8 mythes inhérents au nettoyage des matelas et de la literie

L'un des endroits où nous passons le plus de temps est le lit. Nous n’avons pas idée de la quantité d'acariens, de bactéries et de poussières qui s'y accumulent. Connaissez-vous la bonne façon de nettoyer les matelas et la literie ?
8 mythes inhérents au nettoyage des matelas et de la literie

Dernière mise à jour : 02 août, 2021

La réalité est que ceci est essentiel pour la santé et un repos adéquat. Chacun d’entre nous peut évidemment avoir une opinion, une croyance et de l’expérience en la matière. Nous vous présentons néanmoins cet article afin de dissiper les mythes les plus courants inhérents au nettoyage du matelas et de la literie. Poursuivez votre lecture !

1. Vous n’avez pas besoin de nettoyer le matelas s’il a une protection

Contrairement à ce que nous pourrions croire, les housses de matelas ou surmatelas ne servent pas à prévenir l’apparition des acariens et autres micro-organismes qui provoquent des allergies. Selon la National Pest Management Association des États-Unis, les matelas peuvent contenir jusqu’à 2 millions d’acariens capables de doubler leur taille en 10 ans.

Les protections ne fonctionnent que pour bloquer certains déversements (car ils sont étanches). Ils ne sont toutefois pas magiques. Il convient donc de nettoyer le matelas deux fois par an. Une bonne astuce consiste à vous guider par le changement de saison.

2. Les surmatelas ne se lavent pas

S’il est vrai que ces produits n’ont pas besoin d’être lavés aussi souvent que le reste de la literie, nous devons néanmoins nettoyer les surmatelas. Idéalement, faites-le tous les six mois, en même temps que le matelas. Voire tous les quatre mois.

3. Vous devez faire le lit dès le réveil

La règle d’ordre ne compte pas ici, puisque les acariens sont plus actifs avec la chaleur. Le matelas sera plus chaud que jamais après huit heures de repos.

Vous les troublerez si vous faites votre lit tout de suite. Laissez-les refroidir au moins une demi-heure. Ouvrez par ailleurs la fenêtre pour rafraîchir la chambre lorsque vous ferez votre chambre.

Une fenêtre ouverte.
Les fenêtres aident à ventiler les chambres et à ce que les matelas ne se remplissent pas d’acariens.

4. Les oreillers ne se nettoient pas

Saleté, sueur, salive, poussière et bien plus encore. Les oreillers accumulent tout cela.

Il s’agit des accessoires de lit que nous touchons le plus, de sorte qu’ils nécessitent un nettoyage tous les trimestres. Il est préférable de les remplacer par des neufs après plusieurs lavages.

5. Nettoyer la literie à 30°

Vous ne savez peut-être pas à quel point la température est importante lorsque vous lavez votre literie. Le mieux est d’effectuer cette tâche en machine à laver avec un cycle de 60°. Cela garantira en effet que les germes disparaîtront.

6. Les pyjamas ne se portent qu’une seule fois

L’hygiène de vos vêtements de nuit dépend de nombreux facteurs. Par exemple, si le climat est très chaud et que vous transpirez pendant la nuit, vous ne devriez pas porter votre pyjama plus d’une fois.

En revanche, si vous l’enfilez juste après votre douche, dans une chambre froide, vous pouvez l’utiliser deux fois. Pensez à vous l’ôter dès que vous vous levez. Quoi qu’il en soit, s’il semble sale ou sent mauvais, passez à la machine à laver !

7. Vous ne devez dormir qu’avec des sous-vêtements

La vérité est qu’il n’y a rien de mal à aller au lit en sous-vêtements, sans pyjama, tant qu’ils sont propre. Le problème survient lorsque ce vêtement est contaminé par des bactéries provenant des organes génitaux.

Les germes se propageront alors plus facilement dans tout le lit, ce qui finira par générer des problèmes de santé que nous préférerions éviter.

8. Toutes les housses se changent en même temps

Non. Les taies d’oreiller et les housses de couettes (utilisées comme couvertures ou couettes) sont deux éléments aux usages différents. Il existe donc une variante de nettoyage.

D’une part, la housse de couette se lave toutes les semaines ou tous les 15 jours. L’’oreiller recevant directement la sueur et les crèmes, vous devriez nettoyer les taies tous les 3 ou 4 jours.

Conseils pour nettoyer les matelas

Un bon nettoyage de matelas se reflétera dans notre qualité de vie car il est synonyme de santé et le repos. Cela permet en outre de prolonger sa durée de vie utileSuivez donc les conseils suivants.

Aérez votre chambre tous les jours

À quand remonte la dernière fois que vous avez ouvert votre fenêtre ? Que vous vous en souveniez ou non, il est important de le faire quotidiennement, pendant au moins cinq minutes, de préférence entre 7 et 10 heures du matin. La ventilation de la chambre est essentielle dans la routine de nettoyage de votre literie.

Retirez les taches du matelas

Il est inévitable que les matelas se tachent car une grande quantité de liquides et de fluides peuvent entrer en contact avec leur surfaces, même s’il y a un protège-matelas. Les produits que nous vous recommandons sont le bicarbonate de soude en poudre ou en pâte, le citron, le vinaigre blanc, le peroxyde d’hydrogène et le lait froid.

