J’ai traversé de nombreuses tempêtes pour atteindre le calme

Le calme arrive dans notre vie quand nous apprenons à placer en priorité ce qui est important et que nous laissons de côté le bruit et tout ce qui ne fait que nous ôter du bonheur.

Le Dalaï Lama nous dit souvent qu’il est impossible d’obtenir la paix dans le monde si, tout d’abord, nous n’obtenons pas le calme en nous, dans notre propre esprit et notre cœur.

En réalité, dans le quotidien, nous ne prétendons pas apporter de réponse à tous les problèmes du monde, loin de là.

Tout simplement, ce bien-être et cette tranquillité ont un lien très fort avec le concept de « calme ».

Être dans le calme signifie savoir dire stop aux inquiétudes et aux pensées obsessionnelles. 

Il s’agit de laisser de côté ce que le malheur, les gênes ou le mal-être produisent, pour atteindre une harmonie intérieure qui a un lien avec ce qui nous entoure également.

Il n’est pas facile d’atteindre cet état car dans de nombreux cas, cela suppose, tout d’abord, de faire face à de nombreuses tempêtes personnelles auxquelles nous ne sommes pas toujours préparés.

Nous allons vous expliquer comment l’obtenir.

Le calme qui arrive après la tempête

Nous sommes sûrs qu’à plus d’une reprise, vous avez vécu la chose suivante : vous rendre compte que vous ne pouviez pas continuer une relation avec cette personne, et finalement devoir lui dire la vérité sur la manière dont vous vous sentez.

Nous vous recommandons de lire : Le bonheur vient de notre vie intérieure, pas des personnes qui sont à nos côtés

Ces situations sont des processus normaux dans nos cycles de vie. À présent, le problème survient lorsque, loin d’y faire face, nous lui permettons de se prolonger et même, de s’entremêler à d’autres problèmes.

Si l’on ne peut pas ou que l’on ne sait pas mettre certains besoins en priorité, notre vie se transforme petit à petit en une toile d’araignée dans laquelle nous sommes coincés.

Le bruit mental et les tempêtes de notre entourage nous empêchent d’atteindre le bonheur.

Prenez note des étapes qu’il faut suivre pour atteindre un calme intérieur et extérieur.

Femme-lune-500x354

Apprendre à réfléchir

Nous pourrions appeler cela réfléchir, méditer ou tout simplement penser.

Que vous le croyez ou non, disposer d’au moins une heure par jour pour soi-même, où nous pouvons être dans le silence et nous connecter avec nous-même est quelque chose de très thérapeutique.

Découvrez : 4 positions de yoga pour diminuer les douleurs de dos

  • L’idéal est de pouvoir disposer d’une heure le matin pour pouvoir analyser dans quelle situation nous sommes, quels besoins nous avons, ce qui nous gêne, ce qui nous inquiète et ce que nous pourrions faire.
  • Dans la journée, il est déjà plus compliqué de pouvoir penser dans le silence et dans le calme, et il serait donc très adapté d’établir un rendez-vous quotidien avec soi-même où l’on peut méditer et s’y tenir chaque jour.

Apprendre à simplifier sa vie

Que signifie réellement simplifier sa vie ? Quand une personne commence à méditer, à réfléchir ou à penser à ses propres priorités, elle se rend compte qu’il y a beaucoup de choses dont elle peut se passer.

  • Simplifier signifie savoir ce qui est important pour nous et le placer en priorité.
  • S’il y a des personnes qui vous apportent des conflits, du mal-être, des inquiétudes ou des peurs, peut-être qu’il est temps de mettre de la distance.
  • S’il y a quelque chose de vous-même qui ne vous plaît pas, peut-être que c’est le moment de changer ou au moins, de débuter le processus en question.
  • Pensez qu’une vie simple est parfois la plus agréable, où chacun d’entre nous est capable d’être heureux avec ce qui nous entoure, sans artifices ni complications.
Femme-et-papillons-500x274

Non à la critique, pratiquez l’acceptation

Une fois que nous avons été capable de laisser de côté ce qui nous fait du mal, il est temps d’avancer sans chercher de coupables à tout ce que nous vivons.

Découvrez aussi : Marcher rend le cerveau plus créatif et plus heureux

  • Si vous êtes obligé de quitter votre conjoint ou un ami, n’alimentez pas ce moment compliqué en cherchant des coupables ou en accumulant de la colère ou du ressentiment.
  • Les émotions négatives sont le côté opposé du calme intérieur. Vous n’atteindrez jamais le calme tant qu’existeront vos peurs ou vos haines. Il faut apprendre à accepter et à éviter les critiques.

Pratiquez la gratitude

Nous savons qu’il n’est jamais facile de pratiquer la gratitude quand on nous a déçu, quand on nous a trahi, ou tout simplement quand nous avons vécu plus de tristesses que de joies.

  • Cependant, quelque chose de très simple comme envisager les choses depuis une perspective plus respectueuse, calme et reconnaissance nous offre, sans aucun doute, un grand équilibre intérieur.
  • Pratiquer la gratitude est également un mode de libération et une manière d’éteindre de nombreuses tempêtes.
  • Cela suppose de reconnaître le bien que les autres nous font et de comprendre que la vie a aussi des choses magnifiques dont on peut profiter.
  • Un esprit qui est calme est un esprit reconnaissant, qui sait établir des priorités, qui respecte et qui sait avoir une existence simple et humble.
Femme-et-ailes-1-500x338

Être calme n’a rien à voir avec le fait de réduire au minimum notre activité quotidienne.

Il s’agit seulement de trouver ce merveilleux point d’équilibre où rien ne nous manque et rien n’est en trop.

C’est arriver à ce moment de notre vie où, enfin, nous pouvons dire : « je suis bien, je n’ai besoin de rien de plus ».

C’est quelque chose de merveilleux qu’il faut atteindre à un moment. Nous vous proposons de débuter ce voyage intérieur vers le calme dès aujourd’hui.

A découvrir aussi