Comment nettoyer le côlon naturellement

Le côlon, également appelé gros intestin, est situé à la fin du système digestif. Il a pour fonction d’évacuer les selles, mais il présente également un lien avec notre système immunitaire.

Pour éviter les maladies du côlon (cancer colorectal, polypes, colite, diverticulites, côlon irritable…) et beaucoup d’autres pouvant en dériver, nous vous présentons les aliments les plus sains pour nettoyer le côlon.

Les aliments riches en fibre

Si on vous demande de citer des aliments sains pour notre intestin, la première chose qui vous vient à l’esprit sont les fibres. Non seulement il est important d’éviter les aliments raffinés, mais vous devriez aussi choisir les aliments qui en contiennent naturellement et non après ajout industriel. Aujourd’hui, par exemple, le pain intégral n’est habituellement pas fabriqué avec de la farine intégrale mais plutôt avec une farine blanche à laquelle l’on ajoute ensuite du son. C’est pourquoi il est préférable de toujours choisir des aliments contenant des fibres et les moins transformés possible.

Nous trouvons des fibres dans les aliments d’origine végétale :

  • Fruits frais
  • Fruits secs
  • Légumes
  • Légumineuses
  • Céréales intégrales : pain, grains (riz, millet, quinoa, blé) et pâtes

pan-integral-chiots-run

L’eau

Quand vous augmentez votre consommation de fibres dans notre alimentation, il est important d’augmenter aussi votre consommation d’eau entre les repas puisqu’une constipation pourrait vous guetter du fait d’un manque de liquide.
Buvez 6 à 10 verres par jour. La quantité d’eau dont vous avez besoin dépendra de votre âge, de votre activité physique et de la température extérieure. Certaines maladies rénales et insuffisances cardiaques congestives doivent aussi être prises en compte. Dans ce cas, il vous est recommandé de consulter votre médecin traitant.

Le calcium

Des études ont démontré que le calcium réduisait le risque de cancer du côlon et du rectum. Pour les mêmes raisons citées plus haut, intéressez-vous plutôt aux aliments qui le contiennent de façon naturelle, pour une meilleure assimilation, et évitez tous ceux enrichis en calcium. Vous pourrez le trouver dans les aliments suivants :

  • sésame (en graine, tahini, huile, gomashio)
  • légumes verts (épinards, bette, brocoli…)
  • saumon
  • sardines
  • amandes (effilées, en lait)

La vitamine D

Chaque fois que nous parlons de calcium, nous faison aussi référence à la vitamine D, car elle est indispensable à une bonne assimilation. En plus, elle peut aussi prévenir le cancer du côlon et du rectum.

Tomar-el-sol

Le corps produit de la vitamine D quand la peau est directement exposée au soleil. C’est pourquoi, on appelle souvent la vitamine D la vitamine du soleil. Nous pouvons prendre un bref bain de soleil en début et fin de journée.
Il existe aussi des aliments qui contiennent naturellement cette vitamine :

  • saumon
  • maquereau
  • sardines
  • oeufs

Si vous vivez dans une zone peu ensoleillée durant toute l’année, vous pouvez prendre des complément alimentaires pendant une période déterminée.

L’acide folique

L’acide folique, ou vitamine B9, aide l’organisme à créer de nouvelles cellules et, en plus de nombreuses autres propriétés et d’être indispensable pendant la grossesse, il réduit le risque de souffrir d’un cancer du côlon. Nous pouvons le trouver dans :

Le magnésium

Ce minéral est utilisé pour traiter les problèmes digestifs liés au transit intestinal, comme le côlon irritable, et il aide aussi à réduire le risque de cancer. L’idéal est de consommer des aliments riches en magnésium chaque jour :

  • cacao
  • graines de courge et de citrouille
  • graines de lin
  • graines de tournesol
  • amandes
  • noix de cajou
  • noix du Brésil
  • haricots blancs
  • petits pois
  • légumes verts

Vous pouvez aussi prendre des compléments à base de chlorure de magnésium ou de citrate de magnésium pendant deux ou trois mois.

frutos-secos-steffenz

Attention à la viande rouge transformée

Il faut savoir que certains aliments ne sont pas favorables à notre bien-être intestinal : en effet, ils génèrent des putréfactions qui se déposent dans l’intestin et qui peuvent être toxiques avec le temps. C’est le cas des viandes rouges transformées. Il vaut donc mieux se tourner vers la viande de volaille biologique, vers les poissons, les œufs, les légumes, etc. Ces aliments apportent les protéines et l’énergie nécessaires à notre organisme.

Attention aux produits laitiers

Si vous souffrez d’un côlon irritable, vous devez éviter, en plus de la viande rouge, le lait et ses produits dérivés. Vous pouvez essayer pendant un mois et ensuite les réintroduire dans votre alimentation. Si vous ne les tolérez pas bien, votre organisme réagira immédiatement.
Vous pouvez aussi boire des boissons végétales pendant cette période.

Le kuzu, régulateur intestinal

Le kuzu ou kudzu provient d’une racine possédant de fabuleuses propriétés régénératrices et régulatrices pour notre côlon. Comment le consommer ? Diluez une cuillerée de kuzu moulu dans un verre d’eau froide, en évitant d’utiliser une cuillère en métal (utilisez une cuillère en bois ou en porcelaine). Ensuite, versez le liquide dans une casserole et faites bouillir sans cesser de remuer. Au bout de quelques minutes, à feu doux, vous pourrez voir que la texture et la couleur du liquide changent, ce dernier devenant transparent et épais. Vous pouvez donc éteindre le feu et laisser refroidir. Vous pouvez boire cette boisson entre les repas, une ou deux fois par jour, jusqu’à constater une amélioration de votre transit intestinal.

Crédit images : chiot’s run et steffenz.