Journée mondiale de la tuberculose : il est temps d'agir

La Journée mondiale de la tuberculose se célèbre le 24 mars dans le monde, comme le propose l'Organisation mondiale de la santé (OMS). La devise de cette année est : « Il est temps d'agir. Finissons-en avec la tuberculose ».
Journée mondiale de la tuberculose : il est temps d'agir

Dernière mise à jour : 05 septembre, 2021

La date a été choisie en commémoration du jour où Robert Koch annonça au monde qu’il avait identifié le micro-organisme à l’origine de la maladie. Il s’agit du Mycobacterium tuberculosis, une bactérie sous forme de bacille. Il s’appelle également officieusement le bacille de Koch.

La découverte remonte à 1882. Ce n’est toutefois que cent ans plus tard que commença la célébration de cette journée. En effet, la Journée mondiale de la tuberculose se célèbre depuis le 24 mars 1982, parrainée par l’Union internationale contre la tuberculose et les maladies pulmonaires.

La maladie touche environ 10 millions de personnes par an dans le monde, dont plus de 10 % en meurent. Il s’agit donc de l’une des 10 causes de décès les plus fréquentes dans le monde et, parmi les personnes infectées par le VIH, c’est la première en termes de mortalité.

Huit pays seulement concentrent le plus grand nombre de nouveaux cas par an ces derniers temps. Parmi eux, l’Inde, les Philippines, le Pakistan et le Nigeria, notamment. L’Asie et l’Afrique sont les deux continents les plus touchés.

Qu’est-ce que la tuberculose ?

La Journée mondiale de la tuberculose vise à faire connaître une maladie qui, bien que très répandue, beaucoup l’ignorent.Peu de programmes de santé publique en parlent, ce qui la relègue au second plan.

Cependant, comme le montrent les statistiques, il s’agit d’un problème de taille pour les systèmes de santé. Ses complications pulmonaires deviennent chroniques, et sa capacité à provoquer des complications chez les patients atteints de VIH pèse lourdement sur ses traitements.

La tuberculose est définie comme la pathologie provoquée par le Mycobacterium tuberculosis qui pénètre dans l’organisme et s’installe en priorité dans les poumons. Il y génère une réaction qui forme des nodules dans le tissu pulmonaire.

La contagion est virale. Les bactéries voyagent dans l’air lorsqu’une personne infectée tousse ou éternue, et même lorsqu’elle crache. Les personnes les plus touchées sont les proches ; ceux qui passent beaucoup de temps avec les malades.

Le bacille en question peut vivre longtemps avec un organisme humain sans que la maladie ne se manifeste. Il est même possible d’avoir le bacille à vie sans souffrir réellement de tuberculose. Mais des défenses faibles, pour quelque raison que se soit, peuvent alors l’activer.

Bien que le tissu pulmonaire soit le principal touché, puisque le micro-organisme voyage dans l’air, il existe d’autres tissus qui présentent également des signes. Il existe une tuberculose des os, du système urinaire et du système digestif, même si leur fréquence est minime.

tuberculose
La forme pulmonaire est la présentation la plus fréquente de la tuberculose.
tuberculose
La fièvre qui apparaît le soir ou la nuit est un symptôme classique de la tuberculose.

Le problème de la résistance bactérienne à l’occasion de la Journée mondiale de la tuberculose

La Journée mondiale de la tuberculose, en plus de sensibiliser à la maladie, vise également à faire connaître les problèmes de son traitement. Les dernières décennies furent inquiétantes en raison de la résistance que la bactérie montra.

Bien que le traitement de la tuberculose soit effectué, de manière traditionnelle, avec des médicaments accessibles, le bacille développa des mécanismes de résistance. Ces mécanismes rendirent nécessaire la modification des schémas thérapeutiques.

De sorte qu’émergea le concept de tuberculose multirésistante, qui se définit comme celle qui ne répond pas aux deux antibiotiques de première ligne : la rifampicine et l’isoniazide. Il convient de recourir alors à l’utilisation de médicaments plus difficiles à obtenir et de longue durée, atteignant même deux ans d’utilisation.

Que faire à l’occasion de la Journée mondiale de la tuberculose ?

La fréquence de la maladie nous met devant la certitude que nous pouvons croiser des personnes qui en souffrent. C’est l’une des maladies les plus répandues dans le monde et une cause majeure de mortalité. Il ne faut pas la reléguer aux oubliettes.

Nous pouvons, à l’occasion de la Journée mondiale de la tuberculose, commencer par en apprendre davantage sur la maladie et peut-être découvrir quelles associations travaillent avec les malades dans notre région. Il existe un certain nombre de manières accessibles pour donner un coup de main.

Cela pourrait vous intéresser…

Cela pourrait vous intéresser ...
Qu’est-ce qu’une laparoscopie ?
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Qu’est-ce qu’une laparoscopie ?

La laparoscopie est une alternative extrêmement peu invasive à l'opération de l'abdomen conventionnelle ouverte, la laparotomie.



  • Quirós-Roldán, E., et al. “Bases moleculares de resistencia de Mycobacterium tuberculosis.” Revista de Diagnóstico Biológico 50.4 (2001): 200-203.
  • Grupo de Trabajo de Tuberculosis de la Sociedad Española de Infectología Pediátrica. “Documento de consenso sobre el tratamiento de la tuberculosis pulmonar en niños.” Anales de Pediatría. Vol. 66. No. 6. Elsevier Doyma, 2007.
  • World Health Organization. TB: Tuberculosis. No. WHO/CDS/TB/2003.321. Geneva: World Health Organization, 2003.
  • Flynn, JoAnne L., and John Chan. “Immunology of tuberculosis.” Annual review of immunology 19.1 (2001): 93-129.
  • Gómez, MN Altet, et al. “Estudio del retraso diagnóstico de la tuberculosis pulmonar sintomática.” Archivos de Bronconeumología 39.4 (2003): 146-152.