Quels sont les symptômes d’une crise cardiaque ?

19 février 2014
Les symptômes de l'infarctus varient en fonction du sexe, surtout s'il existe des antécédents ou des facteurs à risque. Aussi bien pour les hommes que pour les femmes, il est fondamental de suivre des habitudes saines et un régime alimentaire équilibré.

D’après les données de l’Organisation Mondiale de la Santé, les infarctus ou crises cardiaques dérobent 25 millions de vie chaque année, ce qui représente 45% des décès dans le monde. Un chiffre considérable qui illustre les dangers liés à ces attaques ! En effet, l’infarctus du myocarde est la principale cause de décès dans le monde.

C’est d’ailleurs pour cela qu’il faut faire attention ! Nous devons prévenir les crises cardiaques et être prêts si jamais elles surviennent. La bonne nouvelle, c’est qu’il est assez facile de tenir à distance cette menace. Nous allons voir comment faire pour garder un cœur sain, et nous verrons aussi comment reconnaître les symptômes d’une crise cardiaque.

Qu’est-ce qu’un infarctus ?

L’infarctus du myocarde est un blocage du flux sanguin vers le cœur. Il est provoqué par une obstruction totale d’un vaisseau sanguin du cœur ou de l’artère coronaire. Tout cela empêche le sang de parvenir à une partie du cœur, ce qui provoque la mort du muscle cardiaque. L’interruption du flux sanguin survient lorsqu’il y a une accumulation de graisse appelée plaque. Elle se forme sur les parois de l’artère coronaire, soit par des caillots. soit par des spasmes coronaires.

La clef, c’est le mode de vie !

La méthode la plus efficace pour prévenir les crises cardiaques est d’adopter ou de modifier un ensemble d’habitudes dans différents domaines de notre vie. En effet, nous devons prendre soin de nos besoins nutritionnels, physiques, émotionnels et spirituels.

L’alimentation est fondamentale ! Notre cœur nous sera reconnaissant si nous mangeons régulièrement des fruits et des légumes, et d’autant plus si ce sont des noix, des amandes, de l’ail, de l’oignon, du gingembre, du chocolat noir et, d’autre part, d’un ou deux verres de vin par jour. On doit aussi réduire au maximum la consommation de farines,  de glucides et de sucres ! Les poissons gras comme le saumon, la sardine et le thon sont aussi remplis de bienfaits pour cet organe si important.

Réaliser une activité physique de manière régulière nous protège aussi efficacement contre les crises cardiaques. N’importe quelle activité qui augmente le rythme cardiaque est bénéfique. Il faut en faire au moins 20 minutes trois fois par jour, comme par exemple marcher, danser, ou alors faire du jardinage !

La santé et l’équilibre émotionnel sont également cruciaux. Nous devons donc adopter certaines mesures. Par exemple, il faut se créer un réseau de relations saines, développer une estime de soi équilibrée, mais aussi accepter et exprimer nos émotions sans les juger, mais surtout, sans nuire à autrui.

Développer notre spiritualité pour se connecter avec le transcendant est une autre ressource précieuse. En effet, il a été démontré que les pratiques telles que la méditation, la prière et le yoga ont un taux de réussite élevé pour ce qui est de la prévention. Il en va de même pour les soins palliatifs.

Avoir une sexualité saine, c’est-à-dire une pratique régulière dans une relation monogame, nous permet aussi de réduire le risque d’AVC. De plus, il s’agit d’un exercice physique modéré qui réduit le stress et renforce les liens affectifs dans le couple.

Arrêter de fumer sera aussi une grande aide contre les crises cardiaques.

feuilles

Comment reconnaître les symptômes d’une crise cardiaque

Une crise cardiaque se manifeste généralement par une douleur à la poitrine, qui est soudaine et intense. On a une sensation de pression sur la poitrine, ce qui ne dure pas plus de cinq minutes. La douleur peut se propager vers le bras, l’épaule, la mâchoire, le cou, voir même le dos. D’autres symptômes peuvent inclure des étourdissements, des sueurs froides, de l’essoufflement, une confusion, de la transpiration, des vertiges, des nausées ou même plusieurs gênes comme une indigestion.

Chez les femmes, les symptômes peuvent être différents. On peut par exemple avoir une sensation de brûlure dans l’abdomen supérieur, des vertiges, des sueurs et des maux d’estomac. Parfois, on ne sent pas la douleur classique du côté gauche de la poitrine, et on peut donc négliger sans le vouloir l’apparition de la crise cardiaque. En effet, on ne s’en rend pas compte ! Puisque les symptômes varient d’un sexe à l’autre, il faut consulter immédiatement un médecin en cas de doute, surtout s’il y a des facteurs de risque ou des antécédents. Attention : ne prenez pas la voiture, car cela est très dangereux pendant une crise cardiaque.

Le mieux est donc de garder notre cœur en bonne santé.  Qu’est-ce que cela veut dire ? Nous devons prendre soin de nous-mêmes ! Et pour cela, nous devons adopter un mode de vie qui sera source de bien-être.

A découvrir aussi