Comment préparer l’aloe vera pour traiter la constipation ?

· 10 mars 2014

L’aloe vera est une plante de couleur vert foncé qui renferme un gel transparent qui se présente sous forme de baume et qui s’utilise à des fins diverses. Il sert à traiter les brûlures, les blessures sur la peau et même la constipation !

L’emploi de l’aloe vera pour traiter la constipation

Il s’agit d’un problème qui cause bien des perturbations dans notre organisme et qui survient lorsque les excréments restent trop longtemps dans le gros intestin, rendant ainsi la digestion beaucoup plus lente et occasionnant de nombreux malaises : demeurer plusieurs jours sans aller à la selle, ressentir des douleurs abdominales, souffrir d’une colite, avoir des nausées, etc.

Les facteurs déclenchants sont le stress, une consommation insuffisante de liquides, une alimentation pauvre en fibres, un abus de laxatifs ou de médicaments, des variations hormonales, un changement dans les habitudes, etc.

L’aloe vera, aussi connu sous le nom de sabila, est utilisé la plupart du temps pour combattre la constipation, car selon certaines études scientifiques, cette plante a des propriétés laxatives qui permettent à l’intestin d’évacuer de façon naturelle.

La préparation du produit

Pour préparer ce remède, il faut tout d’abord rincer la plante à l’eau froide, la couper en deux à l’aide d’un couteau bien aiguisé et ôter les parties épineuses. Il suffit ensuite d’extraire le gel transparent qu’elle contient, aux propriétés laxatives, et le placer dans le mixeur.

Le gel doit être utilisé dès son extraction, car il durcit rapidement au contact de l’air. Si l’on veut perfectionner cette substance, on peut ajouter dans le mixeur un peu de jus d’un de ces agrumes : citron, pamplemousse ou orange. Ce mélange doit être conservé au réfrigérateur afin de préserver intactes ses propriétés, mais pas plus d’une semaine. Il faut tout de même préciser que cette préparation est plus concentrée pendant les deux ou trois premiers jours.

Quelle est la posologie recommandée ?

Vous pouvez prendre 60 ou 80 grammes de jus d’aloe vera par jour, de préférence à jeun pour qu’il ne se mélange pas à des aliments ou à des boissons consommés peu avant. Versez deux cuillerées de ce produit dans un verre d’eau et buvez-le après l’avoir bien remué ; on peut aussi remplacer l’eau par un jus de fruits. S’il s’agit d’un cas de constipation chronique, on peut prendre de l’aloe vera plusieurs fois par jour mais sans commettre d’abus, car tous les excès ont des effets secondaires.

Il faut signaler que ce remède est contre-indiqué chez les femmes enceintes, les personnes diabétiques ou celles qui souffrent de maladies des reins ou de la thyroïde ; dans ces cas précis, seule une alimentation riche en fibres et en vitamines est recommandée.

Quelques recommandations supplémentaires

Exercice

Dès les premiers symptômes de constipation, comme l’apparition de flatulences (des gaz) et de douleurs abdominales, il est extrêmement important d’aller consulter un généraliste ou un spécialiste afin qu’il analyse votre cas et qu’il établisse un diagnostic précis.

De plus, il est recommandé de boire beaucoup d’eau et de changer de style de vie, car il convient de modifier ses habitudes alimentaires, en introduisant par exemple une certaine quantité de fibres dans notre alimentation. Ces dernières facilitent beaucoup la digestion, de même que la pratique régulière d’un sport et que tous les comportements destinés à améliorer le métabolisme.

Rappelez-vous…

Jus d'aloe

L’aloe vera est une plante qui a un grand nombre de propriétés bienfaisantes pour notre santé. Comme nous l’avons signalé auparavant, elle est digestive, elle permet d’assainir le côlon et régule le fonctionnement de l’estomac.

Il est important et nécessaire de bien préparer et de bien conserver le jus d’aloe pour que son action soit efficace lorsqu’on le consomme. Si l’on a une mauvaise réaction comme de la diarrhée ou des crampes, il faut interrompre le traitement pendant au moins 3 jours puis le reprendre mais à plus petites doses, trois fois par jour après les repas, ou après un très gros repas. C’est sans aucun doute une façon naturelle de remettre notre organisme en état et de contrôler cette constipation si gênante !

Photographie reproduite avec l’aimable autorisation de Redestrategia.