Laissez le temps vous guérir et remettre chaque chose à sa place

Peut-être qu'aujourd'hui, cela vous semble impossible, mais tout ce dont vous avez besoin pour atteindre le calme et vous trouver vous-même, c'est du temps. N'oubliez pas qu'il finit toujours par remettre chaque chose à sa place.

 

Respirez et gardez votre calme, car la douleur de maintenant se guérira grâce aux aiguilles de l’horloge. Car le temps, même si vous n’y croyez pas, est implacable : tôt ou tard, il remet chaque chose et chaque personne à l’endroit qu’elle mérite.

Il est très possible que vous ayez déjà entendu cette phrase plus d’une fois : que les jours guériront vos peines et que petit à petit, vos larmes se transformeront en lueurs d’espoir.

Les aiguilles du temps, aussi curieux que cela puisse paraître, ont en réalité deux vertus : elles peuvent nous aider à soulager la douleur et à nous transformer en personnes fonctionnelles qui cachent une douleur chronique.

Nous souhaitons insister sur quelque chose d’important : pour adoucir une peine, pour traiter une dépression, le temps n’est pas la seule stratégie.

Nous devons y mettre de la volonté, de l’énergie, utiliser des outils personnels et une bonne gestion émotionnelle pour que le futur nous amène ce que nous méritons vraiment : le calme et l’équilibre.

Le temps est sage si vous vous le permettez

On nous a éduqué avec des idées mielleuses, des idées qui nous promettent des choses telles que : « la vie amène de belles choses à qui est bon de cœur » ou « le bon atteint toujours celui qui sait attendre ».

Aujourd’hui, vous savez qu’il arrive de mauvaises choses aux bonnes personnes, et que le bonheur ne frappe pas à la porte seul, même si nous l’attendons.

Qu’est-ce que cela signifie ? C’est très simple : vivre, c’est se transformer en un sage guerrier capable de connaître quelles sont les batailles qui méritent d’être livrées et quelles sont les guerres qu’il vaut mieux éviter.

Nous devons développer de nouvelles stratégies émotionnelles avec lesquelles survivre dans des environnements difficiles, complexes et en demande permanente.

Découvrez : 8 astuces naturelles pour combattre la tristesse et le mal-être

Guérir les peines implique de franchir plusieurs étapes

Visualisez un instant une blessure. Pour pouvoir la guérir, nous avons tout d’abord besoin de suturer la coupure, l’impact ou le traumatisme sur notre corps.

Nous avons donc besoin de points de suture, de bandage et de temps de repos. Ensuite, nous commençons la rééducation adaptée pour retrouver notre mobilité.

  • Dans le champ de la psychologie, c’est exactement la même chose : nous avons besoin d’un moment de récupération et un autre moment de rééducation.
  • Pour guérir la tristesse, acceptez que vous allez avoir besoin d’un moment de calme et de réflexion.
  • Une déception, un échec ou une perte se transforme dans notre cerveau de la même manière qu’une brûlure ou qu’un coup physique.
  • Notre chimie cérébrale favorise à ces moments-là un besoin de réflexion, où nous focalisons toute notre attention sur nous-même : n’évitez pas cette période, c’est la seule manière d’accepter ce qui est arrivé.

Lisez aussi : 5 caractéristiques des personnes empathiques

La vérité sort tôt ou tard au grand jour

Il est clair que pour gérer un moment difficile, il ne faut pas rester là sans bouger.

Le temps en soi ne guérit pas les blessures si nous ne les désinfectons pas nous-mêmes certaines pensées de notre vie, voire même certaines personnes.

  • Pour avancer avec sagesse, il faut prendre des décisions difficiles. C’est comme si le futur et le passage du temps se vivait avec plus d’intégrité.
  • Sachez aussi que la vérité finit toujours par sortir au grand jour, tôt ou tard.
  • Qui vous a trahi-e avec des mensonges, tôt ou tard, sera prisonnier de ses mauvaises actions.
  • Celui qui ne vous a pas écouté lorsque vous avez mis la vérité sur la table, à un moment donné, finira par prendre conscience de votre sincérité.
  • C’est pour cela qu’il est important de rester calme. Car l’hypocrisie des autres ne dure jamais très longtemps.
    À un moment, le mensonge s’écroule et celui qui l’a proféré reçoit ce qu’il mérite.

Comment garder son calme lors des périodes difficiles

La pression professionnelle, les problèmes de communication avec le conjoint, le manque de temps avec les enfants et même le fait de sentir fatigué-e et affligé-e sans raison apparente sont des choses très courantes aujourd’hui.

Découvrez : Personnalités nocives : 5 types de « trafiquant-e-s » de culpabilité

Nous pourrions dire que que nous avons oublié comment être heureux-se, mais c’est bien plus profond et complexe. Une sorte d’angoisse existentielle nous envahit, où nos priorités s’embrouillent.

  • Pour garder son calme lors de ces périodes compliquées, essayez de vous souvenir ce qui est le plus important pour vous et concentrez-vous là-dessus.
  • Le calme émotionnel s’atteint grâce au calme mental. Vous êtes ce que vous pensez, alors essayez de concentrer vos pensées vers des choses constructives, positives et pleines d’espoir.
  • Si vous êtes obsédé-e par le passé, par les erreurs déjà commises et les déceptions, vous n’avancez plus et vous alimentez davantage le chaos mental.
  • Rangez la pelote de vos pensées. Pratiquez la pleine conscience, concentrez tout votre intérêt sur l’ici et maintenant et allumez votre cœur.

Si vous gérez vos émotions adéquatement, le destin vous apportera ce que vous méritez, mais vous devez lutter pour cela !

A découvrir aussi