Vous devrez suivre une procédure spécifique pour chaque tache. Le mieux est d’opérer comme suit :

  • Les taches de sueur. Du citron avec de l’eau, du vinaigre blanc (mélanger une part de vinaigre et quatre parts d’eau) ou une combinaison de trois cuillères à soupe d’ammoniaque, un litre d’eau et trois cuillères à soupe de savon liquide sont utiles pour ce type de traces.
  • Taches de vomi et d’urine. Il convient ici de vaporiser avec de l’eau citronnée. En plus d’éliminer les taches, le citron possède en effet une propriété antiseptique. Une autre option, notamment si la tache est sèche, consiste à saupoudrer de bicarbonate de soude, recouvrir d’une matière plastique, laisser reposer et passer l’aspirateur.
  • Taches de sang. Le peroxyde d’hydrogène est idéal pour les éliminer. Il suffit d’en appliquer un peu, d’attendre que se forment des bulles puis d’enlever avec un chiffon blanc.
  • Taches d’humidité. Qu’elles proviennent de la sueur ou d’eau renversée, l’humidité génère également des taches. Séchez tout d’abord le matelas au soleil ou avec un sèche-cheveux. Ajoutez ensuite une petite quantité de dissolvant, rincez à l’eau tiède, et terminez en vaporisant un peu de désinfectant.

Nettoyage en profondeur votre matelas tous les six mois

Profitez du changement de saison pour faire le ménage. Pour éliminer les odeurs désagréables, saupoudrez un peu de bicarbonate de soude, mettez sur un tissu ou un drap et laissez agir pendant quelques heures ou une journée.

Évitez de mouiller votre matelas pour le nettoyer. Il ne doit pas être imprégné d’eau ! Cela endommage en effet le rembourrage et provoque l’augmentation des moisissures, des champignons et des bactéries. N’utilisez par ailleurs jamais de nettoyeurs à vapeur.

Il est également contre-indiqué de taper le matelas pour enlever la poussière. Optez toujours pour l’aspirateur en particulier pour les lits et les tapisseries. Passez l’aspirateur, vaporisez-le avec un spray désinfectant ou du peroxyde d’hydrogène, frottez énergiquement puis laissez sécher.

Conseils pour nettoyer la literie

La literie nécessite également des soins particuliers. Tout comme nous vous avons présenté certaines astuces pour nettoyer les matelas, nous en verrons maintenant quelques-unes pour compléter la tâche avec les draps et les couvertures.

Tenir compte des recommandations du fabricant

Chaque tissu possède ses caractéristiques, de sorte que les processus de lavage et de séchage sont différents d’une manière ou d’une autre. L’objectif est néanmoins toujours le même.

En lisant attentivement l’étiquette, vous vous rendrez compte qu’il convient parfois de les laver à la main, à une température maximale.

Nettoyez-la chaque semaine

Il s’agit du délai idéal, mais vous pouvez utiliser plusieurs astuces pour prolonger la durée du nettoyage. Tout d’abord, évitez que vos animaux ne montent sur le lit, n’y mangez pas et appliquez vos lotions corporelles un certain temps avant d’aller au lit, afin qu’elles ne se se répartissent pas partout.

Un homme qui mange au lit.
Manger au lit augmente les taches sur le matelas et les draps. Essayez de l’éviter.

Enlever les taches avant de laver les draps et couvertures

Avant de les laver, vérifiez bien les tissus pour vérifier qu’il n’y a pas de taches. Si vous en trouvez, utilisez l’un des produits dont nous parlions ci-dessus pour le nettoyage des matelas. Le résultat sera le même.

Séparer les tissus

Nous voulons tous terminer le ménage rapidement. Cet empressement nous amène souvent à mélanger la literie avec des chiffons, des pyjamas et tout ce que nous avons, ce qui est une erreur. Vous devez en effet séparer les vêtements selon la matière, l’usage et la couleur.

Laver correctement

Ne surchargez pas la machine à laver. Versez d’abord le savon et, à la fin, mettez les vêtements. Travaillez avec le cycle de lavage indiqué et à une température de 60° (surtout si le tissu est en coton).

Une astuce utile est d’appliquer un détergent pour apporter plus de douceur au tissus. Attention toutefois à la quantité ! Un surdosage peut laisser des résidus ou des odeurs très fortes.



  • Meza J, Mendoza D, Mercado D. Identificación de ácaros del polvo casero en colchones y almohadas de niños alérgicos de Santa Marta, Colombia. Rev de la Fac de Cs de la Sal. 2008; 5 (1): 24-31.
  • Cancho K, Mongrovejo G, Sihua A, Peña S. Proyecto protector de colchones con tecnología antifluidos. Lima: Universidad Peruana de Ciencias Aplicadas (Upca); 2018.
  • Corral R, Altamirano M, Pauta D. Experimentación y sistematización de procedimientos para eliminar diversas manchas de acuerdo al tipo de base textil. Cuenca: Universidad de Azuay; 2017.