Comment détecter si mon corps est intoxiqué

Le degré d'intoxication du foie dépend de la qualité des aliments qui composent notre régime. Bien souvent, nous confondons ses symptômes avec d'autres facteurs tels que le manque de sommeil ou le stress.

Vous avez souvent mal à la tête, votre peau s’obscurcit peu importe les traitements que vous suivez, vous n’arrivez pas à vous concentrer ou vous souffrez d’œdèmes ? Il est possible que vous soyez intoxiqué. Dans cet article, nous allons vous expliquer quels sont les dangers de l’intoxication, ce mal peu connu mais très gênant. Apprenez à détecter si votre corps est intoxiqué.

Beaucoup de réactions chimiques qui se produisent dans notre organisme ont pour objectif de rétablir notre équilibre interne et de nous maintenir sains. Cependant, cela peut être affecté par diverses agressions qui viennent de l’extérieur comme les virus, les bactéries, la pollution environnementale et la radiation solaire. Et également par ce que nous mangeons. Nous pouvons être nos propres pires ennemis sans nous en rendre compte.

Les organes comme le foie (mais aussi les poumons et les reins) sont chargés de filtrer, neutraliser et contrôler les composants qui peuvent endommager notre corps. Malheureusement, avec le genre de nourriture que l’on trouve dans les supermarchés, les tâches de ces organes travailleurs deviennent très compliquées. Le corps ne sait pas comment réagir face aux conservateurs, aux édulcorants artificiels, aux colorants, aux additifs et aux rehausseurs de goûts. Tous ces produits qui ont des chiffres et des lettres étranges sur les produits que nous achetons au quotidien. S’ils sont digérés comme tous les autres aliments, ils laissent des résidus dans le corps qui en s’accumulant nous intoxiquent.

Comment savoir si mon corps est intoxiqué ?

Si nous recherchons la définition classique de l’intoxication, nous tombons à peu près sur ceci : trouble, changement ou réaction provoqués par une substance nocive après ingestion par voie orale, nasale et cutanée. C’est donc une altération de l’organisme, un déséquilibre qui a des symptômes bien précis. Souvent nous ne faisons pas attention aux signaux que nous donne notre corps et nous pensons que cela est dû à d’autres facteurs, comme le manque de sommeil ou l’excès de stress.

Les signes que le corps est intoxiqué sont : maux de têtes fréquents, altérations du cycle du sommeil (insomnie ou fatigue), anxiété, apathie, irritabilité, manque de concentration, problèmes de mémoire, eczéma ou dessèchement de la peau, contractures musculaires, manque d’énergie, fatigue chronique, herpès, allergies, changements dans les cheveux et les ongles, surpoids, difficultés à perdre du poids et œdème.

Prendre-soin-naturellement-du-foie

Il est important de savoir d’emblée si ces symptômes sont ceux d’une intoxication ou s’ils sont dus à un autre problème. Un examen médical général pourra le déterminer. Dans la plupart des cas, les analyses rencontrent des taux normaux ou rien de particulier n’attire l’attention des professionnels. Mais pourtant, le patient continue à se sentir mal. Les symptômes peuvent être légers mais progressifs, jusqu’à devenir chroniques.

Comment prévenir une intoxication du corps ?

Nous ne parlons pas d’une intoxication seulement due à un aliment périmé, ou victime d’une rupture dans la chaîne du froid, mais des dépôts qui s’effectuent dans notre corps à cause des aliments nocifs pour notre santé que nous consommons. La bonne nouvelle est que vous pouvez éviter de vous intoxiquer chaque jour un peu plus, et que vous êtes en mesure de retrouver une excellente santé.

Ayez une alimentation équilibrée et saine

La qualité des aliments que nous ingérons est en étroite relation avec le degré d’intoxication dont nous pouvons souffrir. Dans la mesure du possible, essayez de manger biologique, pas industriel. Fournissez-vous dans des petits marchés et non dans des supermarchés. Laissez de côté tout ce qui est emballé, congelé ou qui se fait au micro-ondes. Mangez plus de fruits et de légumes, si possible sans produits phytosanitaires et de saison.

régime-méditerranéen

 

Ayez une bonne activité physique

C’est également très important car c’est l’un des moyens dont dispose le corps pour éliminer les toxines, via la transpiration et la sueur qui transitent par les pores de la peau. Le sport rend également nos organes plus performants, plus efficaces, comme nos poumons par exemple. Si cette activité peut tout naturellement provoquer de la fatigue, vous verrez que les symptômes de l’intoxication disparaîtront peu à peu. Cela se remarquera sur votre peau, vous perdrez du poids et vous vous sentirez en bonne santé.

Dormez suffisamment

Durant la nuit, votre corps profite du sommeil pour récupérer et se recharger en énergie. Il est important de dormir entre sept et huit heures par nuit. Essayez d’avoir des horaires fixes de coucher et de réveil. Le manque de repos nuit aux organes chargés de la désintoxication qui deviennent fatigués, et qui émettent une grande quantité de cortisol, l’hormone du stress. C’est elle qui est aussi responsable du niveau d’intoxication.

Sommeil-adéquat

Soyez heureux

Si vous êtes joyeux, que vous souriez, que vous êtes relaxé et heureux, vous pourrez éliminer tous les éléments négatifs de votre vie. Cela peut paraître trop spirituel ou holistique, mais ce qui est certain c’est que le bonheur nous aide à nous départir de nos mauvaises habitudes, comme l’excès d’alcool, de fast-food, d’aliments sucrés et de snacks salés.

Faites un régime pour désintoxiquer votre corps

Si vos symptômes sont bien dus à une intoxication, vous pouvez suivre ce régime spécial durant une semaine :

  • Petit-déjeuner : thé vert sans sucre et deux tranches de pain complet avec de la confiture de myrtilles sans sucre.
  • Durant la matinée : une pomme ou une poire s’il fait chaud, ou une tasse de thé vert avec une tartine de pain sans gluten avec quelques gouttes d’huile d’olive s’il fait froid.
  • Déjeuner : vous avez le choix entre des légumes vapeur avec du poisson blanc à la plancha ; des hamburgers d’haricots aduki avec de l’amarante et de la salade ; du riz complet aux légumes et poisson bleu a la plancha ; de la salade de laitue, carotte, oignon et huile d’olive avec un peu de sel d’Himalaya.
  • Goûter : même chose qu’au petit-déjeuner.
  • Dîner : vous avez plusieurs options comme des légumes à la plancha accompagnés de champignon ; du riz complet à l’huile d’olive et au laurier.
Catégories: Bonnes habitudes Étiquettes:
A découvrir aussi