Embolie cérébrale : symptômes, types et causes

L'embolie cérébrale consiste en un voyage d'un embole depuis une partie du corps vers le cerveau, ce qui interrompt la circulation sanguine au niveau de certains neurones. C'est une situation d'urgence qui peut entraîner de graves séquelles.
Embolie cérébrale : symptômes, types et causes

Dernière mise à jour : 03 octobre, 2021

Les termes accident vasculaire cérébral, embolie cérébrale ou accident vasculaire cérébral sont souvent confus et difficiles à distinguer. Une embolie cérébrale est un type de crise cardiaque. En d’autres termes, une situation dans laquelle s’interrompt le flux sanguin dans une partie du cerveau.

Lorsque le sang ne parvient pas à atteindre correctement un tissu, il peut être endommagé par un manque d’oxygène. Le cerveau est un organe particulièrement sensible à cela. Cette situation affectera également certaines fonctions ou d’autres selon la zone de l’infarctus.

Malheureusement, les maladies cérébro-vasculaires sont la troisième cause de décès dans les pays développés. De plus, elles sont la principale cause d’invalidité et de démence chez les adultes. Découvrez ci-après tout ce que vous devez savoir sur l’embolie cérébrale.

Qu’est-ce qu’une embolie cérébrale ?

Lors d’une embolie cérébrale, une zone du cerveau voit le flux sanguin s’interrompre. Cette affectation se réfère spécifiquement au moment où un vaisseau sanguin est obstrué par un embole.

Un embole est une masse que transporte le sang vers un autre endroit du corps que celui dont elle est originaire. Il peut être solide, gazeux ou liquide. Cependant, le plus souvent, il s’agit d’un caillot de sang.

C’est-à-dire qu’une embolie cérébrale consiste généralement en un voyage d’un caillot de sang provenant d’une autre partie du corps vers les vaisseaux du cerveau. Il y obstrue alors le vaisseau et provoque l’arrêt du flux sanguin.

Il est important de distinguer les thrombus des emboles. Quand on parle de thrombus ou de thrombose, nous faisons référence à un caillot qui s’est créé dans le vaisseau, sans bouger. Les emboles, en revanche, n’ont pas de position fixe.

Caillots de sang.
Les thrombus sont des caillots de sang qui restent en place. Les emboles, en revanche, se déplacent vers une autre partie du corps.

Les types d’embolie

L’embolie cérébrale, comme nous le mentionnions, peut être de différents types. Se démarquent tout d’abord les emboles cardiaques. Ce sont des caillots de sang qui se produisent en raison d’une altération du rythme cardiaque. Le meilleur exemple est la fibrillation auriculaire.

Il peut également s’agir d’un embole d’air. Il s’agit d’une bulle d’air qui empêche le sang de circuler dans le vaisseau. Les emboles graisseux sont des accumulations de graisse qui se détachent de leur emplacement d’origine. Ils sont typiques de l’athérosclérose.

Enfin, il faut souligner que l’embolie cérébrale peut également résulter d’un processus tumoral. Dans ce cas, une partie de la tumeur ou un groupe de cellules cancéreuses obstruent le vaisseau.

Ceci pourrait vous intéresser : Embolie pulmonaire : symptômes et traitement

Quels sont les symptômes de l’embolie cérébrale ?

Les symptômes de l’embolie cérébrale peuvent être très variés. Ils dépendent de la zone du cerveau qui est touchée. Cependant, il existe un certain nombre de signes récurrents :

  • Paralysie ou engourdissement de n’importe quelle partie du corps : un bras, une jambe, ou au milieu du visage.
  • Maux de tête soudains.
  • Perte de vision
  • Confusion et désorientation.
  • Sensation de fatigue soudaine.

L’embolie cérébrale peut générer de graves complications si la circulation n’est pas rétablie rapidement. Les séquelles après une embolie cérébrale sont très fréquentes. Par exemple : la langue ou la mobilité d’un membre est affectée.

De plus, certaines personnes souffrent de problèmes de mémoire et de difficultés pour coordonner les mouvements. Par conséquent, il s’agit là d’une urgence médicale. Initier le traitement le plus tôt possible réduit l’apparition de complications.

Embolie cérébrale.
L’embolie cérébrale peut laisser de graves séquelles si elle n’est pas détectée et traitée à temps. Elle constitue une urgence médicale.

Lisez également : Tout ce que vous devez savoir sur l’embolie pulmonaire



  • Epidemiología de las enfermedades cerebrovasculares de origen extracraneal. (n.d.). Retrieved April 7, 2020, from http://scielo.sld.cu/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S1682-00372014000200002
  • ¿Qué es y cómo actúa una embolia? (n.d.). Retrieved April 7, 2020, from https://www.efesalud.com/embolia-que-es/
  • Derrame cerebral- diagnóstico, evaluación y tratamiento. (n.d.). Retrieved April 7, 2020, from https://www.radiologyinfo.org/sp/info.cfm?pg=stroke
  • Laguna, Victoria Romero, et al. “Embolia gaseosa cerebral.” Seram (2018).
  • Ruibal León, Antonio J., Gilberto Durán Torres, and Verónica M. González García. “Tratamiento de la enfermedad cerebrovascular en su fase aguda.” Revista Cubana de Medicina 42.2 (2003): 124-127.