Le mindfulness pour réduire le stress du personnel de santé

Le mindfulness ou la pleine conscience est une pratique qui peut aider à gérer le stress. C'est pourquoi elle est recommandée tant pour le personnel de santé que pour les personnes qui souffrent de stress au travail. Apprenez-en plus ici sur ce sujet.
Le mindfulness pour réduire le stress du personnel de santé

Dernière mise à jour : 10 septembre, 2021

Le stress du personnel de santé est un problème dont le nombre de personnes affectées augmente. La pression et la surcharge de travail auxquelles cette classe de travailleurs est soumise font qu’une grande partie d’entre eux se retrouvent dans une situation de stress professionnel et personnel constant.

De sorte que certaines mesures tentent d’améliorer ce problème autant que possible. L’une des options proposées est le mindfulnessune pratique qui vise à fournir des outils pour prendre conscience de nos pensées, de manière à pouvoir gérer certaines émotions.

Qu’apporte-t-elle au personnel de santé? Nous détaillerons ci-après en quoi consiste le mindfulness et comment il peut contribuer à une meilleure santé mentale pour ces travailleurs. Poursuivez donc votre lecture !

Qu’est-ce que le mindfulness ?

Le mindfulness est un concept psychologique qui signifie pleine conscienceIl s’agit d’être pleinement conscient du moment présent, c’est-à-dire des pensées, des sentiments, de l’environnement, des émotions, des stimuli, etc. Il faut seulement prêter attention au moment présent sans juger, sans interpréter ni justifier ce que nous vivons.

La pratique repose sur une série d’exercices de méditation, de respiration et même de yoga, en vue d’atteindre un état de conscience. Il s’agit d’une conception pragmatique de la méditation traditionnelle qui a pour simple objectif d’améliorer la qualité de vie de ceux qui la pratiquent. Le mindfulness n’est liée à aucune religion ou philosophie.

Le stress du personnel de santé

Les exigences professionnelles, la pression à laquelle il est soumis et la responsabilité qui lui incombe font du personnel de santé l’un des groupes professionnels les plus stressés. Ce stress génère par ailleurs ce que l’on appelle le burnout, qui est déjà considéré comme une maladie professionnelle.

Le burnout dernier consiste en un épuisement émotionnel, une dépersonnalisation et une démotivation, avec un sentiment de non-accomplissement personnel. Il se manifeste par des altérations de l’humeur, voire des altérations du métabolisme et de la fonction cardiovasculaire.

Ceci pourrait vous intéresser : Maladies dermatologiques dues au stress

Outre le fait que le personnel de santé soit l’un des groupes qui souffre le plus de cette maladie professionnelle, le stress interfère également avec la pratique clinique. Un soignant qui présente ce syndrome peut l’exprimer de plusieurs manières. L’une d’elles est la difficulté à gérer les émotions intenses de ses patients, et même de ses collègues. Cela peut alors l’amener à commettre davantage d’erreurs dans la pratique.

Cela peut également produire une matité affective. Il s’agit de la perte de la capacité d’identifier les sentiments que ressentent les patients, ses collègues et même ce qu’il ressent. Cette situation génère un manque d’empathie, qui se traduit par le fait de moins bien traiter le patient, tout en provoquant un mal-être général.

Stress du personnel de santé.
Le mindfulness ou la pleine conscience est une pratique qui peut aider à gérer le stress et d’autres émotions.

Comme nous l’expliquions antérieurement, cette pratique cherche à atteindre un grand état de conscience de soi. L’entraînement continu au mindfulness, l’amélioration des techniques et cet état de conscience pourraient avoir une influence très favorable sur l’humeur et le travail de ce personnel.

Une amélioration de l’état émotionnel se produit lorsque nous atteignons cet état de conscience de soi. Une sensation de bien-être est également présente. Nous contrôlons mieux nos émotions et celles des autres, ce qui augmente le plaisir de vivre.

Cette pratique peut donc aider le personnel de santé à mieux exercer sa profession. Ces travailleurs seront moins stressés, l’entente avec les patients et les collègues s’améliorera et les décisions prises seront plus judicieuses. L’environnement de travail, de manière générale, sera plus agréable.

Un médecin content.
La pratique du mindfulness par le personnel de santé peut aider à améliorer leur humeur. Elle améliorera par la même la prise de décision.

Le mindfulness aide-t-il uniquement le personnel de santé à gérer le stress ?

Non. La pratique du mindfulness convient à toute personne, qu’elle ait ou non des problèmes de stress en lien avec le travail. L’objectif est toujours le même, tout comme les bienfaits. Comme toujours, consulter un professionnel expérimenté est recommandé pour une pratique plus enrichissante.

Cela pourrait vous intéresser ...
Le stress au travail associé au risque d’infarctus
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Le stress au travail associé au risque d’infarctus

Le stress au travail est associé au risque d'infarctus dans le monde entier. Aucun pays, aucune société n'échappe à ce lien qui augmente.



  • Mechanisms of mindfulness – Shapiro – 2006 – Journal of Clinical Psychology – Wiley Online Library [Internet]. [cited 2020 Mar 2]. Available from: https://onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1002/jclp.20237
  • Academic Mindfulness Interest Group M, Academic Mindfulness Interest Group M. Mindfulness-Based Psychotherapies: A Review of Conceptual Foundations, Empirical Evidence and Practical Considerations. Aust New Zeal J Psychiatry. 2006 Apr;40(4):285–94.
  • ¿Qué es Mindfulness? [Internet]. [cited 2020 Feb 27]. Available from: https://www.mindfulness-salud.org/mindfulness/que-es-mindfulness/
  • Mindfulness-based psychotherapies: a review of conceptual foundations, empirical evidence and practical considerations: Australian and New Zealand Journal of Psychiatry: Vol 40, No 4 [Internet]. [cited 2020 Mar 2]. Available from: https://www.tandfonline.com/doi/abs/10.1080/j.1440-1614.2006.01794.x
  • Laneri D, Schuster V, Dietsche B, Jansen A, Ott U, Sommer J. Effects of Long-Term Mindfulness Meditation on Brain’s White Matter Microstructure and its Aging. Front Aging Neurosci. 2016;7:254. Published 2016 Jan 14. doi:10.3389/fnagi.2015.00254