Laétrile ou amygdaline : usages, propriétés et risques

Dans la culture populaire, le laétrile ou amygdaline est connu sous le nom de "vitamine B17". Or, en réalité, ce n'est pas une vitamine du groupe B. Quels sont les usages de cette substance ?
Laétrile ou amygdaline : usages, propriétés et risques

Dernière mise à jour : 04 septembre, 2021

Le laétrile est également connu sous le nom « d’amygdaline » ou de « vitamine B17 ». Certains experts ne sont néanmoins pas d’accord avec ce dernier terme, car il s’agit d’un médicament contenant de l’amygdaline purifiée, extraite des graines de diverses plantes appartenant à la sous-famille des Amygdaloideae. 

Plus précisément, il s’obtient à partir de noix crues, de graines, de végétaux et de noyaux de fruits, tels que ceux des prunes, des abricots et des pommes. Son utilisation fait l’objet de controverses en raison du manque de preuves solides, même si nous lui attribuons des propriétés médicinales. Que devons-nous savoir sur le sujet ?

Laétrile ou amygdaline : ce qu’il faut savoir

Le laétrile ou amygdaline est le nom d’un médicament que créa le Dr Ernst T. Krebs Jr. dans les années 1950. Une publication de la revue médicale CA: A Cancer Journal for Clinicians commente que Krebs a émis l’hypothèse selon laquelle cette substance pouvait “tuer les cellules cancéreuses”.

Bien que populaire dans les années 1970, de nombreux États des États-Unis l’ont interdit, car des études remettaient en question son innocuité et son efficacité. Certaines signalaient même qu’il provoquait un risque élevé d’empoisonnement au cyanure, entraînant de graves conséquences. L’amygdaline purifiée est naturellement présente dans les aliments suivants :

  • Graines : millet, lin et sarrasin
  • Fruits secs : amandes amères, amandes crues et noix de macadamia
  • Légumes : carottes, céleri, germes de soja, haricots, entre autres
  • Noyaux : abricots, cerises, poires et prunes

Bien que la Food and Drug Administration (FDA) ne l’a pas approuvé, il est disponible sous forme de pilule ou par voie intraveineuse ou intramusculaire. De nombreux sites Internet publient des histoires de traitements qui ont été une réussite, mais la vérité est qu’il n’existe pas de preuve scientifique. En tout état de cause, le risque d’effets secondaires est important.

Voie intraveineuse.
La possibilité d’une application intraveineuse du laétrile est frappante dans la mesure où ce médicament n’a pas été approuvé.


  • National Center for Biotechnology Information (2021). PubChem Compound Summary for CID 656516, Amygdalin. Retrieved July 15, 2021 from https://pubchem.ncbi.nlm.nih.gov/compound/Amygdalin.
  • Unproven methods of cancer management. Laetrile. CA Cancer J Clin. 1991 May-Jun;41(3):187-92. doi: 10.3322/canjclin.41.3.187. PMID: 1902140.
  • Bolarinwa, I. F., Orfila, C., & Morgan, M. R. A. (2014). Amygdalin content of seeds, kernels and food products commercially-available in the UK. Food Chemistry, 152, 133–139. https://doi.org/10.1016/j.foodchem.2013.11.002
  • Milazzo, S., Ernst, E., Lejeune, S., & Schmidt, K. (2005). Laetrile treatment for cancer. In Stefania Milazzo (Ed.), Cochrane Database of Systematic Reviews. John Wiley & Sons, Ltd. https://doi.org/10.1002/14651858.cd005476
  • GAL EM, FUNG FH, GREENBERG DM. Studies on the biological action of malononitriles. II. Distribution of rhodanese (transulfurase) in the tissues of normal and tumor-bearing animals and the effect of malononitriles thereon. Cancer Res. 1952 Aug;12(8):574-9. PMID: 14945048.
  • Biaglow, J. E., & Durand, R. E. (1978). The Enhanced Radiation Response of anin VitroTumour Model by Cyanide Released from Hydrolysed Amygdalin. International Journal of Radiation Biology and Related Studies in Physics, Chemistry and Medicine, 33(4), 397–401. https://doi.org/10.1080/09553007814550311
  • Greenberg DM. The case against laetrile: the fraudulent cancer remedy. Cancer. 1980 Feb 15;45(4):799-807. doi: 10.1002/1097-0142(19800215)45:4<799::aid-cncr2820450432>3.0.co;2-6. PMID: 6986971.
  • Hwang HJ, Kim P, Kim CJ, Lee HJ, Shim I, Yin CS, Yang Y, Hahm DH. Antinociceptive effect of amygdalin isolated from Prunus armeniaca on formalin-induced pain in rats. Biol Pharm Bull. 2008 Aug;31(8):1559-64. doi: 10.1248/bpb.31.1559. PMID: 18670089.
  • Halenár, M., Medveďová, M., Maruniaková, N., & Kolesárová, A. (2013). AMYGDALIN AND ITS EFFECTS ON ANIMAL CELLS. The Journal of Microbiology, Biotechnology and Food Sciences, 2, 2217-2226.
  • Zhou J, Hou J, Rao J, Zhou C, Liu Y, Gao W. Magnetically Directed Enzyme/Prodrug Prostate Cancer Therapy Based on β-Glucosidase/Amygdalin. Int J Nanomedicine. 2020;15:4639-4657. Published 2020 Jun 29. doi:10.2147/IJN.S242359
  • Al-Khafaji K, Taskin Tok T. Understanding the mechanism of amygdalin’s multifunctional anti-cancer action using computational approach. J Biomol Struct Dyn. 2021;39(5):1600-1610. doi:10.1080/07391102.2020.1736159
  • Akyildiz BN, Kurtoğlu S, Kondolot M, Tunç A. Cyanide poisoning caused by ingestion of apricot seeds. Ann Trop Paediatr. 2010;30(1):39-43. doi: 10.1179/146532810X12637745451951. PMID: 20196932.
  • Bromley J, Hughes BG, Leong DC, Buckley NA. Life-threatening interaction between complementary medicines: cyanide toxicity following ingestion of amygdalin and vitamin C. Ann Pharmacother. 2005 Sep;39(9):1566-9. doi: 10.1345/aph.1E634. Epub 2005 Jul 12. PMID: 16014371.