maintenus à une température inférieure à celle du corps. C’est pourquoi il est préférable qu’ils se maintiennent à une certaine distance des vêtements.

Nous vous recommandons de lire aussi : La grossesse, cette union magique avec un être que l’on aime mais que l’on ne connaît pas encore

6. Le choix du lubrifiant 

De nombreux lubrifiants intimes commercialisés ou bien faits maison sont fabriqués à partir d’huile d’olive. Cela empêche les spermatozoïdes de se déplacer à la vitesse requise et, par conséquent, les possibilités de grossesse diminuent.

Il est recommandé de consulter un spécialiste, afin de savoir quels lubrifiants n’affectent pas la fécondation.

7. La présence d’amour

couple qui danse

Avoir des rapports sexuels ayant pour simple but à l’esprit celui de tomber enceinte est une très mauvaise stratégie. Cela peut affecter la vie sexuelle et, par conséquent, créer de l’anxiété au sein du couple. Il est indispensable que le sentiment d’amour soit présent dans le rapport sexuel, car il renforce l’union et aide à atteindre l’objectif.

En somme, le plus important est d’être optimiste et d’adopter une bonne attitude. Si vous n’obtenez pas le résultat escompté, il existe d’autres options :

  • l’insémination artificielle
  • la fécondation in vitro
  • l’injection intra-cytoplasmique de spermatozoïdes
  • l’adoption

 

Catégories: Anatomie et physiologie Étiquettes:
A découvrir aussi