8 choses à faire pour lutter contre la chute des cheveux à cause de la thyroïde

Si vous avez des problèmes de thyroïde, vos cheveux seront fragiles et cassants. Il est important d'améliorer son alimentation, pour les nourrir de l'intérieur, ainsi qu'éviter les épisodes de stress, qui peuvent empirer la situation.

Les problèmes de la glande thyroïde peuvent provoquer des altérations dans tous les systèmes de l’organisme et dans le cas des cheveux, altérer les cycles capillaires et causer leur chute.

Bien que la plupart des personnes l’ignorent, il existe un lien entre l’activité des hormones thyroïdiennes et la santé des cheveux. 

Ainsi, il est primordial de comprendre que la thyroïde stimule les follicules pileux, régule la santé des glandes sébacées et participe à la production du sébum.

Il n’est pas non plus étrange que les déséquilibres de la glande génèrent une perte des cheveux chronique et diffuse, toujours difficile à contrôler.

Les patients atteints d’hypothyroïdie ou d’hyperthyroïdie doivent lutter contre une chevelure fragile, sèche et cassante.

Heureusement, il existe une série de conseils et de traitements qui peuvent contribuer à les renforcer pour améliorer leur aspect.

Nous voulons à présent partager les 7 conseils  les plus importants pour que vous n’hésitiez pas à les appliquer.

Prenez note !

1. Demandez un test en laboratoire

femme-et-medecin-500x334

Si vous suspectez que votre chute de cheveux est due à un problème de thyroïde, consultez votre médecin et demandez un examen de laboratoire complet.

Vous pourrez ainsi vérifier l’état de l’activité de votre glande thyroïde et comment elle pourrait vous affecter. 

Sachez qu’en plus de la chute des cheveux, vous pouvez souffrir d’autres symptômes et de problèmes de santé.

2. Assurez-vous de recevoir la correcte dose de compléments thyroïdiens

Une fois que vous connaissez le problème de votre thyroïde, vous pouvez recevoir un traitement avec des compléments thyroïdiens, conçu pour contrôler vos symptômes.

Cependant, il est primordial de le faire avec une supervision médicale adaptée, car il doit être conçu selon les besoins de l’organisme.

3. Améliorez votre alimentation

aliments-riches-en-iode-500x334

S’il ne faut pas nécessairement avoir des problèmes de santé pour améliorer son alimentation, il est nécessaire que les patients qui souffrent de maladie thyroïdienne le fassent le plus tôt possible.

Puisque le désordre hormonal peut diminuer la capacité à absorber les nutriments de qualité, le mieux est de suivre un régime équilibré et complet.

Il faut éliminer les aliments toxiques et inflammatoires qui peuvent empirer les symptômes causés par le problème de thyroïde.

Il faut par exemple exclure les produits laitiers, le gluten et les aliments modifiés énergétiquement (comme le maïs, le soja et les végétaux).

De plus, il est important d’augmenter son ingestion de sources de :

  • Iode
  • Sélénium
  • Zins
  • Fer
  • Vitamines A, B et D

4. Consommez des sources de collagène

Le collagène est une protéine riche en acides aminés, dont la glutamine.

Ce nutriment apporte force et élasticité aux cheveux, ce qui est fondamental pour les conserver en bon état.

Si le corps a la capacité de le produire par lui-même, il est nécessaire de lui en apporter via d’autres sources, surtout car la production diminue au fur et à mesure que nous vieillissons.

Sachez aussi que son ingestion est également excellente pour les os et les articulations, et réduit le risque de maladies chroniques.

Voici les aliments recommandés :

  • La gélatine
  • Les fruits rouges
  • Les agrumes
  • Le blanc d’œuf
  • Les légumes secs
  • Les fruits de mer

5. Évitez d’utiliser des appareils à chaleur

attention-au-seche-cheveux-et-fer-a-lisser-500x334

Les appareils à chaleur comme le fer à lisser, le sèche-cheveux ou les pinces chauffantes, entre autres, sont les ennemis n°1 de vos cheveux, surtout lorsqu’ils sont fragilisés à cause de la thyroïde.

Ces appareils affectent leur structures, réduisent leur force et avec le temps, provoquent cassures et chute.

6. Augmentez votre consommation d’eau

La consommation d’eau n’est pas uniquement importante pour le bon fonctionnement des systèmes du corps, elle est aussi indispensable pour une bonne santé capillaire. 

Ingérer de 6 à 8 verres d’eau par jour permet d’éviter la sécheresse dans le cuir chevelu et permet une bonne circulation.

7. Ajoutez de la gélatine à votre shampooing

masque-gelatine-500x333

Les protéines et le collagène qu’apporte la gélatine sans goût sont excellents pour le soin et le renforcement capillaire.

À la différence d’autres produits commerciaux, elle n’a aucun effets secondaires et est très accessible économiquement.

Son usage régulier contribue à stopper la chute excessive des cheveux et d’autres problèmes qui apparaissent à cause des déséquilibres de la thyroïde.

Il suffit d’ajouter un demi sachet en poudre dans un flacon de shampooing naturel d’environ 236 ml.

8. Évitez le stress

Les situations de stress peuvent empirer les symptômes de la thyroïde, dont la chute des cheveux.

Il a été démontré que cet état émotionnel a des répercussions négatives sur la santé capillaire et que c’est l’une des causes de la chute.

Sachez que face à un problème de thyroïde, il est fondamental d’écouter les conseils médicaux et de solliciter les contrôles périodiques.

Les conseils cités ici peuvent être mis en pratique en tant que compléments pour le soin de vos cheveux.