Comment prévenir la candidose vaginale ?

Même si le champignon Candida se trouve naturellement dans notre organisme, si ses niveaux sont déséquilibrés, on peut souffrir de candidose vaginale. Pour la prévenir, l'hygiène intime est fondamentale.

 

Cette infection, provoquée par les mycoses de l’espèce Candida, est plus fréquente que ce que vous pensez.

La candidose vaginale fait partie des affections superficielles (avec la candidose buccale), même s’il en existe des systémiques et des mortelles (qui affectent les personnes atteintes de maladies auto-immunes).

Dans cet article, nous allons vous expliquer comment la prévenir et la traiter.

Que savoir sur la candidose vaginale ?

candidose-vaginale-500x334

Quand la Candida grandit de manière excessive dans le corps, elle peut provoquer plusieurs maladies, comme la candidose vaginale (et provoquer aussi des troubles dans le système respiratoire, la peau ou l’appareil gastro-intestinal).

Il faut dire que cet organisme vit dans notre corps et ne nous affecte pas complètement si ses niveaux restent stables.

Les symptômes les plus fréquents de la candidose vaginales, auxquels il faut prêter attention et pour lesquels il vaut mieux consulter un gynécologue, sont les suivants :

  • Démangeaisons et irritation
  • Ulcérations (plaies à cause des démangeaisons)
  • Douleur, inflammation et rougissement
  • Pertes vaginales denses et de couleur très blanche
  • Brûlures lorsqu’on urine ou douleur pendant les relations sexuelles (ou après)
  • Mauvaise odeur fréquente

La candidose vaginale est un problème très fréquent chez les femmes, alors ne vous inquiétez pas trop si c’est la première fois que cela apparaît.

Si les symptômes sont gênants et parfois douloureux, vous devrez y prêter plus attention s’ils se répètent plusieurs fois.

75% des femmes de plus de 15 ans ont souffert ou souffriront d’une infection vaginale à cause de la Candida dans leur vie.

Il y a des moments et des situations spécifiques pendant lesquelles il est plus probable de souffrir de candidose vaginale :

  • La grossesse
  • Le diabète
  • Les traitements aux antibiotiques ou corticoïdes
  • Les problèmes dans le système immunitaire
  • Les changements hormonaux

Voir aussi : 6 manières efficaces pour contrôler les hormones qui vous font prendre du poids

Comment prévenir la candidose vaginale ?

Le traitement pour guérir ce type d’infection génitale peut comporter des médicaments et être un peu long.

Comme on dit souvent « mieux vaut prévenir que guérir » et cela s’applique bien sûr à la candidose vaginale. Les habitudes ou les changements qui doivent être réalisées pour éviter l’augmentation de Candida dans votre organisme sont les suivants :

Faire attention aux médicaments ingérés

Si vous souffrez d’une maladie qui requiert certains antibiotiques, consultez votre médecin concernant les conséquences des produits chimiques qui entrent dans votre organisme. Beaucoup d’entre eux détruisent les bactéries chargées d’équilibrer la prolifération de levures telles que la Candida.

Demandez si vous pouvez consommer un autre type de médicaments qui auraient le même effet sur votre pathologie mais qui soient moins nocifs pour vos micro-organismes bienfaisants.

Maintenir une bonne hygiène intime

C’est une mesure très importante pour éviter la candidose vaginale. Il est conseillé d’utiliser du savon blanc ou neutre (aucun qui n’ait du parfum ou un pH acide) et les bains moussants ne sont pas du tout recommandés.

De plus, les douches vaginales ne sont pas indiquées, contrairement au nettoyage postérieur aux relations vaginales.

L’hygiène doit aussi être parfaite à chaque fois que vous allez aux toilettes. Pour éviter de transposer les germes du rectum au vagin, essuyez-vous toujours de devant à derrière.

Changer souvent les serviettes et les tampons

serviettes-tampons

Pendant vos règles, il est important d’être très précautionneuse avec l’hygiène intime.

Il n’est pas bon de garder la même serviette ou le même tampon pendant plusieurs heures d’affilée. Changez à chaque fois qu’ils sont sales ou que vous allez aux toilettes.

Utiliser des serviettes propres

Les serviettes de bain peuvent aussi être à l’origine du développement de la candidose vaginale. Si vous ne changez pas régulièrement de serviette, elle sera humide et sale.

Nous vous recommandons d’utiliser une nouvelle serviette chaque jour, ou tous les deux jours.

Portez des sous-vêtements en coton

Certaines matières synthétiques comme le lycra augmentent la transpiration de la zone génitale, ce qui favorise la prolifération des bactéries et des mycoses.

Il est toujours préférable que les sous-vêtements soient en coton naturel et qu’ils ne soient pas trop apprêtés. Ainsi, vous favoriserez l’arrivée d’air et le séchage de l’humidité de la zone.

C’est la même chose avec les pantalons, car lorsqu’ils sont très ajustés, ils n’aident pas à l’évacuation de la transpiration mais à l’augmentation de la température (qui augmente la reproduction de la Candida).

Contrôler ses niveaux de sucre

diabete-type-2

Il existe un lien très étroit entre le diabète et la candidose vaginale. Quand les niveaux de sucre dans le sang sont déséquilibrés, les levures augmentent et il y a plus de risques de contracter une infection.

Remèdes naturels pour la candidose vaginale

Si vous souffrez actuellement d’une infection de Candida, souvenez-vous des conseils de prévention lorsque vous serez complètement guérie. Cela peut aussi être une manière d’éviter l’infection. En attendant, testez l’un de ces remèdes maison pour soigner la candidose :

Le yaourt

Consommez beaucoup de ce produit laitier, car les probiotiques qu’il contient sont efficaces pour lutter contre plusieurs champignons. Il peut aussi être une manière d’éviter l’infection. Certaines femmes optent pour l’application de yaourt directement sur la zone affectée.

L’eau oxygénée

Elle a la capacité de guérir les blessures dans le cas où il y a des ulcérations ou si les tissus génitaux sont maltraités à cause de la candidose.

Appliquez tout simplement à l’aide d’un morceau de coton ou faites-vous une douche vaginale avec. Si vous voulez une solution plus douce, mélangez à doses égales avec de l’eau.

Nous vous recommandons de lire : 8 usages incroyables et méconnus de l’eau oxygénée

Les herbes naturelles

herbes-naturelles-500x334

Les deux thés les plus conseillés dans ce cas sont les thés d’échinacée et de consoude. Le premier a la capacité de renforcer le système immunitaire et le second soulage les brûlures et les démangeaisons.

Vous pouvez les boire au quotidien tant que l’infection dure.

Les huiles essentielles

Les deux meilleures pour cette affection sont l’huile d’arbre à thé et l’huile de coco. N’oubliez pas que pour les utiliser, vous devez les diluer dans de l’eau ou dans une huile plus douce comme l’huile d’amande ou d’olive.

Elles sont excellentes pour lutter contre les mycoses vaginales et s’appliquent avec du coton juste après la douche. Nul besoin de rincer ensuite.

Références :

http://www.prevention.com/health/yeast-infection-treatments