Avez-vous besoin d’un-e psychologue ? 4 raisons qui répondront à votre question

Bien que nous puissions trouver réconfort auprès de nos ami-e-s, le-a psychologue est un-e professionnel-lle qui écoutera nos problèmes sans émettre de jugements et qui nous aidera à nous libérer.

Parler de psychologue n’est pas toujours la meilleure des approches. Beaucoup de personnes sont un peu réticentes à ce sujet.

Beaucoup de celleux qui consultent un-e psychologue prennent ce sujet tellement au sérieux qu’iels finissent par se sentir marginalisé-e-s.

En premier lieu, il est indispensable de respecter la pensée des autres. Ainsi, pour se préparer, parler et même réfléchir à une possible visite chez un-e psychologue, il est nécessaire d’ouvrir un peu notre esprit.

Conseiller les autres ou soi-même et recevoir des recommandations de personnes proches n’est jamais de trop.

Observer les problèmes avec de la perspective et analyser certaines situations à partir de différents points de vue peut y contribuer fortement.

Qu’est-ce qu’un-e psychologue et à quoi sert-iel ?

Femme avec sa psychologue

Les gens ont des pensées très différentes à propos de ces professionnel-le-s. Beaucoup les considèrent souvent comme des médecins spécialisés pour traiter les personnes « dérangées ».

De là surgit la confusion et même la peur d’avoir recours et de se livrer à ces professionnel-le-s (du moins en consultation privée).

Pourtant, cela est loin d’être la réalité. Un-e psychologue est une personne préalablement formée dans tous les domaines liés à la psychologie.

Il sont responsables d’analyser le comportement humain à différents stades, tels que :

  • La pensée
  • Les émotions
  • L’apprentissage
  • Différents troubles

D’autre part, ce n’est pas une confession semblable à celle réalisées dans les églises ou d’un point de vue juridique. Nous ne pouvons pas non plus nous attendre à ce que le/la psychologue nous révèle des secrets merveilleux pour résoudre notre vie.

Le rôle de ces professionnel-le-s se base sur une conversation réciproque qui, grâce à divers conseils et questions, permettra au patient de révéler ce qui se passe, que ce soit bon ou mauvais, et comment résoudre ces problèmes.

Comment se rend-t-on compte du besoin de consulter un-e psychologue ?

Il n’est pas facile de franchir le pas et de prendre la décision de prévoir une ou plusieurs visites chez le/la psychologue. Bien que cela puisse sembler trivial à de nombreuses personnes, cela reste quand même une étape complexe.

Cette décision doit être prise en gardant la tête froide, il faut assimiler l’idée malgré la difficulté que cela puisse supposer. Il est très probable que nous devions y réfléchir auparavant.

Dans le but de vous aider à faire le point, nous vous proposons dans cet article plusieurs raisons qui vous permettront de prendre plus facilement la décision de consulter le cas échéant.

Lisez aussi : L’empathie est le fil avec lequel on tisse la thérapie

1. Un soutien dénué de préjugés

homme en consultation chez une psychologue

L’hypocrisie est à l’ordre du jour. On peut parfaitement avoir beaucoup d’ami-e-s, mais si on regarde d’un peu plus près, on s’aperçoit parfois que beaucoup de personnes sont souvent hypocrites ou peu sincères.

C’est une raison suffisante pour consulter quelqu’un de neutre et lui raconter les problèmes de sa vie quotidienne. Dans ce but, rien de mieux qu’un-e psychologue.

Nous sommes face à un-e professionnel-le qualifié-e pour écouter et collaborer avec nous, sans émettre aucun commentaire ou jugement négatif des conversations maintenues.

2. Des conseils sérieux

On peut choisir de s’adresser à un-e ami-e ou une connaissance pour partager ses bonnes ou ses mauvaises expériences. Au-delà des jugements possibles, les conseils sont un facteur déterminant.

Il est bon de parler aux gens du moment qu’ils ne vous donnent pas de recommandations à la légère.

L’avantage du/de la psychologue est le même. En cas d’avis ou de conseil concernant le problème ou le sujet soulevé, c’est une personne professionnelle et sérieuse.

N’oublions pas que toutes les affirmations faites par un-e psychologue sont basées sur des théories et des analyses cliniques, et non sur des expériences ou des affections.

3. Des difficultés à s’exprimer

femme en consultation chez un psychologue

On entend par s’exprimer, pas uniquement le fait de parler à d’autres personnes, même si cela est étroitement lié. Il s’agit plus spécifiquement de savoir exprimer ce que l’on ressent à l’intérieur de soi.

Participer à plusieurs séances avec un-e psychologue nous aidera à y faire face. Peu à peu, les craintes, les problèmes, les responsabilités et d’autres aspects similaires se concrétiseront.

  • Le rôle du/de la professionnel-le devient un miroir à travers lequel apparaîtront les choses négatives de soi-même. C’est un exercice incroyable.

Ne manquez pas de lire cet article : La résilience : être fort malgré les tempêtes

4. Un espace personnel

Une des principales raisons de consulter un-e psychologue est l’espace personnel. Bien que cela puisse sembler illogique, pratiquer ces séances est une excellente façon de se donner du temps à soi-même.

En tant que guide du comportement humain, le/la psychologue contribue à la connaissance de soi-même et peut finir par être un excellent soutien (bien sûr, sans sortir du domaine professionnel).

Un problème très fréquent des gens est qu’ils accordent plus d’attention aux autres qu’à eux-mêmes. Pour cette raison et pour d’autres motifs, une bonne session avec un-e psychologie ne peut faire de mal a personne.