Nourriture épicée : avantages et inconvénients

Loin d'être mauvaise pour notre estomac, la nourriture épicée protège les muqueuses gastriques. De plus, elle stimule le métabolisme, ce qui peut nous aider à mincir.

Il existe de nombreux mythes autour de la nourriture épicée, qui consistent à dire qu’elle peut provoquer des hémorroïdes, de l’acidité dans l’estomac ou des contractions chez les femmes enceintes.

D’autre part, de nombreuses études scientifiques montrent que diverses substances chimiques présentes dans les aliments comme le piment, le curry ou le poivre, peuvent avoir des effets positifs sur la santé.

Nous vous invitons à lire cet article pour connaître la vérité sur la nourriture épicée, et pour savoir quels bienfaits peut-elle nous apporter et dans quel cas faut-il l’éviter.

Les mythes sur la nourriture épicée

Un mythe très répandu est celui selon lequel la nourriture épicée provoque des hémorroïdes.

Si une personne a des hémorroïdes, elle doit éviter la nourriture épicée pour ne pas aggraver l’inflammation, mais les épices en elles-mêmes ne provoquent pas d’hémorroïdes.

Selon une autre croyance populaire, les épices peuvent provoquer des contractions chez les femmes enceintes.

En réalité, il n’y a aucune étude scientifique qui le prouve ou qui suggère une relation entre la consommation d’épices et un accouchement prématuré.

Les épices peuvent accentuent les symptômes des personnes souffrant de gastrite ou d’acidité de l’estomac.

Beaucoup de médecins recommandent à leurs patients d’éviter la nourriture épicée s’ils souffrent de gastrite ou d’ulcères à l’estomac.

Toutefois, selon les résultats de certaines études scientifiques, la nourriture épicée ne serait pas la cause de la gastrite.

A l’inverse, ceux qui consomment du piment ou d’autres condiments épicés, protègeraient leur muqueuse gastrique, en plus de profiter d’autres bienfaits.

Les bienfaits pour la santé

De nombreuses caractéristiques des condiments épicés sont dues à une substance chimique appelée capsaïcine, qui est à l’origine de la sensation de brûlure ou de démangeaison quand elle entre en contact avec la muqueuse buccale.

Les résultats d’une étude menée en Angleterre suggèrent que ce composé peut aider l’organisme à éliminer des cellules cancéreuses.

D’autres recherches prouvent que l’application locale de capsaïcine peut calmer les douleurs neuropathiques.

De plus, selon des études réalisées dans une université de Chine, lors de tests réalisés sur des animaux, la capsaïcine a été capable de réduire la tension artérielle.

Les épices ont été utilisés par la médecine naturelle depuis l’antiquité pour leurs propriétés antiseptiques et anti-inflammatoire ainsi que pour stimuler la circulation sanguine, favoriser la transpiration, et améliorer la digestion.

Manger épicé pour perdre du poids

En apparence, la nourriture épicée stimule le métabolisme, en augmentant la chaleur corporelle et en stimulant l’organisme pour brûler des calories

Pour cette raison, la nourriture épicée peut aider les personnes à perdre du poids.
De plus, une étude réalisée en Australie a démontré que la nourriture épicée aidait à améliorer les taux de cholestérol dans le sang et à réduire la demande en insuline, ce qui pourrait être un facteur pour la prévention du diabète.

Piments et jalapeños, avec modération…

Piment-Jalapeños

Bien que les condiments épicés semblent avoir prouvé leurs bienfaits pour la santé, il faut les consommer avec modération.

Une étude réalisée au Mexique prouve que les personnes qui consomment quotidiennement l’équivalent de 9 piments jalapeños (ou plus), ont plus de probabilités de développer un cancer de l’estomac.

Dans tous les cas, même les personnes adeptes du piquant arriveront difficilement à un tel niveau de consommation.

 

 

 

 

Catégories: Bonnes habitudes Étiquettes:
A découvrir aussi