Démangeaisons et brûlures vaginales ? Découvrez ces remèdes

Les démangeaisons et les brûlures peuvent être les symptômes d'une infection vaginale, ils peuvent affecter les femmes et les filles de tout âge.
Démangeaisons et brûlures vaginales ? Découvrez ces remèdes

Dernière mise à jour : 10 juin, 2021

Compte tenu de leur anatomie, les femmes sont beaucoup plus sujettes aux infections de la région génitale. Ces infections, en général, comprennent des symptômes tels que : inflammation vaginale, irritation, démangeaisons et brûlures et, également, des changements dans les pertes.

Ces altérations peuvent survenir avec une plus grande intensité chez les femmes âgées de 15 à 40 ans. Or, ces symptômes peuvent répondre à différentes causes, telles que :

  • Stress.
  • Eczéma.
  • Psoriasis.
  • Vaginose bactérienne.
  • Altérations hormonales
  • Système immunitaire affaibli
  • Mauvaise hygiène ou excès.
  • Infections bactériennes ou fongiques
  • Maladies sexuellement transmissibles (MST).

Les remèdes contre les démangeaisons et les brûlures vaginales fonctionnent-ils ?

Selon la médecine alternative, il existe des remèdes naturels qui peuvent s’utiliser pour traiter la vaginose bactérienne et l’inconfort tels que les démangeaisons et les brûlures vaginales. Ils ne devraient toutefois pas être considérés comme un bon support au traitement pharmacologique prescrit par le médecin.

Les remèdes maison que la médecine alternative recommande généralement sont, pour la plupart, des aliments aux propriétés antimicrobiennes (exagérées) qui, bien qu’ils promettent d’éliminer l’infection, peuvent en fait l’aggraver.

Passons en revue les déclarations qui sont souvent faites lors du traitement d’une infection vaginale.

1. Yaourt nature ?

démangeaisons

L’une des recommandations les plus populaires pour traiter les infections vaginales est l’utilisation topique de yaourt.

On pense que l’acide lactique et les bactéries présentes dans les composants du yogourt nature pourraient aider à apaiser les démangeaisons et les brûlures vaginales et, à leur tour, éliminer les infections possibles trouvées dans cette zone.

Étaler du yaourt dans le vagin n’éliminera pas l’infection que vous avez, ni n’empêchera l’inconfort futur. Même si vous l’étalez quotidiennement. Il n’y a aucune preuve scientifique pour valider l’utilisation de ce remède.

2. Vinaigre de cidre de pomme ?

La croyance selon laquelle le vinaigre de cidre de pomme a des propriétés antibactériennes et antifongiques devint très populaire. Il se prétend qu’il pourrait non seulement tuer les bactéries et les champignons, mais aussi réguler le pH naturel du vagin. Les médecins ne recommandent néanmoins  pas d’utiliser ce remède, même en complément d’un quelconque traitement.

L’utilisation topique de vinaigre peut provoquer des effets indésirables sur la peau et encore plus dans la région génitale.

3. Ail ?

démangeaisons

Un autre des gros mensonges qui circule habituellement sur le net est que l’ail est un aliment aux puissantes propriétés antibactériennes et antibiotiques, capable d’éliminer les bactéries et les levures qui mettent en danger la santé vaginale.

Il n’existe toutefois aujourd’hui suffisamment de preuves pour valider de telles affirmations. Par conséquent, il n’est pas conseillé de traiter un inconfort ou une maladie avec de l’ail.

Frotter l’ail avec une capsule de vitamine E, un yaourt, un fruit ou tout autre article n’éliminera aucune infection ni n’améliorera la santé du système immunitaire.

  • Nettoyer le vagin d’avant en arrière.
  • Après l’exercice, prendre une douche et bien se sécher.
  • Éviter de se gratter même si l’on ressent des démangeaisons pour éviter d’irriter davantage la zone.
  • Utiliser des sous-vêtements en coton et en changer, au moins 2 fois par jour si l’on présent une infection vaginale.
  • Éviter de porter des vêtements mouillés, car un excès d’humidité peut intensifier les symptômes d’une infection.
  • Si possible, dormir sans sous-vêtements jusqu’à ce que les démangeaisons disparaissent.
  • Éviter les bains moussants, ainsi que l’utilisation de serviettes hygiéniques parfumées et de lotions vaginales. Utiliser plutôt des savons au pH neutre pour ne pas déranger le vagin.

Avant d’utiliser un remède, il est préférable de consulter votre médecin et de suivre ses instructions. N’oubliez pas que, même si cela n’en a pas l’air, l’application d’un aliment (comme du yaourt ou de l’ail) sur une zone aussi délicate que le vagin peut déclencher des réactions indésirables et aggraver le problème. Méfiez-vous donc de ces solutions naturelles « magiques » qui promettent d’excellents résultats.

D’un autre côté, si le problème ne s’améliore pas même en mettant en pratique les conseils ci-dessus, il est très important que vous vous rendiez le plus tôt possible chez votre gynécologue de confiance pour une évaluation et un diagnostic.

Cela pourrait vous intéresser …

Cela pourrait vous intéresser ...
Ovulation douloureuse : comment la soulager ?
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Ovulation douloureuse : comment la soulager ?

L'ovulation douloureuse est une affection dont souffrent nombre de femmes en âge de procréer. Découvrez quelques remèdes naturels pour vous soulage...



  • Darvishi, Maryam et al. “The Comparison of vaginal cream of mixing yogurt, honey and clotrimazole on symptoms of vaginal candidiasis” Global journal of health science vol. 7,6 108-16. 3 Apr. 2015, doi:10.5539/gjhs.v7n6p108
  • Bitew, Adane et al. “Prevalence of Bacterial Vaginosis and Associated Risk Factors among Women Complaining of Genital Tract Infection” International journal of microbiology vol. 2017 (2017): 4919404.