Comment mettre fin au saignement nasal grâce à 5 remèdes naturels

· 4 décembre 2017
Bien que ces remèdes peuvent nous aider à stopper le saignement nasal, s'il est récurrent, nous devrions consulter le médecin pour exclure tout problème sérieux.

Le saignement nasal un symptôme qui nous met en état d’alerte, mais qui indique rarement un problème de santé grave.

Bien qu’il ne doive pas être négligé, cela se produit généralement lorsque l’un des vaisseaux sanguins du nez se rompent, soit à cause d’un coup, soit parce que la membrane muqueuse est trop sèche.

Il affecte souvent les enfants, mais il est également fréquent chez les personnes âgées, car leur sang prend plus de temps à coaguler.

Alors qu’il s’arrête presque toujours en quelques minutes, il est bon d’envisager des remèdes naturels qui, en plus de le contrôler, lubrifient la zone pour accélérer son processus de guérison.

Dans ce but, nous voulons partager avec vous en détail dans cet article 5 options intéressantes pour que vous n’hésitiez pas à les utiliser si vous souffrez de ce problème.

1. Infusion d’ortie

Infusion d'ortie contre le saignement nasal

L’application directe de l’infusion d’ortie dans le nez peut arrêter le saignement et, en même temps, favoriser la guérison du vaisseau sanguin blessé.

Cette plante contient des substances anti-inflammatoires qui, dans ce cas, aident à réduire l’irritation des muqueuses.

Ingrédients

  • 3 cuillères à soupe d’ortie sèche (30 g)
  • 1 tasse d’eau (250 ml)

Préparation

  • Ajoutez l’ortie dans une tasse d’eau bouillante et laissez reposer pendant 10 minutes.

Mode d’utilisation

  • Trempez un morceau de coton dans le liquide et appliquez-le dans la narine saignante.
  • Laissez agir pendant 15 minutes et retirez-le.
  • Si vous le jugez nécessaire, répétez son utilisation deux fois par jour.

Lisez également : Remède à l’ortie pour les règles abondantes

2. Infusion de prêle

En raison de ses propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes, la prêle des champs peut favoriser la cautérisation des vaisseaux du nez endommagés.

Son infusion est un remède naturel pour arrêter les saignements et contrer la perte de lubrification des fosses nasales.

Ingrédients

  • 1 cuillerée de prêle (10 g)
  • ½ tasse d’eau (125 ml)

Préparation

  • Ajoutez la cuillerée de prêle dans une demi-tasse d’eau bouillante et laissez reposer pendant 10 minutes.
  • Filtrez la boisson et appliquez-la de manière externe.

Mode d’utilisation

  • Lavez les voies nasales avec cette infusion.

3. Vinaigre de cidre de pomme

le vinaigre de cidre de pomme contre le saignement nasal

Le vinaigre de cidre de pomme contient des substances acides qui aident à prévenir les infections nasales, accélérant la récupération en cas de blessures superficielles.

Son application scelle la paroi des vaisseaux sanguins blessés et empêche la réapparition des saignements.

Ingrédients

  • 3 cuillères à soupe de vinaigre de cidre de pomme (30 ml)
  • 2 cuillères à soupe d’eau (20 ml)

Préparation

  • Diluez le vinaigre de cidre de pomme dans l’eau, car seul il peut être un peu fort.

Mode d’utilisation

  • Humidifiez un coton avec le produit obtenu et appliquez-le dans la narine.
  • Laissez agir pendant 10 minutes et retirez-le.

4. Infusion de menthe

Si les saignements de nez sont provoqués par une difficulté de coagulation du sang, la consommation d’infusion de menthe peut aider à les arrêter.

Cette boisson naturelle aide à rétablir la santé du sang, surtout lorsqu’elle est altérée par des médicaments ou des carences nutritionnelles.

Ingrédients

  • 1 tasse d’eau (250 ml)
  • 1 cuillère à soupe de feuilles de menthe (10 g)

Préparation

  • Faites bouillir une tasse d’eau et, quand elle atteint le point d’ébullition, ajoutez les feuilles de menthe.
  • Réduisez le feu et laissez cuire 3 minutes.
  • Ensuite, laissez-la reposer à température ambiante, 10 ou 15 minutes de plus.
  • Filtrer l’infusion et consommez-la chaude.

Mode de consommation

  • Dès que vous saignez du nez, consommez une tasse d’infusion à la menthe.
  • Buvez-en 2 ou 3 tasses par jour, même si le symptôme s’arrête.

5. Solution saline

solution saline contre le saignement nasal

Un lavage avec une solution saline nous permet d’éliminer les particules de sang qui restent habituellement à l’intérieur les parois du nez après une hémorragie.

Ce traitement est important, car il empêche les restes de sang de se dessécher et de provoquer de l’inconfort.

Lisez également : Découvrez pourquoi votre nez saigne souvent

Ingrédients

  • 1 cuillère à café de sel (5 g)
  • 1 tasse d’eau (250 ml)

Préparation

  • Faites chauffer une tasse d’eau et, sans la laisser bouillir, dissolvez la cuillère à café de sel.
  • Vérifiez que la température et versez le liquide dans une seringue.

Mode d’application

  • Insérer la solution dans les narines à l’aide de la seringue.
  • Nettoyez les restes avec un chiffon doux.

Essayez de préparer l’un de ces remèdes naturels lorsque vous souffrez ces symptômes gênants.

  • Bien sûr, si cela se produit de façon récurrente, consultez immédiatement le médecin.

Souvenez-vous que, même si ce n’est presque jamais grave, dans de faibles cas, cela pourrait être l’avertissement d’un trouble sanguin.

Avant de terminer, ne manquez pas de lire : 7 solutions maison efficaces contre les saignements de nez

Découvrez les causes les plus fréquentes de saignements de nez, ainsi que certaines questions à prendre en compte pour prévenir d’éventuelles maladies plus graves. Même si ces remèdes peuvent vous servir à stopper des hémorragies nasales ponctuelles, si vous en souffrez régulièrement, nous vous conseillons de consulter votre médecin, afin d’obtenir un diagnostic précis.