8 symptômes qui peuvent vous aider à reconnaitre l’hypothyroïdisme

Même si bon nombre de ces symptômes peuvent aussi être dus à des problèmes communs, il est bon de consulter un-e spécialiste pour écarter le problème d’hypothyroïdie.

L’hypothyroïdisme est un trouble qui affecte le fonctionnement de la glande thyroïdienne, responsable des processus importants comme le métabolisme et la production d’hormones.

C’est une maladie commune dans la population actuelle, qui affecte en majorité les femmes, et qui se produit lorsque le niveau des hormones thyroïdiennes diminue ou qu’elles ne sont plus produites en quantités suffisantes.

Cela génère une série de changements dans de nombreux systèmes principaux de l’organisme et, comme si ce n’était pas suffisant, cela réduit la capacité à maintenir un poids sain et équilibré.

Le problème c’est qu’elle se développe progressivement et, à cause de ses symptômes, on la confond souvent avec des problèmes plus communs et sporadiques.

Pour cette raison aujourd’hui nous souhaitons partager les 8 symptômes qui pourraient être déterminants pour reconnaître la maladie et recevoir le diagnostique adapté.

  1. Prise de poids soudaine

L’excès de poids arrive souvent à cause des mauvaises habitudes alimentaires et du style de vie sédentaire.

  • Toutefois, lorsque la personne a une alimentation saine et qu’elle prend quand même quelques kilos, il est fort probable que cela soit dû à l’hypothyroïdisme.
  • Cette maladie influe directement sur les fonctions métaboliques, en ralentissant les processus chargés de brûler des graisses.

Voir également : Conseils pour traiter le surpoids et le côlon intoxiqué

2. Sensation de fatigue

La sensation de fatigue physique et mentale, ou de fatigue chronique, est commune chez les patient-e-s qui commencent à avoir des problèmes de thyroïde.

S’il s’agit d’un symptôme lié à de nombreux problèmes de santé, il ne faut pas écarter le fait qu’il soit lié à ce problème.

3. Cholestérol élevé

Les niveaux élevés de mauvais cholestérol peuvent être causés par la consommation d’aliments riches en graisses, en hydrates de carbone et d’autres substances qui affectent l’activité du métabolisme.

Toutefois, lorsqu’il s’accompagne des symptômes précédents, ou qu’il se produit sans raison apparente, il est possible que l’hypothyroïdie se développe.

Et l’organisme réduit sa capacité à éliminer ce lipide des artères, ce qui rend le nettoyage du sang difficile.

4. Changements d’humeur soudains

Lorsque les glandes thyroïdiennes cessent de sécréter la quantité nécessaire d’hormones, apparaissent souvent des changements d’humeur brusques et soudains.

  • Les patients souffrant d’hypothyroïdisme sont fortement sujets aux périodes d’anxiété, de dépression et de stress.
  • Si ces problèmes peuvent avoir de nombreux facteurs à leur origine, il ne faut pas écarter le fait que ce problème est une cause possible.

5. Problèmes de mémoire

Les troubles des fonctions thyroïdiennes influent directement la santé du système nerveux et du cerveau.

  • Les déséquilibres hormonaux qui se produisent avec ce problème influent en général sur la fragilité du cerveau et la perte de mémoire.
  • Cela est dû au fait que les neurones tardent davantage à envoyer des signaux au cerveau et, celui-ci à tendance à se fatiguer plus facilement.

6. Peau sèche

La diminution des hormones qui se produit avec l’hypothyroïdisme engendre des réactions négatives sur la peau, ce qui affecte la production naturelle des huiles.

Ceci provoque un excès de sècheresse et, avec le temps, la peau est rugueuse et avec des imperfections.

De plus, dans de nombreux cas, ce symptôme s’accompagne d’une fragilité des ongles, de la chute excessive des cheveux et de difficultés dans le processus de régénération et de cicatrisation.

7. Constipation

La constipation est un problème qui se produit lorsque le corps a des difficultés à éliminer les déchets retenus dans le colon.

Bien que ce soit un symptôme habituel dans de nombreux troubles digestifs, son développement peut également être dû à une réduction des hormones thyroïdiennes.

  • Cela est dû au fait que la glande thyroïdienne participe au métabolisme et aux activités du tube digestif, deux éléments clés pour une élimination optimale des déchets.
  • De plus, ce problème fragilise la capacité de contraction de l’intestin, ce qui affecte le passage des résidus à travers celui-ci.

Nous vous recommandons de lire : 5 smoothies riches en fibres pour lutter contre la constipation

8. Douleurs musculaires

Les douleurs musculaires sont fréquentes chez ceux qui souffrent de problèmes inflammatoires ou bien, chez celleux qui pratiquent du sport intensément.

Toutefois, quand ces deux possibilités ne font pas partie des causes, il faut analyser si cette récurrence est liée à l’affaiblissement et au dysfonctionnement de la thyroïde.

  • Bien que nous sommes nombreux à l’ignorer, lorsque les hormones qui régulent le métabolisme diminuent, les muscles et les articulations ont tendance à se fragiliser.

Toutefois, il s’agit d’un symptôme que nous pouvons soulager grâce à la pratique d’habitudes saines comme les exercices et les étirements de faible impact.

En conclusion, bien que les symptômes mentionnés correspondent également à d’autres maladies, il est important de prendre en compte qu’ils peuvent être liés à des problèmes de thyroïde.

Si vous avez des antécédents familiaux ou des facteurs à risque associés à l’hypothyroïdisme, consultez votre médecin.