Est-il normal d’uriner plusieurs fois durant la nuit ?

8 juin 2015

Le fait de devoir se lever la nuit pour aller uriner devient un problème à partir du moment où il se produit plus de deux fois par nuit.

Le cycle du sommeil est alors interrompu, et les personnes qui sont touchées par ce problème souffrent de fatigue. De plus, à long terme, les effets de ce trouble peuvent diminuer fortement la qualité de vie.

Ce problème s’appelle nycturie et, même s’il est plus fréquent chez les personnes âgées, il peut se produire à tout âge, comme conséquence de divers problèmes de santé.

Dans cet article, nous allons vous parler de ce trouble nocturne si commun, pour vous informer sur ses possibles causes.

Nous vous rappellerons également que face à chaque doute ou interrogation, il est important de consulter votre médecin pour obtenir un diagnostic fiable et complet.

Pourquoi avez-vous envie d’uriner durant la nuit ?

Infection-urinaire-500x253

Il n’est jamais agréable de devoir se lever au milieu de la nuit pour aller aux toilettes afin de soulager une envie nocturne pressante, qui interrompt brutalement le cycle du sommeil.

Les médecins nous indiquent que ce problème est fréquent, notamment chez les hommes de 55 à 70 ans.

Ce phénomène est généralement dû à l’hyperplasie de la prostate, un trouble qui cause l’augmentation de la taille de cet organe, et qui vient alors obstruer partiellement l’urètre.

Cela entraîne donc une impossibilité pour la vessie de se vider complètement, et engendre des envies pressantes d’uriner.

Chez la femme, les raisons de ces mictions nocturnes sont différentes, et généralement liées à l’apparition de maladies qui ne doivent pas trop vous inquiéter, car elles sont plutôt bénignes.

Les femmes doivent s’alerter dès qu’elles s’aperçoivent qu’elles se lèvent plus de deux fois par nuit pour aller aux toilettes.

Nous allons passer en revue les potentielles causes de ce trouble :

L’insomnie

Il est fréquent que les personnes qui souffrent d’insomnie aillent plus régulièrement aux toilettes, durant la nuit. Ce n’est donc pas un indicateur de la présence d’une maladie.

Il faut alors se détendre, aller aux toilettes pour soulager cette envie pressante, et bien se relaxer pour se rendormir. Ces mictions sont uniquement dues à des troubles du sommeil, et il ne faut donc pas s’alarmer.

Le syndrome de la vessie hyperactive

Ce type de pathologie se rencontre surtout chez les femmes âgées et, en règle générale, elle est associé à d’autres maladies comme la cystite, le diabète de type 2, ou des hémorragies cérébrales.

Comme nous le disions précédemment, ce problème survient surtout à un âge avancé, et n’est que le symptôme d’une autre maladie.

La cystite

La cystite survient surtout chez les femmes jeunes, qui sont alors prises d’envies pressantes de manière régulière.

Des douleurs ou une sensation de lourdeur dans la vessie peuvent être ressenties.

Pour traiter une cystite, il est nécessaire de connaître les raisons de son apparition. Elle peut être provoquée par une bactérie, ou par un problème rénal.

Votre médecin est la seule personne à pouvoir vous offrir un diagnostic complet, et sérieux.

La consommation de médicaments

C’est un facteur très important, à prendre en compte absolument.

De nombreux médicaments stimulent la production d’urine, et peuvent enflammer la vessie, voire les reins.

Si vous suivez un traitement pharmacologique, ne sous-estimez jamais les effets secondaires qu’il peut entraîner. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à consulter votre médecin. 

Le diabète

La présence de glucose dans le sang entraîne une augmentation de la production d’urine, une déshydratation importante, une augmentation de la sudation, et la nycturie.

Si vous souffrez de ces symptômes, et que vous vous levez entre 3 et 6 fois par nuit pour aller aux toilettes, consultez immédiatement votre médecin.

La surconsommation de liquides

C’est un problème, a priori, sans importance et très ponctuel. Certains jours, nous buvons un peu plus de liquides, et parfois, nous faisons également des excès d’alcool.

Cela nous oblige à nous lever la nuit pour évacuer tout le liquide accumulé dans notre organisme.

C’est un phénomène assez exceptionnel, dont nous ne souffrons qu’une nuit de temps à autre.

Des conseils à prendre en compte contre la nycturie

femme-santé

Il est important que vous soyez attentifs aux symptômes dont nous allons vous parler.

Si jamais vous en souffrez, vous devez en parler à votre médecin, pour qu’il puisse vous diagnostiquer avec exactitude.

  • Depuis quand souffrez-vous de nycturie ? Est-ce ponctuel, ou en souffrez-vous toutes les nuits ?
  • Combien de fois vous levez-vous durant la nuit pour uriner ?
  • Quelle quantité de liquide buvez-vous avant d’aller vous coucher ?
  • Vos pieds sont-ils régulièrement gonflés ? Avez-vous soif fréquemment ? Souffrez-vous de vertiges ?
  • Quels médicaments prenez-vous ?
  • Vos parents, ou vos frères et sœurs, souffrent-ils également de ces troubles ?
  • De quels autres symptômes souffrez-vous ? De maux de dos ? De douleurs abdominales ?
  • Les mictions nocturnes interfèrent-elles dans votre repos nocturne? Etes-vous très fatigué au réveil ?

Grâce à ces questions, vous allez pouvoir donner des informations utiles au diagnostic de votre médecin.

A découvrir aussi