Comprenez-vous les déceptions ?

Au lieu de prendre les déceptions comme quelque chose de négatif, nous devons apprendre à les percevoir comme des apprentissages qui nous aident à mûrir et à nous concentrer sur nous-mêmes avant les autres.

 

Savez-vous à quoi servent les déceptions ? Quand elles nous arrivent, on se sent mal et même on peut prendre des décisions qui ne sont pas du tout appropriées.

Tout cela parce que vous vous sentez blessé-e car la personne en qui vous aviez confiance vous a trahi-e. Mais… si au contraire, elle vous rendait un service ?

Lisez aussi : S’éloigner des personnes qui ne nous méritent pas est sain

Nous avons souvent tendance à reprocher à l’autre notre propre état, ou d’avoir détruit la confiance que nous avions en lui…

Mais nous devons apprendre à voir au-delà du superficiel pour comprendre comment les déceptions nous aident à mûrir.

Les déceptions nous alertent sur un excès d’attentes

Nous avons tous des attentes. Mais, nous laisser emporter par elles est une grave erreur. Croire que ce travail sera nôtre et que cette personne nous appellera peut provoquer une grande déception si cela n’arrive pas.

Nous considérons que les autres doivent agir tel que nous le ferions ou que, s’ils promettent quelque chose, ils doivent tenir leur parole !

Mais cette amie qui ne vous appelle a peut-être oublié car elle avait d’autres choses à faire ou ce travail que l’on ne vous a pas donné, c’est peut-être car une autre personne était mieux préparée pour le poste.

Les attentes que vous aviez, une fois que rien ne s’est déroulé comme le souhaitiez, vous ont démoralisé et rendu triste.

Un excès d’attentes peut faire que votre vie se remplisse plus de mauvais moments que de bons. Car faire confiance au fait que les choses se dérouleront tel qu’on nous le dit ou que nous attendons fait souvent mal.

Découvrez aussi : 3 clés du Bouddhisme pour gérer votre monde émotionnel. Pratiquez-les dès maintenant !

Personne ne va agir comme nous le ferions car nous sommes des personnes différentes ! Nous ne pouvons être sûr-e de rien car la vie va dans tous les sens et nous surprend à chaque instant.

Assurer ou attendre quelque chose augure d’une souffrance douloureuse.

Ainsi, les déceptions que vous vivez vous crient de cesser d’attendre des autres, de ne pas vous faire d’illusions avant l’heure et d’accepter ce qui arrive tel qu’il se présente.

Vous donnez trop aux autres ?

La plupart des déceptions surgissent dans les relations car parfois nous avons une si faible estime de nous-même que nous nous appuyons trop sur les autres.

Nous ne cherchons que l’approbation extérieure, nous sommes heureux-ses si le reste l’est et nous commençons à dépendre des personnes que nous considérons importantes pour nous.

Si un-e ami-e ne peut pas rester avec vous, vous vous démoralisez ; si quelqu’un change le programme à la dernière minute, c’est le drame !

Votre estime de vous-même est si basse que vous cherchez un refuge chez les autres et pour cela, pour qu’iels vous approuvent et que vous puissiez être heureux-se, vous devez leur faire du bien en leur donnant tout ce que vous avez.

Si les déceptions sont si présentes chez vous, c’est sûrement que vous devez cesser de penser autant aux autres et que vous devez commencer à diriger le projecteur sur vous.

Lisez aussi : Comment détecter et vaincre la faible auto-estime en 5 étapes

Cessez de chercher l’approbation des autres, cessez d’alimenter cette faible auto-estime qui vous fait tant de mal. C’est le moment de vous placer en priorité, de chercher ce bonheur qui réside dans votre intérieur.

Car s’il y a bien quelque chose qui provoque chez vous de la souffrance, c’est le fait de croire que vous ne pouvez être heureux-se qu’à travers les autres.

La vie est pleine d’apprentissages

Nous n’apprenons que quand quelque chose nous fait mal, quand elle nous fait si mal que nous n’avons pas d’autre choix que d’essayer de guérir ce qui entraîne une grande blessure en nous.

C’est à cela que servent les déceptions, la souffrance, la douleur… À nous faire réaliser qu’il y a quelque chose que nous devons résoudre en nous-même. Les autres n’ont pas à changer ! Il n’y a que nous qui devons changer !

La vie est pleine de multiples apprentissages. Parfois, nous tombons dans des culpabilités ou nous optons pour l’interprétation en endossant le rôle de victime.

Mais tout cela ne résoudra pas le problème, car vous ne pourrez mettre un point final à cela que quand vous commencerez à bien vous traiter, à vous aimer, à ne pas vous culpabiliser tant, à vous placer au premier rang de vos priorités.

Avant de partir, n’oubliez pas de lire : Promesses de changement pour sauver un couple

Même si cela est difficile, il arrivera un moment où vous serez fatigué-e de recevoir tant de déceptions et vous commencerez à vous réveiller et à faire en sorte qu’elles cessent de vous affecter.

Car il n’y a qu’à travers les trébuchements encore et encore contre la même pierre que nous pouvons apprendre et surmonter cette situation qui nous fait tant de mal.

 

Images de JeanFan, Ines Rehberger.