7 solutions maison efficaces contre les saignements de nez

Même si ces remèdes peuvent vous servir à stopper des hémorragies nasales ponctuelles, si vous en souffrez régulièrement, nous vous conseillons de consulter votre médecin, afin d'obtenir un diagnostic précis.
Les hémorragies nasales, connues en médecine sous le nom d’épistaxis, sont très fréquentes dans la population mondiale. Si elles ne sont pas graves dans la majorité des cas, elles peuvent être impressionnantes pour celleux qui en souffrent.

Le nez est composé de multiples vaisseaux sanguins. Comme il s’agit d’une zone très sensible de notre corps, ceux-ci ont tendance à souffrir de déséquilibres réguliers.

L’hémorragie apparaît toujours de manière soudaine, souvent dans des moments inopportuns, et principalement car la membrane muqueuse est sèche et dure.

Il est très fréquent que les patient-e-s qui prennent des traitements anticoagulants de manière régulière souffrent d’épisodes fréquents d’hémorragies nasales, car leur sang met plus de temps à coaguler que celui des autres.

Parfois, un saignement de nez est simplement provoqué par des produits chimiques irritants, par une chaleur étouffante ou par des éternuements répétés.

Dans tous les cas, c’est une condition qui peut être contrôlée très facilement, grâce à une série d’ingrédients naturels qui sont à la portée de tou-te-s.

Dans la suite de cet article, nous allons partager les 7 solutions les plus intéressantes pour lutter contre les saignements de nez, pour que vous ne soyez plus démuni-e la prochaine fois qu’une telle chose vous arrive.

1. L’application de compresses froides

Appliquer une compresse froide sur le nez est une solution très efficace pour freiner les saignements de cette partie de notre corps.

Le froid stimule les contractions des vaisseaux sanguins et permet de ralentir la circulation sanguine, afin de limiter la perte de sang.

Comment devez-vous procéder ?

  • Enveloppez quelques glaçons dans un linge propre et doux, puis appliquez-le directement sur votre nez.
  • Laissez agir entre 5 et 10 minutes, puis répétez l’opération si vous pensez que c’est nécessaire.

Lire également : 6 astuces pour déboucher votre nez en quelques minutes

2. L’utilisation de vinaigre de pomme

Le vinaigre de pomme est un produit écologique qui nous permet de freiner les hémorragies nasales en l’espace de quelques secondes seulement.

En appliquer sur votre nez va vous permettre de refermer la paroi du vaisseau sanguin à l’origine de l’écoulement, ce qui permet de stopper le saignement.

Comment devez-vous procéder ?

  • Imbibez un morceau de coton dans du vinaigre de pomme et appliquez-le doucement dans la narine touchée par le saignement.
  • Laissez le coton en place pendant 8 à 10 minutes, pour stopper complètement l’écoulement.
  • Répétez l’opération chaque fois que vous êtes touché-e par ce problème.

3. Les vapeurs d’oignon

Les composés sulfurés de l’oignon sont parfaits pour stopper le flux sanguin qui s’écoule en dehors de la paroi d’un vaisseau sanguin nasal éclaté.

Les gaz naturels qui sont émis par l’oignon permettent de stimuler la réparation cellulaire, tout en coagulant le sang.

Comment devez-vous procéder ?

  • Coupez un morceau d’oignon et approchez-le délicatement de la narine à l’origine du saignement, puis respirez-en les vapeurs.
  • Vous pouvez également appliquer directement dans votre nez une ou deux gouttes de jus naturel d’oignon.

4. L’infusion d’ortie

L’ortie est un remède naturel qui a de nombreux bienfaits pour contrôler les hémorragies nasales.

Elle dispose de propriétés astringentes et anti-inflammatoires qui facilitent la coagulation du flux sanguin.

De plus, l’ortie est idéale pour fortifier les vaisseaux sanguins et pour éviter les allergies respiratoires.

Ingrédients

  • 1 tasse d’eau (250 ml)
  • 1 cuillerée d’ortie (10 g)

Comment devez-vous procéder ?

  • Faites chauffer de l’eau. Une fois qu’elle arrive à ébullition, ajoutez l’ortie et inhalez les vapeurs émanant de la tasse pendant plusieurs minutes.
  • Vous pouvez également préparer un jus d’ortie et en mettre quelques gouttes directement dans votre narine.

5. L’application de vaseline

La vaseline est une très bonne alliée pour éviter les hémorragies nasales durant les mois les plus secs de l’année ou bien lorsque le climat change brutalement.

En appliquer directement dans vos narines va vous permettre de les lubrifier naturellement, de manière à prévenir toute rupture des vaisseaux sanguins.

Comment devez-vous procéder ?

  • Prenez une petite quantité de vaseline et appliquez-la directement à l’intérieur de vos narines, en réalisant un massage doux.
  • Évitez d’en utiliser trop. Vous ne devez pas l’inhaler ou l’ingérer.

6. Un jus de citron

L’application de jus de citron directement dans vos narines va vous permettre de diminuer le flux sanguin et d’accélérer la récupération de la zone irritée.

Comment devez-vous procéder ?

  • Mettez deux à trois gouttes de citron dans la narine d’où provient le saignement, puis inclinez la tête vers l’arrière durant quelques secondes.
  • Répétez l’opération si vous pensez que c’est nécessaire.

Lire également : 10 idées surprenantes pour tirer profit d’un citron

7. L’infusion de piment de Cayenne

Le piment de Cayenne dispose de propriétés qui permettent de stimuler l’activité des cellules et de contrôler la pression du flux sanguin.

Consommer une infusion à base de cette épice peut vous permettre de stopper vos saignements de nez, notamment s’ils sont récurrents et difficiles à contrôler.

Ses propriétés permettent de freiner les hémorragies et d’accélérer le processus de coagulation.

Ingrédients

  • 1 cuillère à café de piment de Cayenne (5 g)
  • 1 tasse d’eau (250 ml)

Comment devez-vous procéder ?

  • Ajoutez une cuillère à café de piment de Cayenne dans une tasse d’eau chaude. Attendez que le mélange repose un peu, puis consommez-le directement.
  • Vous pouvez également acheter du piment de Cayenne en capsules et en ingérer trois fois par jour.
  • Bien évidemment, vous pouvez en ajouter dans toutes vos boissons naturelles, ainsi que dans vos recettes.

Gardez à l’esprit que, grâce à ces remèdes, vous allez pouvoir stopper vos saignements, mais qu’il est important que vous consultiez un médecin si ceux-ci sont très fréquents.

S’ils n’indiquent pas forcément la présence de maladies graves, ils peuvent tout de même être provoqués par des pathologies comme la leucémie ou des troubles sanguins.