Le bonheur ne se nourrit pas de rêves, mais de réalités

· 23 avril 2017
Pour atteindre le bonheur, nous devons forcément passer par des moments difficiles, car c'est la seule façon de pouvoir valoriser ce que nous avons dans l'instant présent.

Les rêves sont importants. Ils nous permettent de nous évader et de penser notre bonheur. Pour autant, si nous voulons que celui-ci se concrétise et perdure, nous devons tourner notre regard vers notre réalité.

Nombre de nos désirs ne se concrétisent pas. Ils demeurent des idées qui ne prendront jamais vie. Peut-être est-ce parce que nous ne raisonnons pas correctement.

Nous nous sommes laissé-e-s porter par la confiance que nous avions lorsque nous les imaginions sous forme de rêves.

Découvrez également : Les personnes blessées font souffrir les autres

Cette façon de voir la vie, même si elle nous offre quelques moments fugaces de bonheur, nous empêche bien souvent de vivre la réalité que nous passons tant de temps à imaginer.

La réalité est celle que vous construisez

Notre vie peut parfois nous paraître contradictoire. Nos rêves ne demeurent que de simples pensées et les réalités de notre existence nous font mal et ne nous permettent pas d’envisager l’avenir sereinement.

Mais la clé se trouve dans l’équilibre.

Pour commencer, nous devons vous donner quelques clés pour que vous puissiez garder les pieds sur terre, pour vous éviter de créer des mondes fantastiques totalement irréalisables.

  • Pouvez-vous atteindre les buts que vous vous fixez ? Sans nous en rendre compte, nous rêvons parfois de choses impossibles. Impossibles car nous n’avons pas les moyens de les atteindre. Qu’il s’agisse d’argent, de travail ou de famille, nombreux sont les facteurs qui peuvent nous empêcher d’atteindre nos objectifs.
  • Soyez honnête avec vous-même et faites le bilan le plus objectif possible de vos forces et de vos faiblesses. Vous ne pouvez pas devenir médecin si la vue du sang vous fait tourner de l’oeil. Vous devez être réaliste pour découvrir vos capacités, afin d’avancer le plus loin possible dans la vie.
  • Le chemin se fait en marchant. Si vous êtes ancré à votre zone de confort, comment pouvez-vous imaginer atteindre vos rêves les plus fous ? Vous devez aller de l’avant pour pouvoir obtenir ce que vous désirez.

Si vous êtes incapable de bouger, vous n’irez nulle part.

Découvrez aussi : Le temps emmène la douleur avec lui

Il est nécessaire de prendre en compte ces conseils pour pouvoir réussir à faire de nos rêves des réalités.

Vous ne pourrez pas réussir cela sans associer ces trois éléments.

Le bonheur n’est pas toujours uniquement positif

Le bonheur n’a pas uniquement la forme et les couleurs d’un arc-en-ciel, il est aussi composé de zones d’ombre. Nous confondons souvent ce terme avec l’expression « être heureux-se ». Un état tout simplement impossible à atteindre, car nos émotions varient continuellement.

Le bonheur c’est d’être en harmonie avec soi-même, que les choses aillent dans notre sens ou non, peu importe les petits obstacles qui se présentent sur notre chemin.

Si vous commencez par vous fixer des objectifs impossibles à atteindre, si vous pensez que tout doit être simple et facile dans la vie, vous vous trompez lourdement.

Les buts s’atteignent en faisant des efforts et des sacrifices. Vous devez consacrer des heures à vous former, à vous dépasser. Vous devez franchir chaque journée en apprenant de nouvelles choses, en tirant le meilleur de vos erreurs.

Ne manquez pas : L’intelligence émotionnelle pour vaincre les moments difficiles

Ne pensez pas que chaque échec que vous devez affronter vous fait faire un pas en arrière. C’est simplement une opportunité de rediriger votre chemin pour emprunter le bon sentier.

Car le bonheur n’est pas composé que de joie. Nous ne pouvons pas être des concentrés d’émotions positives. La lumière et l’ombre ont des finalités complémentaires, et doivent être équilibrées pour que nous puissions être en harmonie avec nous-même et avec le monde qui nous entoure.

Ouvrez les yeux face à la réalité

Nous sommes aveugles depuis bien trop longtemps. Croire que chaque erreur est une défaite est une déformation de la réalité. Nous devons simplement ouvrir les yeux pour comprendre ce que nous faisons de mal. 

Vous vous êtes arrêté-e de marcher à chaque fois que vous êtes tombé-e lorsque vous étiez enfant ? Vous n’avez plus jamais fait de vélo après vous être écorché-e les genoux en retirant vos roulettes ?

Vous étiez certainement bien plus opiniâtre lorsque vous étiez enfant que maintenant. L’âge adulte entraîne son lot de peurs, d’insécurités et de fausses croyances.

Avant de partir, lisez : Ouvrir les yeux est plus difficile que d’ouvrir la bouche

Commencez par faire des petits pas pour atteindre ce qui vous fait envie. Faites preuve de patience. Même si le temps vous semble filer à toute allure, il passe bien plus lentement que vous ne le pensez.

N’abandonnez pas, gardez un état d’esprit positif et faites preuve de persévérance. Vous vous rendrez rapidement compte que vous pouvez construire votre bonheur sur des réalités, et non pas sur des rêves inatteignables.