Que sont les thérapies complémentaires ?

Ces dernières années, les thérapies complémentaires ont été utilisées conjointement avec la médecine traditionnelle pour améliorer la qualité de vie de nombreux patients. En quoi consistent-elles ? Quels sont leurs bienfaits ?
Que sont les thérapies complémentaires ?

Dernière mise à jour : 14 septembre, 2021

De nombreuses personnes s’intéressent aux thérapies complémentaires dans l’espoir d’améliorer les symptômes de différentes affections. Nous y avons souvent recours en complément de la médecine conventionnelle pour améliorer la santé, promouvoir la qualité de vie et rendre certaines conditions plus supportables. Il existe en outre des recherches pour soutenir leur utilisation.

Bien que nous ne devions pas les considérer comme un traitement de première intention ou comme un substitut aux options thérapeutiques recommandées par le médecin, elles peuvent constituer un complément pour atténuer les symptômes physiques et émotionnels de différentes maladies. En quoi consistent-elles ?

Thérapies complémentaires : ce qu’il faut savoir

Les thérapies complémentaires rassemblent un ensemble de ressources thérapeutiques qui offrent une approche différente de la médecine conventionnelle. Elles sont utilisées depuis quelques années en complément des thérapies conventionnelles en raison des effets positifs qu’elles procurent aux patients.

Il convient de préciser que les traitements de médecine conventionnelle reposent sur la recherche : des tests sont effectués pour déterminer leur efficacité et leur sécurité. Nous la connaissons également comme la médecine qui repose sur des preuves. Elle constitue la première option lors du traitement de toute maladie.

Parallèlement, bien que les thérapies complémentaires aient également fait l’objet de recherches scientifiquesles résultats sont mitigés et restent insuffisants. De sorte qu’il convient de les mettre en œuvre sous contrôle médical.

Un massage.
Les thérapies complémentaires ne sont pas un traitement de première intention. Elles sont toutefois acceptées par la médecine conventionnelle comme adjuvants.

Thérapies complémentaires et médecines alternatives : existe-t-il des différences ?

Il convient de préciser que les thérapies complémentaires, la médecine alternative et la médecine traditionnelle sont trois domaines différents. La médecine alternative souhaite remplacer la médecine conventionnelle. Les thérapies complémentaires, elles, sont des compléments aux traitements médicaux traditionnels.

Les avis divergent en ce qui concerne la médecine alternative. Elle a en effet des défenseurs et des détracteurs. La médecine conventionnelle ne l’accepte pas, car elle manque de soutien scientifique.



  • Koithan M. Introducing Complementary and Alternative Therapies. J Nurse Pract. 2009;5(1):18–20. doi:10.1016/j.nurpra.2008.10.012
  • Frass M, Strassl RP, Friehs H, Müllner M, Kundi M, Kaye AD. Use and acceptance of complementary and alternative medicine among the general population and medical personnel: a systematic review. Ochsner J. 2012;12(1):45–56.
  • Arcury TA, Nguyen HT, Sandberg JC, et al. Use of Complementary Therapies for Health Promotion Among Older Adults. J Appl Gerontol. 2015;34(5):552–572. doi:10.1177/0733464813495109
  • Institute of Medicine (US) Committee on the Use of Complementary and Alternative Medicine by the American Public. Complementary and Alternative Medicine in the United States. Washington (DC): National Academies Press (US); 2005. APPENDIX E, Model Guidelines for the Use of Complementary and Alternative Therapies in Medical Practice. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK83798/
  • Lakhan SE, Sheafer H, Tepper D. The Effectiveness of Aromatherapy in Reducing Pain: A Systematic Review and Meta-Analysis. Pain Res Treat. 2016;2016:8158693. doi:10.1155/2016/8158693