Avoir deux fois ses règles en un mois : pourquoi ?

Sauf dans certaines occasions très spéciales, avoir deux fois ces règles en l'espace d'un mois peut indiquer une condition médicale assez grave. Il faut donc consulter un spécialiste le plus vite possible.

Les périodes menstruelles durent entre général entre trois à sept jours, avec des cycles de 21 à 35 jours.

Toutes les femmes sont différentes et ces standards peuvent varier de plusieurs jours chaque mois.

Elles peuvent même tarder plus ou moins de temps à arriver ou se déclencher parfois plus tôt que prévu.

Il y a des cas où l’on peut avoir deux fois ses règles en un mois. Il est important d’en connaître les possibles symptômes et de savoir quoi faire si cela nous arrive.

Quels sont les symptômes ?

Il est possible que vous remarquiez certaines anomalies dans votre cycle menstruel normal et un léger saignement doit vous avertir que quelque chose ne fonctionne pas bien.

tampons-et-serviettes-contamines-de-glyphosate-500x334

La première chose à faire est de déterminer si c’est vraiment de « secondes règles » en vérifiant si vous tachez une serviette ou un tampon en l’espace de quelques heures.

Si c’est le cas, le sang sera de couleur rouge brillant. Il est important de vérifier cela car certaines femmes ont parfois des saignements légers lorsqu’elles se trouvent dans le premier trimestre de grossesse.

Qu’est-ce qui pourrait provoquer deux cycles menstruels?

Il est fréquent, qu’à l’âge adulte, les cycles entre chaque règle soient de 21 à 35 jours, et à l’adolescence de 21 à 45 jours.

Il est important de tenir un registre de vos cycles menstruels pour que vous connaissiez votre intervalle.

Si votre intervalle se raccourcit soudainement sans raison, cela pourrait être dû à l’une de ces raisons :

  • L’hyperthyroïdie.
  • L’apparition de la ménopause.
  • La puberté.
  • Les fibromes utérins.
  • Le stress.
  • La perte ou la prise extrême de poids.
  • Le contrôle de la natalité.
  • Une maladie.

Il est normal que certaines de ces conditions prêtent à confusion. Un avortement involontaire peut provoquer une hémorragie intense.

C’est pour cela que si vous suspectez une grossesse et que vous remarquez des saignements similaire à des règles, vous devez consulter immédiatement un médecin.

Quels sont les facteurs de risque ?

menstruations-irregulieres-500x334

Si vous avez un historique familial de fibromes, de kystes ou de ménopauses précoces, vous pouvez avoir plus de risques d’avoir deux fois vos règles en un mois.

Pensez à prendre un rendez-vous avec votre médecin si :

  • Vous souffrez de douleur dans le bassin et qu’elle persiste plus de deux jours.
  • Vous souffrez de règles difficiles.
  • Vous avez des taches de sang entre les règles, qui pourraient se confondre avec de secondes règles.
  • Vous urinez trop souvent.
  • Vous sentez des douleurs pendant les relations sexuelles.
  • Vous avez plus de coliques menstruels que d’habitude.
  • Vous remarquez des caillots sombres pendant les règles.

Des complications sont-elles possibles ?

Si vous avez des cycles réguliers, un changement de cycle ou deux fois vos règles en un mois, cela peut être le symptôme d’une affection médicale.

Dans certains cas, le fait d’avoir deux fois ses règles en peu de temps peut provoquer de l’anémie. C’est pour cela que votre médecin devra faire un check-up de nos niveaux de fer ainsi que d’autres tests qui déterminent la cause des saignements.

L’anémie peut provoquer de nombreux symptômes comme la fatigue, les maux de tête, la fragilité, les nausées et même les battements irréguliers du cœur.

Quel traitement faut-il suivre ?

Votre traitement dépend de la cause et il n’y a que votre médecin qui pourra le définir. 

Si vos cycles sont naturellement plus courts ou que vous avez commencé à avoir vos règles, il est probable que vous ayez besoin d’un traitement.

Le plus probable est que votre médecin vous prescrive un supplément en fer dans le cas où vous souffririez d’anémie.

Si vous remarquez que vos règles sont très fréquentes, parlez avec votre médecin sur la possibilité de prendre des contraceptifs. Ils pourraient vous aider à réguler vos règles et les problèmes d’anémie liés aux saignements abondants.

Que dire à son médecin ?

Il est probable que votre médecin vous pose des questions concernant vos symptômes. Alors, préparez-vous pour le rendez-vous afin de lui donner tous les éléments nécessaires.les-5-pires-mensonges-a-dire-a-son-medecin

Cela lui permettra de trouver plus facilement le traitement indiqué. Voici les questions qu’il pourrait vous poser :

  • Combien de temps durent vos cycles normalement ?
  • Quand est-ce que les changements dans vos cycles ont-ils commencé ?
  • Combien de temps durent les saignements ?
  • À quel point les saignements sont-ils abondants ?
  • Y-a-t-il des caillots ? Quelle est leur taille ?
  • Quels sont les autres symptômes présents ?

Commencez à compter depuis le premier jour des saignements pour calculer la durée de votre cycle. Il se termine le jour où vous recommencez à saigner.

Aujourd’hui, il existe de nombreuses applications téléphoniques qui permettent de suivre son cycle.

Si vous avez un historique de régularité de vos règles, cela vous aidera à identifier plus rapidement un problème et à partager ces informations avec votre médecin.

Souvenez-vous de travailler avec votre médecin pour réguler votre cycle menstruel et équilibrer vos niveaux d’hormones. Quand celles-ci varient, elles peuvent influer considérablement sur votre état animique et vous déprimer sans raison apparente.

Les changements dans votre cycle menstruel peuvent indiquer des problèmes de santé. Il est toujours important de parler des saignements anormaux avec votre médecin et de ne pas les prendre à la légère.