Le coronavirus et les personnes atteintes de cancer

27 mars 2020
Le plus important pour les personnes atteintes de cancer est qu'elles suivent les indications pour éviter la contagion du Covid-19. Aucune précaution particulière ne doit être prise à moins d'être prescrite par le médecin traitant.

Il existe une idée fausse selon laquelle le coronavirus ne touche sévèrement que les personnes âgées, alors que ce n’est pas le cas. Toute personne dont le système immunitaire est affaibli présente le risque de souffrir du Covid-19 plus gravement. Cela comprend les personnes atteintes d’un cancer.

Tous les virus, y compris le fameux SARS-Cov-2 ou coronavirus, doivent surmonter les défenses du système immunitaire de chaque individu pour s’installer et provoquer la maladie. Ces défenses sont généralement plus faibles chez les personnes souffrant de cancer et autres maladies chroniques. Ou chez celles qui suivent un traitement avec des substances réduisant leur immunité.

Par ailleurs, il faut insister sur le fait que les personnes atteintes de cancer n’ont pas plus de risque de contracter la maladie. Leur risque est exactement le même que celui de toute autre personne. Ce qui peut arriver, c’est que, si elles le contractent, elles subissent une attaque plus virulente, et aient des symptômes beaucoup plus sévères.

Coronavirus : protection des personnes atteintes de cancer

Il n’existe pas de différence majeure dans la protection du coronavirus applicable aux personnes souffrant de cancer. En principe, elles doivent suivre les mêmes indications que les autres, mais avec une rigueur plus stricte. La meilleure manière de se protéger de la contagion est d’éviter le contact social au maximum. L’isolement et la distance sont les mesures clés pour empêcher l’infection.

Lorsqu’il s’agit d’éviter le contact avec d’autres personnes, cela comprend les membres de la famille et ceux qui font partie de la routine habituelle. En effet, les instructions ne visent pas seulement à restreindre le contact avec les étrangers. Il n’est pas conseillé de se serrer la main ou de s’embrasser, sauf si vous êtes certains que la personne n’a pas le virus.

Par ailleurs, il est recommandé de porter des gants jetables, si cela est possible. Ces mesures suivent une logique simple : moins une personne est exposée au virus, moins elle risque d’être infectée.

Les personnes atteintes de cancer sont plus fragiles face au COVID-19

Lisez également : Comment éviter de contracter le coronavirus en faisant ses courses ?

L’hygiène : un facteur crucial

Le virus SARS-CoV-2 est très vulnérable à l’eau et au savon. Ces micro-organismes possèdent une couche lipidique, autrement dit une couche de graisse qui se détruit avec le savon. Sans cette couverture, le virus se désintègre. Il est donc plus que jamais important de se laver les mains aussi souvent que possible.

Face à cette mesure, beaucoup de personnes se demandent si elles doivent se laver les mains parce que le virus pénètre par la peau. La réponse est non. Cette mesure d’hygiène est recommandée pour des raisons que l’on explique mieux avec un exemple. Supposons que le facteur soit porteur de virus et ait toussé sur le paquet qu’il va livrer. La personne qui le reçoit ne sait pas ce qui s’est passé et prend le paquet sans précautions.

Le virus peut alors rester sur ses mains, mais cela ne suffit pas à favoriser la contagion. Cependant, si cette même personne qui reçoit le paquet se frotte ensuite les mains sur le visage, le SARS-CoV-2 aura la possibilité de pénétrer dans l’organisme à travers la bouche, le nez et les yeux. L’infection a alors lieu.

Par conséquent, comme nous ne pouvons pas être pleinement attentif à tout ce que nous touchons, le mieux est de se laver les mains régulièrement. Si le virus s’y trouve, il disparaîtra et le risque n’existera plus. S’il n’y est pas, peu importe. C’est une habitude à acquérir, car si le risque n’existe pas aujourd’hui, il peut survenir demain.

Pour ne pas contracter le coronavirus, les personnes atteintes de cancer doivent d'autant plus veiller à leur hygiène

Découvrez davantage : Les aliments peuvent-ils être contaminés par le coronavirus ?

Le coronavirus et les personnes atteintes de cancer : autres mesures de contrôle

Le New England Institute for Complex Systemsl’un des centres qui recueille des recommandations depuis quelques mois, conseille de créer des zones de sécurité, en commençant par la maison. Il s’agit simplement de s’assurer que le virus n’entre pas dans la maison ou dans une zone déterminée.

La meilleure façon d’y parvenir est de garantir que toutes les personnes qui se trouvent dans le foyer ou qui fréquentent la zone, respectent les mesures d’hygiène et de contact. Cela signifie également de ne pas recevoir de visiteurs. Ou alors de leur demander de porter un masque, de se laver les mains et de maintenir une distance physique.

Par ailleurs, il est préférable de faire une réserve de médicaments pour un mois ou deux. En effet, si le système de santé s’effondre, il se peut que l’approvisionnement soit interrompu. Ce qui pourrait être grave. En outre, il est important de nettoyer régulièrement les surfaces et les objets que l’on touche. Il suffit de passer un chiffon imbibé de savon ou d’eau de javel, principalement sur les poignées de portes et les interrupteurs.

Enfin, les personnes avec un cancer doivent être plus prudentes que d’habitude. Mais, cela ne veut pas dire qu’il faut être obsédé ou envahi par la peur. Tout se résume à l’adoption de nouvelles habitudes qui, au bout de quelques jours, cesseront d’être étranges.