Les applications peu connues de l’huile de romarin

· 17 juin 2014
Au moment de l'appliquer, n'oubliez pas de bien diluer l'huile de romarin pour éviter les possibles réactions allergiques.

Cet arbuste buissonnant est réellement excellent pour traiter diverses maladies et affections. On peut l’utiliser sous diverses formes, en infusion par exemple, ou faire usage de ses branches séchées, etc. L’huile essentielle de romarin a des propriétés merveilleuses pour la santé et pour les soins esthétiques. Voyez dans cet article quels sont les usages de l’huile de romarin !

Quelques informations concernant l’huile de romarin

Cette plante est utilisée depuis des millénaires. Certains vestiges indiquent qu’au temps de l’ancienne Égypte, on connaissait déjà ses vertus et ses applications. Le romarin a toujours été très apprécié pour ses propriétés curatives et pour son efficacité pour les soins de beauté. On estime qu’en l’an 500 avant J.C. les Grecs et les Romains l’avaient déjà incorporé à leur diète, et il était considéré comme une plante médicinale de renom. Actuellement, la plus grande partie de la production de romarin (qui est ensuite transformée en huile) provient d’Espagne, de France et du Maroc, bien que cet arbuste puisse être facilement cultivé dans tous les climats tempérés.

L’huile de romarin a une fonction thérapeutique et elle est utilisée pour ses vertus médicinales. L’extraction s’effectue par la distillation de l’huile de cette plante. Elle est intense, très concentrée, et elle ne s’utilise pratiquement jamais pure, sinon diluée dans d’autres produits.

Romarin2

Les applications les plus reconnues de l’huile de romarin

L’une des principales applications de l’huile de romarin se doit à sa capacité à lutter contre le vieillissement cutané. La mélanger avec de la menthe et l’appliquer ensuite sur la peau. Son effet est instantané et plus remarquable que celui des crèmes que l’on peut trouver dans les parfumeries. De plus, elle détend les traits et hydrate les cellules du derme, ce qui améliore l’aspect de la peau en quelques minutes ! Beaucoup de gens utilisent le romarin comme produit de beauté car ses bienfaits sont immenses ; il donne de la fraîcheur, de la souplesse et de l’éclat à la peau et il exerce un effet protecteur sur les cellules grâce à sa concentration en antioxydants.

L’huile de romarin a également des propriétés calmantes et anti-inflammatoires, et c’est pour cette raison qu’elle est souvent utilisée en médecine sportive pour masser les athlètes aux endroits où les muscles sont surchargés ou sur les zones où des lésions se sont produites. Elle améliore l’état général lorsqu’on l’applique par des mouvements circulaires et qu’elle pénètre par les pores de la peau. Elle constitue donc un bon remède pour réduire les inflammations causées par l’arthrite, par les rhumatismes ou par les hémorroïdes.

L’huile de romarin a des propriétés antiseptiques et antibiotiques : elle peut être utilisée pour désinfecter des blessures superficielles, des coupures, des égratignures, etc. Son application évitera que les bactéries ou les germes ne pénètrent dans la lésion et ne puissent l’infecter. Il s’agit d’un excellent cicatrisant qui favorise la régénération de la peau. Les blessures guérissent plus rapidement et la zone affectée ne garde pas de marques.

Romarin3

Depuis fort longtemps l’huile de romarin est utilisée pour améliorer l’état des cheveux, qu’ils soient gras ou secs. On peut l’utiliser en guise de shampooing ou en ajouter quelques gouttes dans son shampooing habituel pour laver toute la chevelure. Son utilisation cosmétique est de plus en plus répandue et nombreux sont les traitements capillaires, les crèmes et les lotions qui contiennent de l’extrait de romarin ou de l’huile de romarin.

Vous pouvez faire usage de l’huile essentielle de romarin comme d’un dentifrice très efficace, car elle élimine la mauvaise haleine due à une profusion de bactéries à l’intérieur de la bouche. Et de plus, elle donne une haleine fraîche et délicieuse !

L’huile de romarin peut s’utiliser pour traiter les problèmes respiratoires en faisant des inhalations ; pour soigner une congestion nasale, un rhume, une grippe ou pour traiter les allergies. On peut aussi appliquer une goutte d’huile sous chaque narine pour se déboucher le nez.

Cette huile présente un autre avantage : elle favorise l’agilité mentale, elle sert à combattre le stress et la dépression, elle diminue la tension nerveuse et l’anxiété, etc. Elle prédispose à la bonne humeur et donne de l’énergie.

Grâce à son effet stimulant et tonique, elle améliore la circulation sanguine et en même temps renforce le système immunologique ; elle nous protège en quelque sorte des maladies de l’appareil respiratoire et des maladies du système digestif ; on peut l’utiliser dans le traitement des diarrhées et de la constipation en faisant des massages sur l’estomac et sur le bas-ventre. En massant le dos, on favorise l’élimination des liquides que le corps retient, car elle a des propriétés diurétiques ; enfin, elle est salutaire pour le foie et on l’utilise dans le traitement de l’ictère.

Romarin4

Elle est excellente pour les femmes, car elle soulage les douleurs menstruelles ; on peut appliquer quelques gouttes d’huile de romarin sur le bas-ventre en le couvrant d’une serviette chaude pour faire augmenter la température dans cette zone. Cela sert aussi à réduire les gonflements et à soulager les maux de tête.

Si on la mélange à d’autres huiles essentielles comme l’huile essentielle d’amande, l’huile de romarin se révèle très efficace pour traiter la calvitie ou la chute des cheveux, de même que la dermatite séborrhéique. Faire de légers massages circulaires sur le cuir chevelu et laisser agir quelques minutes avant de se laver la tête.

L’huile de romarin est contre-indiquée dans certains cas

Étant donné qu’elle stimule le système nerveux, l’huile de romarin ne doit pas être utilisée par des personnes souffrant d’hypertension artérielle ou d’épilepsie. Les femmes enceintes doivent également éviter son utilisation (elle était utilisée autrefois pour provoquer l’accouchement). Les personnes qui ont la peau sensible doivent s’abstenir d’en faire usage car c’est une huile très concentrée et très stimulante. Si elle n’est pas bien diluée, elle peut irriter la peau, provoquer des démangeaisons, des brûlures et des inflammations. On ne doit jamais l’avaler et son utilisation doit être supervisée par un médecin homéopathe ou un spécialiste en médecine alternative.

Photographies reproduites avec l’aimable autorisation de veganbaking.net, de Jennifer C, de The world through Athene’s et de barockschloss.