Les changements du corps de la femme tous les dix ans

21 mars 2016
Les changements que connaît le corps de la femme tout au long de sa vie ne sont pas seulement extérieurs. Les plus importants sont ceux qui s'opèrent à l'intérieur.

 

Le passage du temps nous affecte tous, même les célébrités, qui passent des heures innombrables chez le chirurgien.

Les rides et la faiblesse des os peuvent être les signes les plus importants de vieillesse, mais il en existe d’autres dont vous ne vous étiez même pas rendu compte.

Dans cet article nous allons vous expliquer comment change le corps de la femme tous les dix ans. Vous serez étonné !

Qu’arrive-t-il à l’organisme tous les dix ans

Notre corps va lentement modifier quelques questions. Très souvent il se prépare pour ce qui approche et c’est pour cela qu’il faut l’accepter. Cependant, ça ne veut pas dire qu’il faut cesser de prendre soin de soi ou de vouloir s’améliorer.

Faites très attention aux changements que subit le corps de la femme décennie après décennie.

De 20 à 30 ans

De 20 à 30 ans

A cette étape les deux mots clés sont sexualité et courbes. Ce qui signifie que la nature prépare la femme à être mère, et pour cela, il est très probable que son appétit sexuel soit (presque) insatiable, de la même manière les périodes menstruelles se régularisent par rapport à celles de l’adolescence.

C’est à ce moment que l’on commence à prendre au sérieux les bienfaits du sport, et si c’est bon pour la santé, le sport peut également provoquer des mycoses vaginales, des problèmes aux pieds et des douleurs musculaires.

Il est également probable qu’à cet âge vous alliez toujours danser, ou peut-être préférez-vous prendre le soleil tout l’été. Ce qui aura des conséquences sur la production de collagène et d’élastine et peut provoquer des taches et des rides à partir de 30 ans.

Vous voulez en savoir plus ? Lisez : 7 symptômes dangereux qui doivent alerter les femmes

D’autre part, les courbes commencent à se profiler grâce à la stabilisation hormonale. On commence à accumuler de la graisse dans les cuisses, les hanches et les seins pour donner lieu à la typique silhouette féminine.

Ce processus sert également de préparation pour avoir des enfants.

De 30 à 40 ans

De 30 à 40 ans

Cette étape est réellement synonyme de beaucoup de changements et les mots clés sont les rides et les soins intensifs. 35% des femmes qui ont dépassé leur troisième décennie souffre d’acné.

A quoi est-ce dû ? A la pollution environnementale, au stress et au manque de nettoyage en profondeur quotidien. Il est important de garder les pores libres pour que l’excès de sébum puisse sortir sans problèmes.

Il est recommandé de nettoyer le visage le matin et le soir avec des produits adaptés.

Les seins commencent à tomber, que vous soyez mère ou non, même si la grossesse et l’allaitement ont beaucoup à voir.

Un autre des raisons pour lesquelles les seins ne sont plus aussi rond qu’à 20 ans, est la perte ou la prise de poids et l’usage de soutiens-gorges non-adaptés à la pratique du sport.

Les problèmes dentaires commencent à apparaître pendant cette décennie. Surtout après avoir été enceinte. Le tiers de la population féminine de plus de 30 ans a des gingivites et des infections buccales.

Ceci est provoqué par les changements hormonaux, qui augmentent la perméabilité des vaisseaux sanguins et provoquent une enflure.

Femme âgée

Il n’est plus aussi facile qu’avant de perdre du poids. Si dans la décennie des 20 ans les régimes à la pomme, à la fraise ou au pamplemousse fonctionnaient, ce n’est plus la même histoire désormais.

La graisse commence à s’accumuler (et il est impossible qu’elle réduise) sur le ventre, les cuisses et les bras. Si à 38 ans vous n’êtes pas arrivé à votre poids idéal, malheureusement vous perdrez la bataille contre les kilos.

Enfin il faut parler de la gravité. Oui, ce mot qui fait penser à un cauchemar. Il provoque le relâchement des tissus surtout au niveau du menton, autour des yeux et de la bouche.

De 40 à 50 ans

De 40 à 50 ans

La ménopause est le maître mot de cette décennie. L’idée d’être mère à ce niveau est pratiquement impossible.

S’il est vrai que de nombreuses femmes ont des enfants après 40 ans, ce n’est pas recommandé car cela peut être dangereux tant pour la femme que pour l’enfant.

Les ovules ne sont plus de la même qualité que quand nous étions jeunes.

Parmi les signes de ce changement important dans la vie d’une femme, nous pouvons signaler les typiques « chaleurs » en plein hiver, la sudation excessive et la mauvaise humeur.

Les symptômes peuvent empirer à n’importe quel moment de l’année sans aucune explication.

D’autre part, à partir de 48 ans, le quart des femmes commencent à perdre leurs cheveux ou à souffrir d’alopécie. Même si ce n’est pas aussi flagrant que chez les hommes, l’épaisseur d’un cheveu réduit quasiment de moitié (de 0,06 mm à 0,03 mm).

Il est plus difficile de faire pousser ses cheveux et de garder une chevelure du style Rapunzel.

De 50 à 60 ans

De 50 à 60 ans

La fragilité osseuse et les kilos en trop sont typiques de cette décennie. Ceci est provoqué par la baisse d’œstrogènes maintenant que la ménopause est terminée. L’ostéoporose est très fréquente et affecte la dureté des os.

Près de 50% des femmes de plus de 50 ans souffrent de fractures des os (surtout des hanches et des épaules).

Si l’on croit que le fait de consommer des yaourts et du lait aide à éviter les problèmes osseux, il existe d’autres recettes maison intéressantes : le poisson, les amandes et les légumes à feuille verte (surtout le basilic et les épinards).

N’oubliez pas de lire : Un régime idéal pour les femmes ménopausées

Les kilos en trop sont un sujet de conversation récurrent à cet âge, mais ce n’est pas la seule chose qui arrive.

Elles souffrent également d’insomnie, d’apathie sexuelle et de faiblesse anémique. On perd également la masse musculaire et enfin la force.

Le tissu adipeux mou devient la principale source d’hormones, car les ovaires ne produisent plus d’œstrogènes.

Quant à la peau, elle se dessèche, s’affine puis perd de sa fermeté à cause de la faible production de collagène et le fonctionnement des glandes sébacées.

Enfin, à cette époque augmentent les caries et il est possible que des parties des dents tombent à cause de l’usure des os et des gencives.

Adulte

Et à partir de 60 ans ? Le corps se stabilise, les follicules pileuses diminuent en taille (plus d’épilation) et les changements sont davantage externes qu’internes.

 

 

 

 

 

A découvrir aussi