N’ayez pas peur de perdre celleux qui ne se sentent pas chanceux-ses de vous avoir

23 juin 2017
Si vous devez perdre qui n'en vaut pas la peine, ne souffrez pas. Ceux qui ne savent pas vous valoriser ne méritent pas une minute de votre temps.

 

N’ayez pas peur de perdre celleux qui ne vous voient pas même s’iels vous regardent, qui ne vous écoutent pas même s’iels vous entendent, qui ne se sentent pas chanceux-ses de vous avoir.

Laissez partir celleux qui vous font vous sentir vide, alors que vous êtes né-e pour vous sentir comblé-e, complet-ète, digne et courageux-se.

Tout le monde, à un moment donné, a déjà ressenti cela. Peut-être que nous l’avons ressenti dans un couple, avec un ami ou pire encore, dans la famille.

Percevoir la sensation désolante de ne pas être valorisé-e ou apprécié-e par ceux avec qui nous entretenons un lien étroit et significatif est l’un des problèmes émotionnels les plus dévastateurs qui existent.

Surtout si c’est un enfant qui le vit vis à vis de ses parents ou dans un couple. Quand l’autre nous fait nous sentir seul-e, nous ignore et qu’il n’y a pas de brillance dans ses yeux.

Nous avons tou-te-s besoin de nous sentir valorisés et nourris d’attention, de considération et d’affection.

Si ce que nous percevons n’est pas du rejet mais un simple vide ou la faible qualité d’un lien qui ne se raffermit pas, notre estime de nous-même s’en verra abîmée.

Réagir face à ces situations n’est pas facile. Pour une raison simple : la personne qui en souffre est souvent réticente face à la prise de conscience et qui encourage le vide ou la carence affective ne l’admet pas non plus.

Aujourd’hui, dans cet article, nous vous proposons d’approfondir ce type de dynamiques si destructives qui abondent dans tous les types de relations.

Quand il y a des gens à nos côtés mais que nous nous sentons seul-e

L’être humain a besoin d’établir des liens avec ses semblables. La famille, les ami-e-s, les conjoints etc. constituent un pilier essentiel pour notre bien-être. Nous avons tou-te-s besoin d’être « uni-e-s » à quelqu’un.

C’est ainsi que nous apprenons, c’est ainsi que nous grandissons en tant que personnes et que nous débutons des amitiés magiques qui sont si enrichissantes, dans lesquelles tôt ou tard nous consolidons la relation avec quelqu’un pour, peut-être, former une famille.

  • Nous ne sommes pas des îles de solitude, nous sommes des êtres sociaux qui ont besoin d’affection et qui profitent à leur tour en donnant de l’amour.

Tout le monde ne sait pas donner de l’affection de la même manière. Beaucoup ne savent pas prendre soin, ne savent pas qu’une relation est un jeu d’énergie réciproque, où l’on donne et l’on reçoit.

Parfois, on peut donc vivre la chose suivante :

  • La sensation que nos mots et nos opinions ne sont pas mis en valeur.
  • Ressentir que l’autre personne (partenaire, ami, parent, frère, sœur…) ne sent pas un réel intérêt pour ce qui nous arrive, comment nous sommes, ce que nous pensons et ce que nous sentons.

Quand cela arrive, quand ces personnes se trouvent à nos côtés mais « ne nous voient pas », commence alors une phase de vulnérabilité plus dure qu’il est nécessaire de savoir affronter.

Découvrez aussi : 10 caractéristiques des parents toxiques

Parfois, la solitude choisie est préférable à la solitude projetée

Il est nécessaire de savoir faire la différence entre la solitude choisie et la solitude projetée.

La première fait référence au choix que nous prenons d’emprunter notre propre chemin pour commencer de nouveaux projets, avec pour seule compagnie nous-même.

  • C’est un acte de courage qui exige, sans aucun doute, de prendre des risques. Mais, puisque c’est quelque chose que l’on choisit, cela nous va et nous avons une sensation de contrôle.
  • Cependant, quand d’autres personnes sont près de nous mais ne nous offrent que des vides, des mépris et la claire sensation que nous ne sommes pas important-e-s pour eux, il est nécessaire de prendre des décisions.

La solitude que d’autres projettent sur nous avec leur attitude et leur pauvreté émotionnelle et affective est, sans aucun doute, la plus destructive qui soit.

Réagir à temps peut éviter que notre estime de nous-même et notre image de nous-même en soient affectées.

Souvenez-vous qu’il sera toujours préférable d’avoir une solitude claire mais satisfaisante plutôt que la compagnie de quelqu’un qui ne nous valorise pas.

On a l’amour qu’on mérite

C’est évident, nous l’avons tou-te-s vu chez nos proches : on a l’amour que l’on mérite.

Il y a souvent des gens qui disent, par exemple :

  • « Oui, elle a des manies et des défauts, mais c’est la personne qui m’a été donnée ».
  • « On a nos jours difficiles, mais mieux vaut être avec quelqu’un qu’avec personne.’
  • « Cette relation avec cette personne me convient, car je ne sais pas être seul-e »

Petit à petit, et s’en sans rendre compte, ces personnes se résignent à un type de relation car elles pensent qu’elles ne peuvent aspirer à rien de plus, car c’est ce que la vie leur a apporté et il faut l’accepter.

C’est une erreur. Personne ne mérite le mépris, personne ne mérite de se sentir seul-e en ayant quelqu’un à ses côtés. Nous sommes méritant-e-s du bonheur plus fort, le mieux vécu et authentique, et il peut s’atteindre avec ou sans conjoint.

Apprenons à être tout d’abord la personne que nous méritons.

Découvrez aussi : Si un couple est toujours d’accord sur tout, c’est qu’il y en a un-e qui pense pour les deux

Ne craignez pas de perdre celleux qui ne vous méritent pas

C’est très simple : n’ayez pas peur, n’hésitez pas à laisser partir, à dire adieu à celleux qui ne vous font pas de bien, à celleux qui ne vous aiment pas comme vous le méritez, à celleux qui ne vous voient pas comme un cadeau et qui ne sont pas des personnes qui rendent votre vie plus belle.

  • Ne vous contentez pas de moins que ce que vous méritez. Prenez soin de votre estime de vous-même et de votre bien-être émotionnel et psychologique, en laissant de côté qui altère votre dignité.

Finalement, la vie est trop courte pour ne pas obtenir ce que nous méritons tou-te-s : le calme, le bien être et la satisfaction personnelle.

Image principale de © wikiHow.com

A découvrir aussi