Comment agir en cas de crampe ?

· 24 avril 2017
Même s'il existe différentes alternatives pour soulager la douleur quand on souffre de crampes, l'une des plus efficaces, aussi bien pour les traiter que pour les prévenir, est de boire de l'eau en abondance, car elles peuvent être dues à la déshydratation.

 

Cette douleur localisée dans n’importe quelle zone du corps qui arrive au moment le moins attendu se nomme « crampe ».

Qui, dans sa vie, n’a jamais ressenti de crampe ?

La réponse à cette question est sûrement « personne », au vu de la composition du corps, constitué de muscles à tous les niveaux.

Qu’est-ce qu’une crampe ?

Entrons dans le vif du sujet : cette douleur gênante est connue sous le nom de crampe. Mais ce n’est rien d’autre qu’une contraction involontaire du muscle.

Souvent, ce n’est pas le tissu musculaire complet qui se contracte, mais une seule partie de celui-ci, faisant de la crampe quelque chose de plus localisé. La douleur est tout aussi intense que gênante. 

L’apparition de cette souffrance ne provient ni d’un traumatisme direct, ni d’un accident musculaire. Elle est commune après un effort trop fort de l’organisme et avant d’aller dormir.

Lisez aussi : Comment préparer de l’alcool de romarin et de châtaignier d’Inde pour traiter les douleurs musculaires et articulaires

Causes de la contraction involontaire

Comme nous l’avons indiqué précédemment, les traumatismes directs ne provoquent pas de crampes, contrairement à ce que beaucoup croient.

En réalité, les facteurs qui les provoquent sont un peu plus variés et sont éloignés des coups dans les structures musculaires.

Les plus fréquents sont :

  • Les lésions dans la moelle épinière
  • Le mauvais fonctionnement des nerfs
  • Le sur-effort musculaire
  • Le manque de minéraux
  • Les problèmes d’hydratation
  • L’irrigation sanguine insuffisante dans le muscle
  • Le nerf compressé dans le dos ou le cou

Voici d’autres facteurs :

  • La grossesse
  • Les règles
  • L’insuffisance rénale
  • L’hypothyroïdie
  • Les problèmes d’alcool
  • Certains médicaments

Que faire face à une crampe ?

Elles peuvent apparaître d’un moment à l’autre, et il est donc conseillé de savoir comment agir. En d’autres termes, comment être préparé-e pour affronter la situation.

Avant de réaliser une activité physique

L’effort exagéré des muscles est l’un des principaux facteurs déclencheurs de la contraction involontaire. Ainsi, il est recommandé de prendre une série de précautions avant de réaliser un programme physique.

  • Activer tous les groupes musculaires, surtout ceux de la zone spécifique de l’exercice.
  • S’hydrater avant, pendant et après l’activité.
  • Ne pas ingérer d’aliments trop lourds.
  • Réaliser l’activité au moins deux heures avant de manger.
  • Éviter la consommation de café ou de boissons alcoolisées.

Alternatives pour contrôler une crampe

Les manières d’atténuer une contraction involontaire sont très nombreuses. Voici certaines des plus faciles et pratiques :

Masser le muscle affecté

Cette manière de traiter la crampe est l’une des plus communes : tout cela grâce à sa facilité et surtout aux grands bienfaits apportés.

  • Pour réaliser ce massage, il est nécessaire de mettre le corps dans une position confortable en fonction du muscle contracté.
  • Exercer une force modérée avec l’une des mains tout en massant en forme de cercle. Cela favorisera la circulation sanguine pour qu’elle revienne à un état normal.

Appliquer de la chaleur sur la crampe

C’est aussi une excellente alternative pour lutter contre les crampes, surtout lorsqu’elles durent depuis un moment.

On peut l’appliquer de différentes manières :

  • La douche à l’eau tiède : la chaleur de l’eau dans l’organisme se charge de dissiper la contraction involontaire de manière progressive. L’eau chaude associée à la vapeur peut être très efficace.
  • Les compresses d’eau chaude : imbibez les compresses avec de l’eau chaude et appliquez-les directement sur la zone affectée pour améliorer l’état du muscle.

Dans le cas où vous n’avez pas de compresse, vous pouvez utiliser un linge ou un torchon.

Boire de grandes quantités d’eau

Puisque l’une des causes principales des crampes est la déshydratation, l’eau est une excellente alternative.

Elle ne sert pas uniquement à les traiter mais également à les prévenir.

Au moment où vous en souffrez, ingérez au moins un demi litre d’eau.

Il est nécessaire de savoir si cette crampe est apparue pendant la pratique d’une activité physique ou pas. Dans un tel cas, elle est directement lié à la déshydratation corporelle.

Consultez aussi cet article : 7 signes qui vous indiquent que vous devez boire de l’eau immédiatement

Questions à prendre en considération

Nous devons savoir que les « crampes » sont des souffrances très communes chez les êtres humains. Quelle que soit la gêne provoquée dans l’organisme, leur durée ne va pas en général au-delà de 10 minutes.

Dans le cas contraire, il est conseillé de consulter un-e médecin de confiance pour qu’iel puisse évaluer les muscles affectés.

Image principale de © wikiHow.com