Comment faire un saupiquet pour éviter le cancer du côlon

Nous pouvons profiter du saupiquet pour prévenir le cancer du côlon, mais également pour esquiver les effets secondaires de la chimiothérapie, car il améliore la santé de notre système immunitaire.

En général, le saupiquet est une recette très saine. Préparé en partie avec des produits végétaux, il constitue un plat indispensable pour les personnes dont nous voulons prendre soin.

De plus, il se prépare rapidement et se conserve plusieurs jours, ce qui en fait une alternative idéale pour celleux qui n’aiment pas cuisiner ou qui ne disposent que de peu de temps.

Parfois, il ne s’agit pas simplement de cuisiner sain, mais de chercher également l’agilité dans la préparation. Les exigences professionnelles et familiales sont trop rigides.

D’autre part, une récente étude a prouvé que ses ingrédients sont très utiles pour éviter le cancer du côlon.

  • La tomate contient plusieurs composants qui empêchent que les cellules cancéreuses ne grossissent. De plus, quand ces derniers, les lycopènes, entrent en contact avec l’huile d’olive, leur effet s’intensifie.
  • De plus, le reste des éléments que nous incorporons au saupiquet améliorent la santé de notre système immunitaire, c’est pourquoi nous freinerons également les mutations à l’origine du cancer.

Malgré ses bienfaits, il est fréquent que nous ne sachions pas cuisiner ce plat. Nous sommes conscient-e-s qu’il est très similaire au gaspacho, mais nous ne savons pas comment arriver à cette texture si caractéristique du saupiquet.

Ne vous inquiétez pas, ci-dessous nous allons vous dire comment préparer le saupiquet pour éviter le cancer du côlon.

Ingrédients du saupiquet

La recette que nous allons voir ci-dessous est pensée pour deux rations. Ainsi, selon le nombre de personnes que vous êtes à table, vous devrez calculer les quantités en fonction de ces proportions :

  • 3 tomates
  • 1/2 verre d’huile d’olive (100 ml)
  • 1 baguette de pain dur (100 g)
  • 1 dent d’ail (nous pouvons en mettre plus si nous désirons une saveur plus intense)
  • Sel (selon votre goût)

Note : Nous recommandons de toujours utiliser du sel marin, car il ne provoque pas les conséquences négatives du sel industriel.

Vous souhaitez en savoir plus ? Lisez : Idées pour cultiver des tomates chez soi

Comment élaborer le saupiquet pour éviter le cancer du côlon

  1. Peler les tomates

Cette tâche ne sera pas si pénible si vous suivez les conseils que nous allons vous donner ci-dessous :

  • Portez de l’eau à ébullition et d’autre part, remplissez un récipient de glaçons.
  • Faites une croix sur la base des tomates.
  • Quand l’eau est presque à ébullition, immergez-y les tomates pendant environ une minute.
  • Ensuite, sortez-les et refroidissez-les dans l’eau gelée.

Ainsi, la peau se décollera beaucoup plus facilement.

2. Coupez le pain

Prenez le pain dur et rompez-le pour le mettre au fond d’un récipient. Si vous le souhaitez vous pouvez utiliser du pain dur, mais pour qu’il nous soit utile dans cette recette, il devra être dur.

3. Ajouter les tomates

  • Revenez aux tomates et coupez-les en cubes.
  • Puis, mettez-les sur le pain et ajoutez le sel. Nous utiliserons le sel à ce moment-là pour que les tomates commencent à suer.
  • Laissez-les « suer » pendant 30 minutes, pour que le pain absorbe le jus et leur saveur.

4. Emincez l’ail

Comme nous n’allons pas le cuisiner, certaines personnes préfèrent enlever la partie centrale pour mieux le digérer.

Comme nous connaissons ses propriétés, nous préférons en profiter entièrement. Vous vous connaissez mieux que personne, vous prendrez certainement la meilleure décision dans ce sens.

4. Ajoutez l’huile d’olive puis mixez

Après les 30 minutes indiquées, versez l’huile d’olive sur le pain, les tomates et l’ail et mixez le tout.

La préparation doit rester épaisse, il est également important qu’elle ait une texture fine et délicate. Tandis que vous mixez et mélangez, goûtez pour voir si c’est assez salé et aillé. C’est le moment d’équilibrer et de chercher la saveur qui nous plaît.

Visitez cet article : 5 masques à l’huile d’olive pour faire du bien à votre peau chez vous

5. Refroidir

  • Lorsqu’il aura la consistance et le goût que nous souhaitons, c’est le moment de le mettre au réfrigérateur pendant quelques heures.
  • L’idée c’est qu’il soit très frais, le temps dépendra donc de la puissance de notre réfrigérateur.
  • Si vous voulez lui ajouter un petit quelque chose, vous pouvez ajouter des copeaux de jambon serrano et de l’œuf dur.

Comme vous le voyez, il s’agit d’une recette très simple. De plus, les ingrédients sont faciles à obtenir et très accessibles.

En plus d’être un complément idéal pour éviter le cancer du côlon, il l’est également pour lutter contre celui-ci, ainsi que pour vous protéger face à la baisse des défenses générée par la chimio et la radiothérapie.