Les symptômes d’une infection des reins chez la femme

Lorsque nous souffrons d'une infection rénale nous perdons petit à petit de nos forces, et nous sommes de plus en plus fatigués.

Les femmes, de par leur constitution physiologique, sont plus enclines à souffrir d‘infections rénales. Une simple infection urinaire peut entraîner des complications, qui se propagent dans les reins et engendrent des conséquences qu’il est important de connaître.

Aujourd’hui, pour le bien de votre santé et pour votre tranquillité d’esprit, nous vous invitons à découvrir dans cet article, les principaux symptômes d’une infection des reins.

1. Quelles sont les principales causes d’une infection rénale ?

Reins

Les symptômes apparaissent rapidement, d’un jour à l’autre, sans que la personne qui en souffre n’en connaisse les raisons.
Beaucoup de femmes sont surprises par le diagnostic d’une infection rénale, mais en réalité, elle peut apparaître pour de nombreuses raisons qui sont les suivantes:

  • La raison la plus fréquente est une infection de la vessie qui n’a pas été traitée correctement.
    Parfois, il peut arriver que nous ne suivions pas bien le traitement prescrit. De nombreuses femmes décident également de pratiquer l’auto-médication, ce qui n’est pas recommandé.
    Il existe un antibiotique approprié pour chaque type de bactérie qui cause une infection.
    Il est donc essentiel de consulter son médecin en cas d’infection de la vessie, pour ne pas que cela entraîne des conséquences néfastes sur les reins.
  • Les femmes sont plus exposées à ce type d’infection du fait de leur anatomie. Il est donc fondamental d’avoir une bonne hygiène intime pour éviter les infections. Mais attention, il s’agit simplement d’une hygiène quotidienne normale, et non pas d’une hygiène excessive qui peut être nocive, car elle élimine les bonnes bactéries qui maintiennent l’équilibre de la flore vaginale par exemple.
    Faites également attention à vous protéger durant les relations sexuelles.
  • Parfois, les reins polykystiques peuvent engendrer de telles infections.
  • Le diabète est également un facteur à prendre en compte.
  • Avoir des calculs rénaux est, sans aucun doute, un signe avant-coureur d’une infection des reins.
  • Des défenses naturelles amoindries et un système immunitaire faible engendrent aussi ce type d’infections.

2. Les symptômes d’une infection rénale

Kyste-rein

 

1. Une fatigue inexpliquée

La fatigue intervient progressivement. Il y a des jours où nous nous sentons très fatigués à cause des règles, des maux de tête, etc. C’est quelque chose de normal.

Mais, dans le cas d’une infection rénale, vos forces peuvent vous quitter du jour au lendemain. Tout à coup, vous ne pouvez plus faire autre chose que vous allonger ou vous asseoir pour vous reposer.

  • La fatigue augmente de jour en jour, et vous ne voyez pas d’amélioration à l’horizon.
  • Elle n’est pas liée au stress ou aux efforts que vous faites au quotidien.
  • Elle ne se résout pas par la prise de médicaments, et vous ne parvenez plus à réaliser vos tâches quotidiennes.

2. Plusieurs types de douleurs

Une infection aux reins entraîne souvent différents types de douleurs qu’il faut savoir reconnaître :

  • Une douleur sur les côtés de l’abdomen.
  • Cette douleur peut se propager dans l’aine, et à la moindre pression sur cette zone, vous ressentez un soulagement instantané.
  • Des douleurs très fortes dans la partie basse du dos, de chaque côté. C’est comme si vous aviez une brûlure intense dans cette zone.
  • Des maux de têtes intermittents, mais très intenses.

3. Des altérations de l’urine

  • Il est très fréquent que, subitement, vous ayez des envies d’uriner très pressantes. Et une fois que vous avez fini, vous ressentez encore ce besoin d’uriner.
  • L’urine prend une couleur plus sombre, proche du « coca-cola ». C’est le signe qu’elle contient du sang, voire du pus.
  • Le simple fait d’uriner vous cause de grandes douleurs.

4. Une fièvre intense

Le fait d’avoir un peu de fièvre indique la présence d’une infection dans le corps. Si vous présentez les symptômes présents, en plus de la fièvre, consultez immédiatement votre médecin, car c’est un signe clair d’une infection rénale.

5. Un manque d’appétit

Il est très fréquent que s’ajoute à ces maux une perte d’appétit. Rien ne vous fait envie, que ce soit des plats cuisinés ou bien des salades basiques. Il est également possible d’avoir très soif, car les infections assèchent le corps de l’intérieur, causant ainsi une grande sensation de soif.

6. Une accélération du pouls

La conséquence directe de la fièvre, et de l’infection, est la survenance de tachycardie, d’accélération du pouls. L’organisme est altéré et oblige le coeur à travailler davantage pour se libérer de l’infection. Cela cause également de la fatigue.

7. Des nausées et des vomissements

Le fait de ressentir des nausées, et des envies de vomir, est le signe que l’infection des reins est très avancée. Lorsque vous commencez à ressentir des troubles digestifs, et que vous avec certains problèmes intestinaux, il faut vous alarmer. Cela peut aggraver la sensation de faiblesse, de vertige, de fatigue.

Essayez de ne pas en arriver à de tels extrêmes. Une infection des reins doit s’identifier avec la présence de fièvre, de fatigue, de douleurs dans la partie basse du dos et de sang dans l’urine.

santé-douleur-foie

Gardez toujours à l’esprit que seul votre médecin peut vous prescrire un traitement adéquat et efficace. Normalement, ce sont les antibiotiques qui vous permettront de combattre l’infection, mais, comme nous vous le disions, il est important de suivre toutes les règles émises par les professionnels de santé que vous consultez.

En attendant, suivez un régime adapté, reposez-vous bien, et ne perdez jamais votre optimisme. Votre santé en a besoin !

Catégories: Soins Étiquettes:
A découvrir aussi