Clés qui vous permettront de savoir si vous êtes émotionnellement intelligents

17 mai 2016
Grâce à l'intelligence émotionnelle, nous pouvons changer de nombreux aspects de notre vie et être plus heureux tout en respectant ceux qui nous entourent, sans négliger nos propres sentiments.

Pour être émotionnellement intelligent, nul besoin d’un Master ou d’une saison dans les montagnes du Tibet. 

Même si tout le monde peut entraîner son intelligence émotionnelle, nous parlons ici d’un type de sagesse basée sur le respect, la connaissance de soi et une gestion émotionnelle adaptée.

S’il est évident qu’aujourd’hui, ce concept est « à la mode », autant dans le monde de l’entreprise que dans le champ du développement personnel, il est tout de même très intéressant. Le fait de transmettre toutes ces stratégies à nos enfants est très bon pour eux.

Un monde basé sur l’empathie, sur la reconnaissance de l’autre comme partie de soi-même et sur l’assertion qui nous permet de définir et de protéger nos espaces propres est un monde fait de piliers merveilleux sur lesquels créer un futur meilleur.

C’est pour cela que dans cet article, nous vous invitons à réfléchir pour savoir si vous possédez ces compétences basiques ou si vous avez conscience du besoin de les développer pour les projeter sur tout ce qui vous entoure.

Vous prenez note ?

Êtes-vous émotionnellement intelligent ? Clés pour le découvrir…

Voici un aspect dont nous devons tous tenir compte : l’humain agit, presque sans s’en rendre compte, en se basant sur ses émotions. Notre cerveau est résultat sophistiqué et merveilleux d’une évolution qui est passée par les phases suivantes :

  • Un cerveau reptilien, qui inclut le tronc de notre encéphale et le cervelet, où se régulent les fonctions autonomiques et les plus instinctives.
  • Plus tard, il a développé des structures incroyables où se logent nos émotions les plus instinctives formant le système limbique.
  • Pour finir, en tant que mammifères les plus évolués, nous possédons un cortex cérébral, qui régule autant le langage que la zone la plus émotionnelle, capable de nous connecter les uns avec les autres.

Nous vous recommandons aussi de lire : Quelles sont les parties et les fonctions principales du cerveau ?

Cette ultime phase de notre évolution montre, sans aucun doute, à quel point la communication fait partie de ce champ émotionnel qui nous fait grandir en tant qu’humanité, pour éduquer et grandir personnellement et professionnellement

C’est ici que l’intelligence émotionnelle a une importance vitale pour désactiver les égoïsmes, ou ces comportements moins émotionnels qui nous séparent les uns des autres et qui nous empêchent de jouir de cet équilibre où la conscience et le respect nous permettront, sans aucun doute, d’être plus heureux.

Voyons à présent les clés qui nous indiquent si nous sommes émotionnellement intelligents. 

Main-entouree-d'un-halo-de-lumiere

Vous avez appris à connaître et à utiliser vos émotions

Il y a beaucoup de gens qui confondent contrôle émotionnel et « freiner ou cacher les émotions ». Contrôler, ce n’est pas refuser.

Si, par exemple, nous ressentons à un moment donné de l’énervement ou de la colère, nul besoin de le refuser ou de le dissimuler.

Les conséquences pourraient être très négatives.

  • Les personnes émotionnellement intelligentes comprennent ce qu’elles ressentent et au lieu de le cacher, elles s’écoutent et cherchent des moyens pour améliorer et affronter cet état.
  • Si vous sentez de la colère, cherchez les raisons qui ont provoqué cet état et essayez de trouver une solution qui vous permette de canaliser cette émotion négative. Découvrir la cause est la première étape pour la résoudre.

La personne émotionnellement intelligente ne recherche pas de coupable et ne projette pas ses émotions sur les autres. Elle est responsable et sait se détendre pour libérer ses tensions et mettre des limites.

Utilisez la communication de manière assertive

  • Être assertif, c’est être capable de communiquer des émotions avec assurance, être capable de dire NON sans attaquer et ainsi, offrir de la reconnaissance et de la valeur à l’autre.

Je peux te dire que je n’aime pas la manière dont tu me traites. Je te le dis avec respect mais avec une totale sincérité, en t’indiquant, de plus, que si tu agissais autrement, notre relation serait plus saine et enrichissante. 

Être capable de donner une information de manière respectueuse, sans colère et avec intelligence, est clé pour pouvoir cohabiter avec respect.

Ne passez pas non plus à côté de : J’ai arrêté de donner des explications aux gens qui ne comprennent que ce qu’ils veulent

En plus de cela, grâce à l’assertion, on prend soin de son auto-estime car on montre toujours ce que l’on veut et ce que l’on n’est pas disposé à accepter.

L’empathie n’est pas de la sympathie

Voici un autre aspect dont nous devons tenir compte : les personnes empathiques ne sont pas forcément sympathiques. Il s’agit d’un processus plus profond qui nous connecte en tant qu’espèce.

Être empathique signifie reconnaître chez l’autre des aspects que l’on ressent aussi chez soi.

  • Il s’agit de comprendre ce qu’est la déception car on l’a déjà vécue. Il faut savoir la lire sur les visages des autres, et agir avec respect pour ne pas faire de mal.
  • L’empathie nous fait comprendre que nos mots peuvent faire autant de mal qu’un coup, et que tout ce que nous faisons et que nous disons a des conséquences.

C’est pour cela, et grâce aux neurones miroirs que nous possédons, que nous pouvons mieux nous connecter entre nous, pour construire des décors sociaux et personnels plus respectueux. 

Femme-avec-assiette-de-papillons

L’union entre les pensées et les émotions

De façon générale, nous sommes ce que nous pensons. Si nous avons une opinion négative sur nos capacités, nos émotions chutent et en conséquence, l’action que nous allons réaliser sera limitée et de mauvaise qualité.

  • Vous êtes ce que vous pensez. Une pensée positive capable de générer une émotion si puissante est capable de générer une action qui vous permette de changer votre réalité.

Nous vous recommandons de lire : Auto-aide émotionnelle : apprendre à s’assainir de l’intérieur

L’intelligence émotionnelle est la clé pour ouvrir nombre des portes derrière lesquelles nous nous sommes enfermés tout au long de notre vie.

Tenir compte du lien entre l’esprit et les émotions vous permettra, sans aucun doute, d’être plus habile dans votre quotidien.

A découvrir aussi