Dihydrotestostérone: qu'est-ce que c'est et problèmes de santé associés

La dihydrotestostérone joue un rôle très important dans le développement des caractères sexuels masculins. Cependant, elle est également associée à des problèmes tels que l'alopécie chez l'homme et certaines maladies de la prostate.
Dihydrotestostérone: qu'est-ce que c'est et problèmes de santé associés

Dernière mise à jour : 06 mai, 2022

La dihydrotestostérone est un androgène ; c’est-à-dire une hormone mâle. Elle a une grande incidence au cours du développement des caractères sexuels chez l’embryon. Elle est également associée au développement sexuel, à la libido, à la masse musculaire et à d’autres aspects.

La dihydrotestostérone est un composé qui a son origine dans la testostérone, qui est l’hormone mâle par excellence. 5 % de la testostérone finit par se transformer en dihydrotestostérone. Cet androgène influence également la chute des cheveux et la santé de la prostate.

Qu’est-ce que la dihydrotestostérone ?

Urologue s'occupant d'un patient présentant l'hyperplasie prostatique
La dihydrotestostérone est une hormone sexuelle masculine qui peut affecter, par exemple, la santé de la prostate.

La dihydrotestostérone, ou DHT, est une hormone sexuelle masculine ; c’est-à-dire un androgène. Toutes les hormones de ce type affectent le développement des caractères sexuels masculins. Ils sont également connus sous le nom d’hormones androgènes.

La dihydrotestostérone est le résultat d’un processus dans lequel il y a une conversion de la testostérone. Ceci est réalisé par l’action d’une enzyme appelée 5-alpha réductase. Un tel processus a lieu dans la prostate, les testicules et les glandes surrénales.

On estime que la dihydrotestostérone est environ trois fois plus puissante que la testostérone. Parmi ses propriétés, il existe celle d’influencer la croissance de la prostate, l’implantation des cheveux du cuir chevelu et l’augmentation de la pilosité du visage et du corps.

Importance de la dihydrotestostérone dans le développement sexuel

La dihydrotestostérone joue un rôle important lors du développement d’un embryon. Elle affecte directement la formation des organes génitaux externes masculins. Si quelque chose ne va pas avec cette hormone, des relations sexuelles ambiguës peuvent survenir.

Pendant la puberté, la dihydrotestostérone joue un rôle important dans le développement des caractères sexuels car elle contribue au développement des organes génitaux et à la croissance des poils pubiens et corporels. Elle fait aussi grossir la prostate.

Avec la testostérone, cette hormone influence l’expression des préférences et des comportements sexuels. Elle est considérée comme le principal androgène lorsqu’il s’agit de la prostate et des follicules pileux.

Les femmes ont également de la dihydrotestostérone, mais le rôle de cette hormone dans le corps féminin n’est pas encore entièrement compris. Apparemment, elle affecte l’apparence des poils pubiens et détermine le début de la puberté.

Maladies associées à la dihydrotestostérone

Les hommes et les femmes peuvent avoir des problèmes associés à des niveaux élevés ou faibles de dihydrotestostérone. Cependant, chez les deux sexes, ceux-ci peuvent être légers dans certains cas et perceptibles dans d’autres. Regardons cela plus en détail.

Développement sexuel

Des niveaux élevés de dihydrotestostérone chez les hommes ne produisent pas d’effets appréciables. Dans le cas des femmes, lorsque cela se produit, il peut y avoir un excès de poils sur le visage et le corps et un approfondissement de la voix. Il peut également y avoir des problèmes de menstruation.

Si les niveaux d’hormones sont bas, les femmes n’ont pas d’effets significatifs. En revanche, chez les hommes, cela a un impact. Si vous êtes à la puberté, vous risquez de ne pas développer de poils sur le corps et le visage, ou vos organes génitaux peuvent ne pas se développer complètement.

Alopécie

Alopécie masculine
Un excès de dihydrotestostérone dans les follicules pileux peut provoquer une alopécie chez l’homme.

Chez l’homme, la dihydrotestostérone est le principal facteur de développement de l’alopécie androgénétique. Chez les femmes, cela peut également affecter la chute des cheveux, mais ce n’est qu’un des facteurs qui entrent en ligne de compte.

Cette hormone est présente dans les follicules pileux. Lorsque son niveau est très élevé, il provoque une alopécie d’origine hormonale et génétique. La dihydrotestostérone s’accroche aux follicules pileux et les fait rétrécir, entraînant la calvitie.

En termes plus graphiques, la dihydrotestostérone étouffe le follicule. L’effet immédiat est la perte de vitalité, de force et de couleur des cheveux. Lorsque le processus progresse, la perte de cheveux se produit. Ce processus est connu sous le nom de « miniaturisation ».

Problèmes de prostate

La dihydrotestostérone peut également affecter la prostate, car elle est présente dans cet organe. Des taux élevés de cette hormone ont été associés au développement et à l’exacerbation de l’hyperplasie bénigne de la prostate.

Cependant, il n’y a aucune preuve que cet androgène soit à l’origine de l’hypertrophie de la prostate. En d’autres termes, elle aggrave cette condition, mais ne la génère pas.

Autres

Chez les hommes et les femmes, on pense que la dihydrotestostérone contribue au développement de l’acné, ainsi qu’au développement musculaire, à l’agressivité humaine et au comportement de la libido, ainsi qu’à la sensibilité à l’insuline et au tonus vasculaire. Des niveaux élevés ou faibles de l’hormone peuvent contribuer à des problèmes de santé dans ces domaines.

Une consultation médicale est recommandée

Il existe plusieurs produits pour traiter l’alopécie qui sont fabriqués à partir d’inhibiteurs de l’enzyme 5-alpha réductase. N’oubliez pas que cette enzyme est celle qui favorise les processus qui transforment une partie de la testostérone en dihydrotestostérone.

Cependant, il a été constaté que de tels produits peuvent devenir une cause de problèmes tels que la dysfonction érectile ou éjaculatoire, la perte de libido, la dépression et la gynécomastie ou la croissance des seins chez les hommes. Il convient d’être prudent dans son utilisation.

This might interest you...
Le laser : une percée scientifique pour la chirurgie de la prostate
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Le laser : une percée scientifique pour la chirurgie de la prostate

Le laser pour traiter l'hyperplasie bénigne de la prostate est une technique dont les résultats sont remarquables. Apprenez-en plus ici.



  • Aizpún, M. A., Castelo-Branco, C., Ortega, R., & Moreno, J. C. (2005). Causas e impacto psicológico del hirsutismo. Medicina Cutánea Ibero-Latino-Americana, 33(6), 267-268.
  • Mulinari-Brenner, F., Seidel, G., & Hepp, T. (2011). Entendendo a alopecia androgenética. Surgical & Cosmetic Dermatology, 3(4), 329-337.
  • Machado, A. J., Navaroli, F., & Mallea, L. (2021). Un método no cromatográfico para la determinación de dihidrotestosterona en plasma. Revista Cubana de Medicina, 25(9).