Baume antibiotique maison à l’ail

Pour profiter au maximum de l'ail, nous devons le consommer cru, car une fois cuit, il perd jusqu'à 90 % de ses propriétés. L'alliacine, le principe actif qui lui apporte ses bienfaits médicinaux, est libéré quand nous le coupons ou l'écrasons.

L’ail est un aliment utilisé partout dans le monde, mais très peu connaissent ses vertus médicinales. Pendant des siècles, la médecine naturelle l’a utilisé dans plusieurs traitements, car l’ail est capable de lutter contre les infections, les champignons et les bactéries, et il aide aussi à nettoyer et à purifier le sang. Ces incroyables propriétés sont à la portée de tous : il suffit de piler l’ail pour libérer une substance appelée allicine, que l’on retrouve dans beaucoup de médicaments produits par l’industrie pharmaceutique ! Nous vous proposons donc d’élaborer un baume antibiotique à l’ail que vous pourrez utiliser dans de nombreux cas.

Il faut toujours de l’ail à la maison !

Vous pouvez appliquer de l’ail pilé sur les blessures : cela soulagera la douleur et évitera de possibles infections, car l’allicine voyagera dans les vaisseaux sanguins. Si vous en consommez directement, l’ail vous aidera à préserver votre flore bactérienne et protégera votre estomac des médicaments.

Quant aux infections provoquées par des champignons, comme le pied d’athlète par exemple, vous pouvez utiliser un baume à l’ail et recouvrir ensuite vos pieds avec des chaussettes que vous réserverez à cet effet et que vous jetterez à la fin du traitement. Vous pouvez appliquer ce baume sur des éruptions cutanées comme l’acné et l’herpès (génital et buccal).

Vous pouvez également frotter de l’ail contre votre poitrine pour vous protéger des rhumes et de la pneumonie, et sur le nez pour soulager un sinusite ou une rhinite. Pour finir, il ne faut pas oublier que l’ail est un puissant analgésique et antibiotique si on en frotte un peu dans les oreilles.

Comment préparer le baume antibiotique à l’ail ?

Pour réaliser ce baume antibiotique aux multiples bienfaits, il suffit de se rappeller de la règle 3×3 ! Il y a trois ingrédients : l’huile de noix de coco vierge, l’huile d’olive extra vierge et un ail frais. Pour la préparation, vous aurez besoin de trois bonnes cuillères à soupe de chaque ingrédient.

La préparation

Faites chauffer l’huile de noix de coco à feu doux, puis rajoutez l’huile d’olive et mélangez le tout. Lorsque le mélange est bien chaud et homogène, ajouté de l’ail de l’ail coupé en petits morceaux, faites le revenir et retirez le tout du feu. Mixez la préparation dans un mixeur (vous pouvez également la passer au moulin au café ou au mortier), flitrez le tout et versez le liquide dans un flacon ou un petit pot. Voilà, votre baume antibiotique et analgésique est prêt ! Conservez-le au réfrigérateur : vous pourrez l’utiliser pendant deux semaines maximum.

Une petite remarque

Lorsque la préparation vient tout juste d’être préparée, elle ressemble à du lait et sa couleur est blanche. Mais le mélange deviendra peu à peu épais et se transformera en baume très doux. Après plusieurs heures au réfrigérateur, sa consistance moins liquide vous permettra de l’appliquer facilement.

Si vous êtes arrivé(e) jusqu’ici, bravo ! Vous savez désormais comment préparer un baume à l’ail naturel. Juste une petite précision : même avec l’huile de noix de coco, l’odeur de l’ail sera la plus forte. Il vaut donc mieux utiliser ce baume quand on reste à la maison, car l’odeur contaminera également vos vêtements. Le mieux est de choisir des vêtements pour le traitement et de ne pas les mélanger aux autres pour le lavage.

Vous l’avez vu, il n’y a rien de plus facile que de préparer un baume antibiotique maison, un remède naturel qui prendra soin de toute la famille !

Photographie reproduite avec l’aimable autorisation de Laureipsum.