Peut-on perdre du poids en arrêtant de boire de l’alcool ?

L'alcool nous fournit des calories vides et ralentit notre métabolisme. Cependant, si nous consommons avec modération et que nous l'accompagnons d'une alimentation saine et d'exercices physiques, il n'est pas nécessairement nocif.

Lorsque nous voulons perdre du poids, en plus de faire beaucoup d’exercice et de manger équilibré, on nous recommande de ne pas consommer de boissons alcoolisées.

En effet, la consommation d’alcool a un impact direct sur notre poids et sur notre apparence.

Cependant, certains médecins disent qu’il n’y a pas besoin d’arrêter complètement de boire de l’alcool pour perdre du poids. C’est vrai, mais si c’est avec modération.

Pour en savoir plus, lisez l’article suivant.

Pourquoi arrêter de boire de l’alcool ?

Les personnes qui consomment des boissons alcoolisées chaque jour ajoutent entre 100 et 200 calories à leur organisme.

Voici quelques avantages pour notre santé si nous renonçons à cette habitude. Cela va :

  • Améliorer le sens du goût, et surtout de l’odorat.
  • Réduire les risques de maladies infectieuses.
  • Contribuer à la bonne humeur.

En outre, l’abandon de l’alcool réduit les odeurs corporelles, améliore la santé des ongles et des cheveux et permet de perdre du poids.

En effet, la consommation d’alcool entraîne les habitudes suivantes:

1. L’alcool ouvre l’appétit

femme mangeant un hamburger

Lorsque nous consommons un peu d’alcool, nous sommes plus enclins à manger de la « malbouffe » (surtout les fast-food).

Si, au contraire, nous buvons de l’eau minérale ou un jus de fruits au déjeuner ou au dîner, nous nous éloignons des tentations culinaires et nous allons privilégier des choix plus sains.

Connaissez-vous Les 7 pires ingrédients à ajouter à vos salades ?

2. Il masque les calories

Sans que l’on s’en rendre compte, l’alcool peut vous apporter beaucoup plus de calories que la nourriture elle-même.

  • Par exemple, une « piñacolada » contient 160 calories, un daïquiri, 170, un verre de vin  120 calories et un whisky, 100 calories.

Vous pensez peut-être que ce n’est pas beaucoup. Mais le problème c’est que vous ne buvez pas seulement un verre, mais plusieurs, à l’apéritif, pour accompagner les plats.

3. Il fixe les graisses

perdre de la graisse abdominale

Vous avez peut-être lu ou entendu l’expression « l’alcool, ça fait grossir ». C’est tout à fait vrai, puisqu’il incite l’organisme à produire plus d’œstrogènes.

Cette hormone stimule l’accumulation de graisse (surtout chez la femme).

4. Il ralentit le métabolisme

Lorsque nous buvons de l’alcool, le corps n’a plus la capacité à brûler les graisses ou de digérer correctement.

Quelques heures après le repas, nous nous sentons toujours « lourds », quelle que soit la quantité de nourriture que nous avons mangée.

5. Il fatigue

déshydratation

Boire trop d’alcool provoque de la déshydratation, ce qui entraîne de la fatigue. On n’a plus envie de faire autre chose que dormir ou s’allonger sur le canapé et regarder la télé.

N’oubliez jamais : pas de mouvement, pas de perte de poids.

Voir aussi : 4 bienfaits que nous obtenons en marchant tous les jours

L’alcool n’est pas coupable de tous les maux

Aujourd’hui, il est courant de manger dehors au moins une fois par semaine.

Entre apéros et dîners entre amis, l’alcool ne manque pas. Beaucoup de gens blâment les petits verres pour leur excès de poids.

Cependant, il n’est pas le seul « méchant » du film.

  • Il est vrai que les boissons alcoolisées sont un des ennemis de l’alimentation saine et de la santé. L’alcool à lui seul cause plus de 200 maladies. Mais, il y a aussi d’autres causes qui nous font prendre du poids et nous empêchent de le perdre comme nous le voudrions.
  • En raison de son caractère hypercalorique (un gramme d’alcool équivaut à 7 calories), les boissons sont associées à l’obésité.

Plus d’un d’entre nous aura déjà entendu l’expression « ventre de buveur de bière » mais, bien sûr, un « demi » n’est pas la seule cause de tous nos maux.

L’excès de poids résulte d’autres mauvaises habitudes, comme une consommation élevée d’aliments transformés, des grignotages entre les heures des repas, le manque d’exercice, un mode de vie sédentaire, etc.

Cela dépend aussi du type de boisson consommée. Par exemple, un verre de bière contient 100 calories.

Imaginez une sortie  » normale  » avec des amis où vous prenez quatre verres et une portion de frites. On arrive rapidement à 1000 calories.

Si vous le faites une fois par semaine, vous avez gagné un kilo en un mois.

Cependant, nous devons briser le mythe selon lequel seul l’alcool « fait grossir » ou du moins ne pas le diaboliser. Une consommation modérée nous profite tant que nous choisissons des options plus saines comme le vin rouge, par exemple.

Dernières considérations

La clé de la perte de poids n’est pas en renonçant à l’alcool du jour au lendemain, mais en maintenant une alimentation saine et en réduisant la quantité de calories par jour.

La relation entre l’obésité et la consommation d’alcool dépend du type et de la quantité.

Accompagner votre consommation d’alcool d’habitudes vraiment saines peut être le secret pour ne pas avoir à renoncer à vos sorties entre amis ou au plaisir d’un verre au dîner.

Cela signifie que si vous buvez un verre de vin ou de bière jusqu’à deux fois par semaine, vous n’aurez pas de changements significatifs dans votre poids ou votre santé. Mais cela sera valable si vous gardez les habitudes suintes

  • Aller à la salle de sport ou aller au travail à pied.
  • Manger des repas diététiques plutôt que des hamburgers ou des pizzas.
  • Utiliser les escaliers au lieu de l’ascenseur.
  • Troquer les sodas contre l’eau.

Une mauvaise nutrition et un mode de vie sédentaire sont les principales causes de l’obésité dans le monde.

Les boissons alcoolisées ont à peu près les mêmes calories qu’un soda ou un milk-shake au chocolat. De plus, en réduisant notre métabolisme, il nous prive d’énergie pour l’entraînement ou l’exercice.

La consommation modérée d’alcool est de 1 ou 2 verres de vin ou de bière par jour chez les hommes et 1 verre chez les femmes, à condition de suivre un régime méditerranéen sain et de faire de l’exercice 3 fois par semaine.

 

A découvrir aussi