De simples conseils pour soigner la colite naturellement

4 janvier 2014
Pour éviter de nous déshydrater, nous devons souvent ingérer des liquides et consommer des aliments mous ou liquéfiés pendant deux ou trois jours.

La colite est une inflammation du côlon (le gros intestin) qui peut causer des symptômes très douloureux nécessitant un traitement médicamenteux. Néanmoins, des remèdes naturels peuvent également être utilisés pour soigner la colite et réduire l’inflammation qu’elle provoque. Dans les lignes qui suivent, nous allons aborder les différents types de colites qui existent, les symptômes les plus fréquents et quelques remèdes maison qui peuvent contribuer à la soigner.

Causes et symptômes de la colite

On peut dire qu’il existe deux types de colites : l’aiguë et la chronique.
La première est souvent provoquée par des virus ou des bactéries, tandis que la deuxième pourrait provenir de différentes causes (le stress, un côlon irritable, diverses maladies, etc.).

Si vous présentez un ou plusieurs des symptômes qui suivent, alors il est très probable que vous souffriez d’une colite :

  • Douleur abdominale aiguë, chronique ou en série.
  • Crampes intestinales.
  • Diarrhée.
  • Flatulences.
  • Sensation permanente d’avoir envie de soulager l’intestin.
  • Présence de mucus ou de sang dans les selles.
  • Fièvre.
  • Nausées et vomissements.

Dès que vous remarquez la présence de ces symptômes, il vaut mieux consulter un spécialiste au plus vite pour obtenir un diagnostic précis. Le médecin décidera ensuite de prescrire ou non des médicaments, bien que des remèdes naturels peuvent également contribuer à améliorer l’état du malade.

Un régime à base de liquides pour soigner la colite

La colite se manifeste de façon générale par des diarrhées liquides ; il est donc conseillé d’éviter la consommation d’aliments solides durant 2 ou 3 jours et de prendre seulement des liquides. Voici quelques remèdes pour stopper la diarrhée :

  • L’eau de riz : Un véritable remède de grand-mère. Faites bouillir l’équivalent d’un bol de riz dans six verres d’eau jusqu’à ce que les graines soient molles. Filtrez l’eau et buvez-la tiède ou froide.

fleur

  • Thé à la camomille : La camomille possède des effets anti-inflammatoires, c’est pour cela qu’elle est considérée comme un remède efficace contre la colite. Prenez quelques tiges de camomille et faites-les bouillir dans une casserole remplie d’eau. Une fois la préparation froide, servez-la dans une tasse. Vous pouvez remplacer le sucre par du miel ou de la stévia.
  • L’eau de choux : Prenez quelques feuilles de choux et faites-les bouillir dans une casserole durant 10 minutes, puis buvez une fois la préparation froide.

Un régime doux

Une fois que les symptômes commencent à diminuer, vous pourrez commencer petit à petit à ajouter des aliments solides à votre alimentation. Vous pourrez par exemple commencer par un peu de riz, de la farine de maïs cuite, de la viande maigre, du yaourt ou du fromage maigre, mais toujours en petites quantités afin d’observer la réaction de votre côlon.

Vous pourrez également opter pour de la compote de pomme (pomme bouillie) et des carottes, car cette dernière est d’ailleurs considérée comme un excellent remède naturel grâce à son effet alcalin sur l’intestin.

Éviter les sucreries

Il est important de savoir que l’intestin ne pourra pas accomplir ses fonctions correctement lorsqu’il est inflammé ; il faut donc suivre un régime à base d’aliments doux afin de ne pas aggraver l’inflammation et soigner la colite. Pour prévenir les symptômes de la colite, faites en sorte d’éviter les aliments qui contiennent des sucres raffinés (gâteaux, chocolat, bonbons), ainsi que le pain blanc. Il faudrait également éviter les repas très assaisonnés, l’alcool, le café et les boissons gazeuses.

Si votre colite est provoquée par le stress, les crises de nerfs ou un côlon irritable, il vous est recommandé de faire des exercices de relaxation assez fréquemment : le yoga et la méditation sont notamment conseillés dans ce cas.

Pour finir, rappelez-vous de toujours consulter un médecin si les symptômes persistent.

A découvrir aussi