Comment traiter naturellement les furoncles ?

Malgré le fait qu'il s'agisse d'une maladie chronique, un changement dans nos habitudes alimentaires peut améliorer considérablement notre état.

Les furoncles sont des sacs de pus, parfois douloureux, qui sont le résultat d’une infection bactérienne. Il ne s’agit pas seulement d’une question esthétique mais également d’un symptôme d’accumulation de toxines. Malgré qu’il s’agisse d’une maladie chronique, en évitant certains aliments, en prenant soin de ses intestins et en appliquant des remèdes naturels,  il est possible de traiter naturellement les furoncles et d’éviter ainsi des traitements plus agressifs.

Alimentation

Les personnes qui souffrent régulièrement de furoncles, comme pour toutes maladies chroniques, devraient surveiller leur alimentation pour voir quels aliments ne sont pas assimilés correctement et créent des toxines que le corps essaie de rejeter à travers les furoncles.

Dans ce cas, nous observerons plus particulièrement les sucres et les hydrates de carbone. Nous pouvons également réaliser un test de glycémie afin de vérifier qu’il n’y ait pas de diabète caché.

azucar-judy

Nous devons aussi éviter les aliments tels que :

  • la viande rouge
  • le lait
  • les fromages
  • la crème fraîche
  • les sauces

Les aliments de base

Pour nourrir notre peau et combattre les furoncles, nous devons essayer d’éviter les carences en vitamine C, en vitamine E et en zinc.

Nous pouvons retrouver ces éléments dans l’alimentation ou bien prendre des compléments naturels.

  • Source de vitamine C : agrumes, fruits rouges, ananas, kiwi, acérola, piment rouge.
  • Source de vitamine E : avocat, huile d’olive première pression, amandes, noix, graines, légumes verts.
  • Sources de zinc : poisson, huîtres, oeufs, viande de mouton, fruits de mer, germe de blé, pollen.

De plus, la vitamine E et le zinc peuvent  s’appliquer par voie topique.

La peau et les intestins

La peau reflète l’état de nos intestins. Toutes ces toxines qui s’accumulent dans l’intestin passent directement dans la circulation sanguine et de là, le corps essaie de les expulser à travers la peau.

Pour bien nettoyer les intestins, en plus de suivre une alimentation équilibrée, nous pouvons utiliser un vieux remède naturel comme les lavements à l’eau tiède.

Une autre option sont les masques d’argile sur le ventre : nous préparerons un mélange d’argile rouge et d’eau jusqu’à obtenir une pâte qui ne soit pas trop liguide. Nous l’appliquerons sur la zone du ventre et nous la couvrirons avec un tissu ou une serviette, sur toute la zone du ventre et la zone lombaire.

Boire beaucoup d’eau

Pour nettoyer la peau, nous avons a portée de main le remède le plus naturel et économique qui existe : boire de l’eau. Nous devrions boire au moins 6 verre d’eau par jour en dehors des repas, surtout à jeûn. Si nous n’arrivons pas à boire de l’eau, nous pouvons y ajouter un peu de jus de citron et un peu de stévia, et de cette manière nous boirons de l’eau tout en savourant une sorte de délicieuse limonade.

Nettoyer et nourrir la peau

Il est nécessaire de bien se nettoyer la peau afin d’éviter les infections. Nous pouvons passer un coton avec de l’eau et quelques gouttes d’eau oxygénée avant de la nourir avec des produits naturels..

Comme antibiotique naturel, nous pouvons utiliser des huiles essentielles qui sont hautement thérapeutiques et n’ont pas d’effets secondaires. Nous pouvons utiliser le thym, l’origan ou l’arbre à thé.

Nous attirerons votre attention sur l’huile essentielle de palmerose, peu connue mais très appropriée pour les peaux à furoncles, car elle est antiseptique, anti-bactérienne, astringente, cicatrisante et stimulante pour la circulation. Elle est  spécialement utilisée dans la médecine ayurvédique comme régénératrice cellulaire. De plus, elle a un arôme similaire à celui de la rose.

oregano-Fernando-Stankruns1

Comment les applique-t-on ?

Nous mélangerons quelques gouttes d’huiles essentielles au choix avec une crème de base naturelle, selon notre type de peau.

  • Si nous avons la peau sèche : huile d’amande ou germe de blé.
  • Si nous avons la peau mixte : huile de coco ou sésame mélangée avec un peu de gel d’aloès véra.
  • Si nous avons la peau grasse : gel d’aloès véra.

Si nous avons une crème pour le visage que nous utilisons habituellement, nous pouvons la mélanger aux huiles essentielles. De toute manière, nous recommandons des crèmes naturelles et organiques, sans substances chimiques qui pénètrent la peau à travers les pores, augmentant encore plus l’accumulation des toxines.

Nous recommandons aussi d’éviter, sauf si les furoncles s’aggravent, les crèmes qui contiennent des antibiotiques et de la cortisone. Pour traiter les furoncles de manière naturelle, nous aiderons l’organisme  à faire sortir ces toxines, au lieu d’appliquer des crèmes qui font sortir ces toxines vers l’extérieur.

Catégories: Remèdes naturels Étiquettes:
A découvrir aussi