Des mesures préventives qui servent à éviter un accident vasculaire cérébral

3 août 2014

Saviez-vous que les conséquences d’un accident vasculaire cérébral sont parfois si graves qu’elles peuvent même causer la mort ? C’est précisement pour cela qu’à cette occasion nous allons vous expliquer comment prévenir un accident vasculaire cérébral, et tout d’abord vous apprendre à reconnaître les signes avant-coureurs et à réagir face à la moindre alerte.

Quelles en sont les causes ?

Un accident vasculaire cérébral se produit lorsque les vaisseaux du cerveau sont obstrués, soit par la présence d’un caillot de sang soit par une hémorragie. Les symptômes varient en fonction de la gravité de chaque cas.

Les principaux symptômes

Lorsqu’un accident vasculaire cérébral se produit, plusieurs parties du corps et certaines de nos facultés peuvent en être affectées, principalement la mémoire, la mobilité, le langage, le comportement et même la pensée. Ces symptômes, accompagnés d’autres signes qui avertissent que quelque chose va mal, peuvent se présenter de façon subite ou dans certains cas de façon lente au cours de plusieurs heures, jours ou semaines.

Les signes d’un AVC

Ictus2

  • Un engourdissement
  • Une faiblesse ou une paralysie subite du visage ou d’un côté du corps
  • Des difficultés à parler ou à comprendre le langage
  • Une vision trouble
  • Une forte migraine accompagnée d’une tension artérielle très élevée
  • Des vertiges
  • Une perte d’équilibre ou du contrôle des muscles

Si vous présentez ces symptômes, il faut agir d’urgence ! Vous devez donc solliciter une assistance médicale immédiate, car plus vite vous serez soigné plus vous aurez de possibilités de vous en sortir sans trop de mal et moins vous garderez de séquelles.

Quelques recommandations pour prévenir un AVC

Contrôler régulièrement votre tension artérielle

Lorsque la tension artérielle dépasse le seuil de 130-80, elle devient un facteur de risque important qui peut entraîner un accident vasculaire cérébral. Étant donné qu’une tension trop élevée ne produit aucun symptôme, il est indispensable que vous alliez consulter un médecin qui vous examinera et vérifiera que votre tension est normale ; dans le cas contraire, votre médecin vous fera les recommandations pertinentes. Principalement des recommandations concernant votre alimentation et votre mode de vie, comme par exemple de faire de l’exercice et d’arrêter de fumer ou de boire de l’alcool -si c’est votre cas-.

Le médecin ne vous prescrira un traitement médical que si c’est absolument nécessaire et si votre tension a atteint des paramètres incontrôlables.

Contrôlez votre poids

Si vous avez trop de poids, il est important que vous vous efforciez de perdre ces kilos superflus car il s’agit là aussi d’un facteur de risque de souffrir un accident vasculaire cérébral. La meilleure manière de perdre du poids est de faire de l’exercice et d’avoir une alimentation saine, en prenant soin de manger des fruits et de légumes et d’éviter les aliments trop gras et trop sucrés.

Une alimentation saine

Une alimentation équilibrée qui privilégie les aliments sains, c’est là qu’est toute la différence, car de cette façon on se protège du risque de faire un accident vasculaire cérébral, de faire un diabète, d’avoir un taux de cholestérol et de triglycérides élevé, d’avoir la tension artérielle trop haute, etc.

Pour arriver à s’alimenter régulièrement de façon saine, il faut éviter les fritures et le fast-food et augmenter sa consommation de fruits, de légumes, de légumes secs, de céréales complètes, de poisson, de poulet ou de dinde.

N’oubliez pas… « mieux vaut prévenir que guérir ».

A découvrir aussi