Les 6 désavantages des régimes extrêmes

9 avril 2019
Les régimes extrêmes proposent des plans d’alimentation restrictifs et dangereux. Même s’ils vous font perdre du poids rapidement, ils causent des effets secondaires qui peuvent réduire votre qualité de vie.

Les régimes extrêmes ont gagné en popularité dans le monde entier, considérés comme un moyen « rapide » de perdre du poids en quelques jours. Ce sont des plans d’alimentation restrictifs qui diminuent brusquement le total de calories journalières, en passant outre les nécessités nutritionnelles de notre corps.

Les résultats donnés sont quasi « miraculeux » et c’est pour cela que nombre de personnes prennent la décision de les adopter. L’inconvénient, c’est que ce sont des régimes qui obligent notre organisme à dépasser ses limites, lui causant une série de réactions indésirables.

De plus, la majorité de ces plans produisent le fameux « effet yoyo », et c’est pour cette raison que beaucoup échouent en voulant maigrir rapidement et de manière peu sûre.

Quels sont les risques des régimes extrêmes ? Même si beaucoup préfèrent passer outre, cette variété de programmes alimentaires montre des désavantages qui mettent en danger notre santé en de nombreux aspects. Découvrez-les !

Les désavantages des régimes extrêmes que nous devons tous connaître

La majeure partie des personnes intéressées par un régime extrême ont grossi suite aux excès dans leur alimentation. Désireuse que retrouver leur silhouette d’avant, elles optent pour ces plans qui promettent des résultats en quelques jours ou quelquessemaines.

Ceci ne veut pas dire que tous les régimes soient mauvais. Cependant, s’il l’on veut perdre du poids, il vaut mieux choisir les options qui proposent une alimentation équilibrée et pleine de nutriments.

A lire : 5 régimes à la mode qui mettent votre santé en danger

Quand ces critères ne sont pas remplis, la perte de poids peut être liée à une mauvaise nutrition ou à des maladies. Par conséquent, même s’ils font maigrir, ce sont des régimes qui ne sont recommandés par aucun expert en nutrition. Voyons ici quelques uns de leurs désavantages :

  1. Ils peuvent produire de l’hypoglycémie

effets négatifs des régimes extrêmes

Les personnes qui suivent un régime dans le cadre duquel il faut supporter la faim ont de grandes chances de souffrir d’un épisode d’hypoglycémie. Que ce soit parce qu’ils se privent de manger, ou qu’ils prennent des substituts de nourriture.

De plus, les cellules n’obtiennent pas le combustible requis pour travailler dans des conditions optimales, ce qui provoque des états de fatigue et de faiblesse.

  1. Ils augmentent les niveaux de cholestérol

Quand les régimes extrêmes sont basés sur la consommation de viandes et de protéines, le risque de souffrir de problèmes à cause d’un fort taux de cholestérol dans le sang est accru. C’est d’ailleurs pour cela que de nombreux patients finissent par avoir des problèmes de douleurs dans les articulations.

Même si l’organisme a la capacité de digérer les protéines, une quantité excessive peut surcharger ses fonctions. L’une des conséquences est l’augmentation des lipides dans le sang, ce qui intensifie le risque de maladie cardiovasculaire grave.

  1. Ils causent des problèmes digestifs

Tandis que certains régimes extrêmes entraînent le développement de la constipation et de problèmes dans le colon, d’autres produisent des épisodes de diarrhée et de déshydratation. Le régime peut être carencé en fibres diététiques, un nutriment clé pour la digestion.

effets négatifs des régimes extrêmes

 

De plus, lorsqu’il contient trop de fibres et d’eau, comme c’est le cas du régime basé sur les fruits et légumes, il peut provoquer des crampes abdominales et des selles aqueuses et molles.

  1. Ils produisent l’effet yoyo

L’organisme répond à tout type d’alimentation restrictive et, par conséquent, il est normal de maigrir. Mais une fois que sont rétablies les habitudes alimentaires régulières, le corps, en réaction au changement, entraîne le fameux effet yoyo.

Par conséquent, la sensation d’anxiété par rapport à la nourriture augmente, ainsi que la tendance à accumuler des graisses dans diverses parties du corps. C’est pour cette raison que beaucoup reprennent rapidement leurs poids perdu.

  1. Ils affectent votre système immunitaire

Un changement brusque dans l’alimentation et la restriction d’aliments nutritionnels essentiels peuvent affecter significativement la santé immunitaire. Souvent, ceux qui se soumettent à des régimes extrêmes sont plus enclins à souffrir d’infections et de maladies.

 

Quand le corps n’est pas préparé physiquement, il épuise ses antibiotiques naturels pour remplacer les minéraux qu’il ne reçoit pas. Faiblissent donc nos défenses et les antigènes peuvent attaquer les tissus sans difficultés.

  1. Ils produisent des désordres métaboliques

Les régimes extrêmes qui proposent d’éliminer complètement un groupe de nutriments peuvent entraîner des désordres métaboliques. En limitant par exemple les glucides et les graisses, l’activité du métabolisme va souffrir du changement.

Vous aimerez sûrement : Le régime à la bière : un régime sain ?

Par conséquent, beaucoup de fonctions des organes vitaux sont altérées et se produisent symptômes et maux qui peuvent affecter la qualité de vie quand ils ne sont pas contrôlés à temps. Quelques uns d’entre eux incluent :

  • Diabète de type 2
  • Perte de la masse musculaire
  • Hyper ou hypo thyroïdisme
  • Dyslipidémies
  • Affections du foie

Vous voulez perdre du poids sans exposer votre santé ? Au lieu d’adopter des régimes extrêmes, choisissez un plan d’alimentation complet qui s’adapte à vos besoins. Même si les résultats tardent un peu plus à arriver, ils sont plus sûrs et permanents.

 

  • Dones, M. J. C., Villar, M. I. F., Bonilla, M. J., González, C. M., & Rodríguez, M. M. (2016). Dietas milagro bajas en hidratos de carbono o carbofóbicas: perspectiva enfermera desde la evidencia. Enfermería Clínica, 26(4), 243-249.
  • Grande, F. (1991). Dietas extremas en la edad infantil. Repercusión sobre el crecimiento y el estado de nutrición. Actualidad Nutricional, 5, 40-1.
  • Muniz, F. J. S., & Pérez, B. S. (2015). Importancia de la dieta en la obesidad. Monografías de la Real Academia Nacional de Farmacia.